PORTRAITS

"Sa carrière est placée sous le signe des Ecritures : "Les dix commandements, Ben-Hur et La plus grande histoire jamais contée". Il fut aussi Le Cid et Michel Ange avant de jouer les aventuriers tout terrain. Il vagabonda également dans le meilleur cinéma d'anticipation : La planète des singes et Soleil Vert. Au fond, un acteur métaphysique." STUDIO MAGAZINE

"Doté d'une voix grave et autoritaire, d'une carrure blindée comme du béton armé, Charlton Heston a toujours été en quête de rôles héroïques et de personnages bruts de décoffrage. Un acteur fier, puissant et très confiant". L'INTERNAUTE.COM



 

 


 

SCENES DE FILMS


La planète des singes

Le Cid

Soleil vert


La soif du mal

Le seigneur de la guerre

Tremblement de terre

Major Dundee

Sous le plus grand chapiteau du monde

Les dix commandements

Ben-Hur

Les 55 jours de Pékin

Karthoum

 

BIOGRAPHIE

John Charles Carter nait le 4 octobre 1924 à Evanston, Illinois (Etats-Unis). C'est à Saint Helen, petite ville du Michigan où son père est garde forestier, qu'il grandit dans l'amour de la nature. Charlton Heston décide de devenir acteur en découvrant Shakespeare au collège. A 17 ans, il tourne son premier film à l'université, "Peer Cynt" (1940), qui sortira sur les écrans en 1965. Inscrit à la section d'art dramatique de la Northwestem University, il y fait la connaissance de Lydia Clarke, sa future épouse qui se destine alors au barreau. Son départ pour l'armée précipite leur mariage. Heston de 1942 à 1945 est opérateur radio dans une base aérienne des îles aléoutiennes. Lydia a abandonné le droit pour le théâtre. Le couple connaît des jours difficiles avant de pouvoir monter quelques pièces au Thomas Wolfe Memorial Theatre de Asheville en Caroline du Nord.

Charlton Heston à ses débuts au théâtre à la Northwestern University.

Ce n'est qu'en intégrant la troupe de théâtre de Katherine Cornell en 1947 qu'il se remet à travailler en tant qu'acteur, pour le théâtre et la télévision, dans des adaptations de William Shakespeare notamment ("Macbeth ", " La mégère apprivoisée ", " Jane Eyre").

Repéré par le producteur de cinéma Hal Wallis, Charlton Heston se voit proposer en 1950 un contrat sans avoir à passer de bout d'essai. Il obtient son premier rôle dans "La main qui venge" de William Deterle et débute ainsi une carrrière exceptionelle jalonnée de plus de 80 films. Sa carrure athlétique et son mètre 93 le font remarquer de Cecil Blount De Mille qui lui demande de jouer dans "Sous le plus grand chapiteau du monde" en 1953.

Commence pour l'acteur une série de grands rôles à dimension historique: Moïse en 1956 dans "Les dix commandements", "Ben-Hur" en 1959, qui lui vaut l'Oscar du meilleur acteur, "Le Cid" en 1963, le commandant Malt Lewis dans "Les 55 jours de Pékin" (1963), un chevalier du duc de Normandie dans "Le Seigneur de la guerre" en 1965, le général Gordon dans "Karthoum"(1966).....
Charlton Heston, sa femme Lydia et leur fils Fraser sur le tournage de Ben-Hur.
Charlton Heston tenant l'Oscar du Meilleur Acteur pour son interprétation inoubliable de "Ben-Hur" en 1959.

Moins connu est son soutien pour " les auteurs maudits ", ces réalisateurs mis au ban par Hollywood notamment Orson Welles qu'il imposa comme réalisateur aux producteurs de "La soif du mal" en 1957 quand il apprit qu'il tournait avec lui dans ce même film.
Il a été l'animateur de la " Screen actor's guild " (le syndicat d'acteurs) avant de présider, pendant six ans, l'American Film Institute. En 1963, il a participé à la marche sur Washington pour les droits civiques

Après les personnages historiques, Charlton Heston poursuit sa carrière dans des westerns : "Major Dundee" de Sam Peckinpah et "Will Penny, le solitaire" de Tom Gries, puis en interprétant un astronaute pris au piège de singes belliqueux dans "La planète des singes"(1968), un policier seul contre tous dans "Soleil vert" (1972) et des sauveurs de l'humanité dans des films catastrophes comme "747 en péril" et "Tremblement de terre".

Parmi ses derniers rôles historiques, citons le Cardinal de Richelieu dans "Les trois mousquetaires", le roi Henry VIII dans "The prince and the pauper".

Son fils, Fraser, lui a permis de retrouver le décor de sa jeunesse en écrivant le scénario de "La fureur sauvage" où Heston incarne un vieux trappeur des Montagnes Rocheuses.

En 1978, il a fait paraître son journal consacré à sa vie artistique (1956 - 1976): " An Actor's Life " et à partir des années 1980, l'acteur connaît une "traversée du désert " et tourne dans des séries télévisées, des téléfilms et des documentaires auxquels il prête sa voix.

A partir des années 1980, l'acteur connaît une " traversée du désert " et tourne dans des séries télévisées, des téléfilms et des documentaires auxquels il prête sa voix.

Sollicité en 1993 pour apparaître dans "Wayne's world 2" (1993), il renoue avec le succès et enchaîne les rôles taillés sur mesure dans les films "Tombstone" (1993), "True lies" (1994), "Hamlet" de Kenneth Branagh (1996) ou "La planète des singes" de Tim Burton (2001) - où il joue un vieux singe, et non plus un humain comme dans la première version du film.

Outre sa carrière d'acteur, il est membre honorifique à vie de la National Rifle Association dont il a été le président. Cette association milite pour l'autorisation de la possession d'armes à feu pour les particuliers et défend par conséquent le deuxième amendement de la constitution américaine. D'ailleurs, en 2002, Charlton Heston fait une brève apparition dans le film de Mickael Moore, "Bowling for Columbine"; où il y est interrogé et malmené pour ses prises de position en faveur du port d'armes à feu.

En avril 2003, il annonce à 78 ans souffrir de la maladie d'Alzheimer et met ainsi fin à sa carrière. La même année, Georges W. Bush lui décerne la "Médaille Présidentielle de la Liberté", la plus haute distinction civile américaine avec la Médaille d'or du Congrés.

Durant sa longue carrière, il se lancera dans la réalisation avec deux films : "Antoine et Cléopatre" (en 1972) et "La fièvre de l'or" (en 1982).

Le légendaire acteur est décédé le 5 avril 2008 dans sa résidence de Beverly Hills à l'âge de 84 ans aux côtés de sa famille.

 

FILMOGRAPHIE SELECTIVE

- 1941 PEER CYNT de David Bradley
- 1948 JULIUS CAESAR de David Bradley
- 1949 LA MAIN QUI VENGE de William Dieterle
- 1952 SOUS LE PLUS GRAND CHAPITEAU DU MONDE de De Mille
- 1952 LE FILS DE GERONIMO de Georges Marshall
- 1952 LA FURIE DU DÉSIR de King Vidor
- 1953 LE GÉNÉRAL INVINCIBLE d'Henry Levin
- 1953 LE TRIOMPHE DE BUFFALO BILL de Jerry Hopper
- 1953 LE SORCIER DU RIO GRANDE de Charles Marquis Warren
- 1954 QUAND LA MARABUNTA GRONDE de Byron Haskin
- 1954 LE SECRET DES INCAS de Jerry Hopper
- 1955 HORIZONS LOINTAINS de Rudolph Maté
- 1955 LA GUERRE PRIVÉE DU MAJOR BENSON de Jerry Hopper
- 1955 UNE FEMME EXTRAORDINAIRE de Robert Parish
- 1956 LES DIX COMMANDEMENTS de Cecil B. De Mille
- 1956 TERRE SANS PARDON de Rudolph Maté
- 1958 LA SOIF DU MAL d'Orson Welles
- 1958 LES GRANDS ESPACES de William Wyler
- 1958 LES BOUCANIERS d'Anthony Quinn
- 1959 BEN HUR de William Wyler
- 1959 CARGAISON DANGEREUSE de Michael Anderson
- 1961 LE CID d'Anthony Mann
- 1963 LES 55 JOURS DE PEKIN de Nicholas Ray
- 1963 LA PLUS GRANDE HISTOIRE JAMAIS CONTÉE de G. Stevens
- 1964 MAJOR DUNDEE de Sam Peckinpah
- 1965 L'EXTASE ET L'AGONIE de Carol Reed
- 1965 LE SEIGNEUR DE LA GUERRE de Franklin J. Schaffner
- 1966 KhARTOUM de Basil Dearden
- 1967 LA SYMPHONIE DES HÉROS de Ralph Nelson
- 1968 WILL PENNY, LE SOLITAIRE de Tom Gries
- 1968 LA PLANÈTE DES SINGES de Franklin J. Schaffner
- 1969 NUMBER ONE de Tom Gries
- 1970 LE SECRET DE LA PLANETE DES SINGES de Ted Post
- 1970 JULES CESAR de Stuart Bruge
- 1970 LE MAITRE DES ILES de Tom Gries
- 1971 LE SURVIVANT de Boris Sagal
- 1972 ANTOINE ET CLEOPATRE de Charlton Heston
- 1972 ALERTE À LA BOMBE de John Guillermin
- 1972 L'APPEL DE LA FORET de Ken Annakin
- 1973 SOLEIL VERT de Richard Fleisher
- 1974 LES TROIS MOUSQUETAIRES de Richard Lester
- 1975 747 EN PÉRIL de Jack Smight
- 1975 TREMBLEMENT DE TERRE de Mark Robson
- 1975 ON L'APPELAIT MILADY de Richard Lester
- 1976 LA BATAILLE DE MIDWAY de Jack Smight
- 1976 LA LOI DE LA HAINE d'Andrew V. Maclaglen
- 1977 UN TUEUR DANS LA FOULE de Larry Peerce
- 1977 LE PRINCE ET LE PAUVRE de Richard Fleisher
- 1977 SAUVEZ LE NEPTUNE de David Greene
- 1980 LA MALEDICTION DE LA VALLEE DES ROIS de Mike Newell
- 1980 LA FUREUR SAUVAGE de Richard Lang
- 1982 LA FIÈVRE DE L'OR de Charlton Heston
- 1990 SOLAR CRISIS de Richard C. Sarafian
- 1993 TOMBSTONE de George Pan Cosmatos
- 1993 WAYNE'S WORLD 2 de Stephen Surjik
- 1994 TRUE LIES de James Cameron
- 1995 L'ANTRE DE LA FOLIE de John Carpenter
- 1996 ALASKA de Fraser Clarke Heston
- 1999 GIDEON de Claudia Hoover
- 1999 L'ENFER DU DIMANCHE d'Oliver Stone
- 2001 LA PLANETE DES SINGES de Tim Burton
- 2001 POTINS MONDAINS de Peter Chelsom
- 2002 BOWLING FOR COLUMBINE de Michael Moore

REALISATIONS

1972 ANTOINE ET CLEOPATRE
1982 LA FIEVRE DE L'OR




Extrait des "55 jours de Pékin".

 





Extrait du "Cid".


Extrait de "Sous le plus grand chapiteau du monde"

 

 


AFFICHES DE FILMS