PORTRAITS

 

 




 

SCENES DE FILMS


Monsignore

Quelque part dans le temps

Le village des damnés


Les vestiges du jour

The aviator

Les Bostoniennes

Superman

Superman II

Superman III

 

BIOGRAPHIE

Christopher Reeve est né le 25 Septembre 1952 à New York d'un père professeur / écrivain et d'une mère journaliste. Alors qu'il a 4 ans, ses parents divorcent. Sa mère déménage dans le Nouveau-Jersey avec Christopher et son frère Benjamin. Après avoir reçu un diplôme du lycée, il étudit à l'université de Cornell et  parallèlement il travaille en tant qu'acteur professionnel. A 15 ans, il fait sa première apparition sur les planches du Festival de théâtre de Williamstown (Massachusetts). A sa sortie de Cornell, il est l'un des deux étudiants sélectionnés, avec Robin Williams, pour entrer dans la prestigieuse Juilliard School of Performing Arts de New York, où il suit les cours de John Houseman. Pour se payer ses études, Reeve remporte une audition pour un rôle dans une série de CBS, «Love of Life». A la même époque, il est auditionné pour «A Matter of Gravity», avec Katharine Hepburn.

Christopher (à droite) entouré de sa mère et son frère Benjamin.
Christopher Reeve, alors étudiant à la Juilliard School of Performing Arts.

En 1978, pendant qu'il joue à Broadway, il est choisi pour le rôle de «Superman» de Richard Donner. Pour gagner en épaisseur, il suit un programme strict de musculation supervisé par David Prowse, le Darth Vader dans Star Wars. Il est alors recruté parmi 200 acteurs, dont Clint Eastwood, Steve Mac Queen et Sylvester Stallone. Dans son interprétation mémorable de "l'homme d'acier", "il nous a fait croire qu'un homme pouvait voler"...


Pendant les dix-huit mois de tournage de "Superman", Il rencontre Gae Exton, avec qui il aura deux enfants, Matthew et Alexandra.
Christopher et sa deuxième femme, Dana, et leur fils Will.

Reeve apparaît ensuite aux côtés de Jane Seymour dans «Quelque part dans le temps» (1980) de Jeannot Swarc, un conte romantique sur le voyage temporel. Il continue à jouer sur scène à Williamstown, à Broadway, tout en tournant le deuxième épisode de "Superman". Dans les années 80, il enchaîne les films: le comédien amoureux de Michael Caine dans «Piège mortel» de Sydney Lumet (1982), un prêtre dans «Monsignore» de Franck Perry. Il remet son costume bleu et rouge dans «Superman III» tourné par Richard Lester en 1983. Il apparaît ensuite dans «Les Bostoniennes» (1984) de James Ivory et une adaptation télévisée d'«Anna Karenine» (1985) avec Jacqueline Bisset.

En 1987, Christopher est nominé aux Oscars pour «Street Smart» et revient dans «Superman IV». Cette même année, il voyage au Chili pour une manifestation de soutien aux 77 artistes menacés de peine de mort par le régime de Pinochet. Il s'engage de plus en plus dans des actions militantes, notamment en faveur de l'environnement. Il se marie avec l'actrice Dana Morosini en 1992, leur fils Will naîtra la même année. Reeve tourne encore sous la direction de James Ivory «Les Vestiges du jour» (1993) et dans «Le Village des damnés» (1995) de John Carpenter. Dans «Chérie vote pour moi» (1994), Superman combat Batman alias Michael Keaton pour l'amour de Geena Davis.

Sa vie bascule le 27 mai 1995. Son cheval Eastern Express refuse un obstacle pendant un concours à Culpeper, en Virginie, et éjecte son cavalier. «Mes chances de survivre à l'opération pour rattacher ma tête à la colonne vertébrale était au mieux de 50-50», écrit-il des années plus tard dans son deuxième livre intitulé : «Rien n'est impossible: réflexions sur une vie nouvelle». Il y raconte notamment comment l'amour de sa deuxième épouse l'a convaincu de ne pas se suicider. A peine quatre mois après son accident, il lance un appel pour la recherche sur les lésions de la moelle épinière. Devenu un porte-parole des grands paralysés, il créée une fondation à son nom en mai 2002 pour collecter des dons.

Christopher Reeve avant son accident avec son cheval "Eastern Express".
Son deuxième livre après son autobiographie intitulée "Still me".
Christopher et sa femme Dana lors de l'inauguration du "Christopher & Dana Reeve Paralysis Resource Center" au mois de mai 2002.

Après des années de rééducation et grâce à une stimulation électrique des muscles, il a réussi à recommencer à bouger les doigts de la main gauche et les orteils. Reeve est un cas pour la science : c'est le premier tétraplégique dont l'état s'est un peu amélioré, si longtemps après un accident. Début 2003, à Cleveland (Ohio), il subit une opération expérimentale, durant laquelle des électrodes sont implantées dans les muscles de son diaphragme, ce qui lui permet de se passer de son respirateur quelques heures par jour. Reeve accuse alors George W. Bush et l'église catholique de freiner la recherche sur les cellules souches embryonnaires qui représentent un espoir pour réparer la moelle épinière et qui pourrait permettre aux handicapés de remarcher un jour.

Depuis le drame, Reeve fait des apparitions dans quelques films et fait ses débuts de réalisateur dans «In The Gloaming», dirigeant son amie Glenn Close. Il participe au Golden Globe Award pour son rôle dans le remake de «Fenêtre sur Cour» (1999).

En 2003, il joue comme "Guest Star" dans le rôle d'un scientifique, le Dr. Swann dans des épisodes de la série TV "Smallville".

Christopher Reeve est décédé le 10 Octobre 2004 à l'hôpital de Northern Westchester à Mount Kisco (Etats-Unis) d'un arrêt cardiaque, à l'âge de 52 ans. Il était notamment soigné pour une escarre, blessure courante chez les personnes paralysées, qui s'était profondément infecté et avait affecté l'ensemble de son organisme.

 

FILMOGRAPHIE SELECTIVE

 

1978 SAUVEZ LE NEPTUNE (David Greene)
1978 SUPERMAN (Richard Donner).
1980 SUPERMAN II (Richard Lester)
1980 QUELQUE PART DANS LE TEMPS (Jeannot Szwarc)
1982 PIÈGE MORTEL (Sidney Lumet)
1982 MONSIGNORE (Frank Perry)
1983 SUPERMAN III (Richard Lester)
1984 LES BOSTONIENNES (James Ivory)
1987 THE AVIATOR (George Miller).
1987 LA RUE (Jerry Schatzberg)
1987 SUPERMAN IV (Sidney J. Furie).
1988 SCOOP (Ted Kotcheff).
1990 EARTHDAY BIRTHDAY (Michael Sporn).
1992 NOISES OFF (Peter Bogdanovich).
1993 LES VESTIGES DU JOUR (James Ivory).
1994 SPEECHLESS (Ron Underwood).
1995 LE VILLAGE DES DAMNÉS (John Carpenter)
1995 CHERIE VOTE POUR MOI (Ron Underwood)
1996 A STEP TOWARD TOMORROW (Deborah Reinisch).

 
Extrait de "Superman".


Extrait de "Quelque part dans le temps".

 

AFFICHES DE FILMS