PORTRAITS

"Il peut donner du plaisir aux spectateurs juste en marchant. Il est léger, magique ; moi, je ne suis qu'un terrien" Gene KELLY, son ami et partenaire dans les films EN SUIVANT LA FLOTTE, ZIEGFIELD FOLLIES et HOLLYWOOD, HOLLYWOOD.

"Fred Astaire devint vite le roi des claquettes, seul ou en duo (avec Ginger Rogers, Cyd Charisse...). Il donna ses lettres de noblesse à la comédie musicale par son style aérien, gracieux et d'apparence décontractée". STUDIO MAGAZINE

"De Balanchine à Barychnikov, les plus grands danseurs du monde ont salué le génie de Fred Astaire. Grâce à lui, la comédie musicale américaine a atteint des sommets. Avec un simple numéro de claquettes, il personnifiait à l’écran une idée supérieure de l’élégance humaine, au physique comme au moral. Au sommet de sa gloire, Fred Astaire recevait quelques 70 000 lettres d’admiratrices chaque mois. Lui qui a tenu dans ses bras les plus belles femmes d’Hollywood, lui que son seul rival Gene Kelly surnommait "le béni des Dieux" , restera sans égal". CINEMACLASSIC.FREE.FR



SCENES DE FILMS


Drole de frimousse

En suivant la flotte

Le danseur du dessus


Parade de printemps

O' toi ma charmante

La vallée du bonheur

Sur les ailes de la danse

Swing time

Tous en scène


BIOGRAPHIE

Fils d'un immigrant autrichien, Frederick Austerlitz naît le 10 mai 1899 à Omaha dans le Nebraska. En compagnie de sa soeur aînée, Adèle, il prend des leçons de danse dès l'âge de cinq ans. Les "Astaire" ont leur premier engagement à Keyport, New Jersey, et en 1916, ils jouent à Broadway "Over The Top". Le succès de "For Goodness Sake" en 1922 les mènent à Londres. Dès lors Adèle et Fred Astaire se partagent entre les États-Unis et la Grande-Bretagne où leurs spectacles "Lady Be Good" et "Funny Face" écrits par George Gershwin sont également bien accueillis. Après le triomphe de "Band Wagon", Adèle décide d'abandonner la scène pour épouser un aristocrate anglais.


Fred Astaire à l'âge de 5 ans.
Fred Astaire et sa soeur Adèle.
Fred Astaire en solo : "Puttin on the Ritz".

Non sans appréhension, Fred continue seul sa carrière et joue la pièce de Cole Porter "The Gay Divorcee". Le succès personnel du danseur pousse Samuel Goldwyn à le prendre sous contrat. Cependant au bout de quelques mois, le producteur le libère. La RKO saute sur l'occasion : elle avait en projet un film musical à grand spectacle, CARIOCA, dans lequel Fred Astaire devait avoir pour partenaire Ginger Rogers. Mais la préparation n'est pas encore terminée. En attendant, il tourne en 1933, THE DANCING LADY avec Joan Crawford, sa première apparition à l'écran.

Puis, CARIOCA avec Ginger Rogers, tient l'affiche de nombreuses semaines ; le couple Astaire-Rogers était né. Et ce seront : THE GAY DIVORCEE, TOP HAT, SWING TIME.... Et autant de triomphes. Mais rien ne va plus entre Fred et Ginger, et LA GRANDE FARANDOLE clôturera leur association. Leur producteur Pandro S. Berman décrit ainsi les années où ils ont travaillé ensemble : "six ans de mutuelle agression".

Le 12 juillet 1933, il épouse Phyllis Baker avec qui il aura deux enfants : Frédéric Jr et Ava.


Fred et sa célèbre partenaire, Ginger Rogers.

Fred et sa première femme, Phyllis.


Fred et son fils, Frederic Jr. né en 1936.

Trouver une nouvelle partenaire n'est pas facile : se succéderont Eleanor Powell dans BROADWAY MELODY, Paulette Goddard dans SWING ROMANCE puis Rita Hayworth dans L'AMOUR VIENT EN DANSANT. Après l'échec de L'AVENTURE INOUBLIABLE, en 1943, Fred Astaire ne reçoit plus de propositions, aussi accepte-t-il l'offre de Arthur Freed d'entrer à la MGM. Il danse quatre sketches de ZIEGFELD FOLLIES, dont le célèbre "Limehouse Blues" avec Lucille Bremer qu'il retrouvera dans YOLANDA ET LE VOLEUR.
Il s'est rendu en France en 1944, pour donner des spectacles de danse aux troupes américaines alors en guerre.
Fred Astaire a 46 ans et les commentaires sur son âge vont bon train. Après LA MÉLODIE DU BONHEUR, il annonce qu'il se retire. La MGM le libère de son contrat à condition qu'il s'engage à travailler à nouveau avec eux, si jamais il décidait de revenir...
Fred Astaire revient au cinéma grâce, si l'on peut dire, à Gene Kelly ; en effet, ce dernier se casse une cheville pendant les répétitions de PARADE DE PRINTEMPS et les producteurs demandent à Fred de reprendre le rôle. Il accepte, ravi de travailler avec Judy Garland. Le film est un triomphe et le studio planifie aussitôt ENTRONS DANS LA DANSE avec la même équipe. Mais Judy tombe malade et Ginger Rogers la remplace. Le retour du couple Astaire-Rogers fait éclater le box-office. Dès lors il n'est plus question de retraite pour Fred Astaire. En 1949, il reçoit un Oscar spécial pour ses films musicaux.
Les films de danse se succèdent régulièrement, avec comme partenaires Vera Ellen, Jane Powell, Cyd Charisse et Leslie Caron. Mais sa popularité baisse : LA BELLE DE NEW YORK, considéré aujourd'hui comme plein de charme et de poésie, est rejeté par la presse et par le public. Vincente Minnelli lui donne un rôle parodique, presque autobiographique, de danseur vieillissant dans TOUS EN SCÈNE. Son contrat avec la MGM se termine et il envisage la retraite. La Fox monte spécialement pour lui PAPA LONGUES JAMBES avec Leslie Caron. FUNNY FACE qui conte les amours d'un homme mûr et d'une jeune fille est accueilli avec ravissement. Après LA BELLE DE MOSCOU, remake musical de NINOTCHKA, Fred Astaire se tourne vers le petit écran et produit une série de shows qui remportent toutes les récompenses existantes en télévision. En 1959, Stanley Kramer lui confie le premier rôle dramatique de sa carrière dans LE DERNIER RIVAGE. Par la suite, il apparaît dans deux comédies. Francis Ford Coppola le tire de sa demi-retraite et lui donne Petula Clark pour fille dans LA VALLÉE DU BONHEUR. Il formera avec Jennifer Jones un couple charmant de vieux comédiens dans LA TOUR INFERNALE.

La grande rétrospective de la comédie musicale "IL ETAIT UNE FOIS HOLLYWOOD" consacre une importante séquence à ses films, et il présente lui-même avec Gene Kelly le deuxième volet de cette anthologie.Gene Kelly l'a surnommé "le béni des Dieux" et prédit que "dans cinquante ans le seul danseur de notre temps dont on se souviendra sera Fred Astaire".

"Il était une fois à Hollywood 2ème partie" a ouvert Le 30 ème Festival de Cannes en 1976 avec Gene Kelly et Fred Astaire.

L'artiste se fait également un nom en tant que producteur de disques chez « Choreo Records ». Il dirige également la "Fred Astaire Dance Studios Corporation", qui abrite de nombreux studios de danse.

Fred Astaire se remarie en 1980 avec Robyn Smith qui sera sa dernière compagne.



L' American Film Institute lui remet un « Lifetime Achievement Award » en 1981.

Fred Astaire succombe d'une pneumonie à l'âge de 88 ans, à Los Angeles, le 22 juin 1987.

 

FILMOGRAPHIE SELECTIVE

1933 DANCING LADY (Robert Z. Leonard)
1933 CARIOCA (Thorton Freeland).
1934 LA JOYEUSE DIVORCEE (Mark Sandrich).
1935 ROBERTA (William A. Seiter)
1935 LE DANSEUR DU DESSUS (Mark Sandrich).
1936 EN SUIVANT LA FLOTTE (Mark Sandrich)
1936 SWING TIME (George Stevens)
1937 L'ENTREPRENANT MONSIEUR PETROV ( Mark Sandrich)
1937 UNE DEMOISELLE EN DETRESSE (George Stevens).
1938 AMANDA (Mark Sandrich)
1939 LA GRANDE FARANDOLE (H.C. Potter).
1940 BROADWAY MELODY ou BROADWAY QUI DANSE (Norman Taurog)
1940 SWING ROMANCE ( H.C. Potter).
1941 L'AMOUR VIENT EN DANSANT (Sidney Lanfield).
1942 L'AMOUR CHANTE ET DANSE (Mark Sandrich)
1942 0 TOI MA CHARMANTE (Lovelier, William A. Seiter).
1943 L'AVENTURE INOUBLIABLE (Edward H. Griffith).
1944 ZIEGFELD FOLLIES (Vincente Minnelli).
1945 YOLANDA ET LE VOLEUR (Vincente Minnelli).
1946 LA MÉLODIE DU BONHEUR (Stuart Heisler).
1948 PARADE DE PRINTEMPS (Charles Walters).
1949 ENTRONS DANS LA DANSE (Charles Walters).
1950 TROIS PETITS MOTS (Richard Thorpe)
1950 MAMAN EST A LA PLAGE (orman Z. McLeod).
1951 MARIAGE ROYAL (Stanley Donen).
1952 LA BELLE DE NEW YORK (Charles Walters).
1953 TOUS EN SCÈNE (Vincente Minnelli).
1955 PAPA LONGUES JAMBES (Jean Negulesco).
1957 DROLE DE FRIMOUSSE (Stanley Donen)
1957 LA BELLE DE MOSCOU (Rouben Mamoulian).
1959 LE DERNIER RIVAGE (Stanley Kramer).
1961 MON SEDUCTEUR DE PERE (George Seaton).
1962 L'INQUIÉTANTE DAME EN NOIR (Richard Quine).
1968 LA VALLÉE DU BONHEUR (Francis Ford Coppola).
1969 MIDAS RUN (Alf Kjellin).
1974 IL ÉTAIT UNE FOIS HOLLYWOOD (Jack Haley Jr.)
1974 LA TOUR INFERNALE (John Guillermin).
1976 HOLLYWOOD - HOLLYWOOD! (Gene Kelly)
1976 THE AMAZING DOBERMANS (Byron Shudnow).
1977 UN TAXI MAUVE (Yves Boisset).
1981 LE FANTOME DE MILBURN (Ghoststory, John Irvin).



Extrait de "Ziegfield Follies".

 


Extrait de "Tous en scène".

 

AFFICHES DE FILMS