PORTRAITS

"Son charme n'est pas seulement le reflet de sa séduction. C'est son intelligence qui le rend fascinant". Stanley KUBRICK, réalisateur de SHINING.

"Avec son regard hypnotisant, sa voix rassurante et son sourire tour à tour enjôleur et démoniaque, il s'empare de ses personnages sans jamais craindre la démesure. Séducteur, jouisseur, opportuniste, mais surtout doté d'un talent flamboyant, il est à la fois le trublion d'Hollywood et l'une de ses valeurs sûres." STUDIO MAGAZINE



 

 



 

SCENES DE FILMS


Les infiltrés

Tout peut arriver

Monsieur Schmidt

Pour le pire et pour le meilleur

Chinatown

Des hommes d'honneur


Batman


Easy rider

Shining


The pledge

Vol au dessus d'un nid de coucou

L'honneur des Prizzi


BIOGRAPHIE

John Joseph Nicholson alias Jack est né à Neptune dans le New Jersey le 22 avril 1937; il est le fils d'une showgirl de 14 ans, June Frances Nicholson (nom de scène June Nilson ) et d'un père inconnu. June s'est mariée avec Donald Furcillo (nom de scène Donald Rose ), un showman, six mois plus tot à Elkton dans le Maryland, le 16 octobre 1936. Furcillo était cependant déjà marié et, bien qu'il ait offert de prendre soin de l'enfant, la mère de June, Ethel, a affirmé qu'elle pouvait l'élever partiellement afin que June puisse continuer sa carrière de danseuse. Le petit "Jack" a été élevé en pensant que ses grands parents John J. Nicholson (un vendeur de fenêtres) et Ethel May Rhoads (une coiffeuse, esthéticienne et artiste amateur) étaient ses parents. Il est allé au lycée Manasquan High School, où un drama award a été plus tard nommé en son honneur.

 
Jack Nicholson à l'époque du Lycée.

C'est seulement en1974 que Jack Nicholson a été informé par un journaliste du Time Magazine que ses parents étaient en réalité ses grands parents et que sa sœur était sa mère lors d'une entrevue. À cette époque, sa mère et sa grand mère étaient déjà mortes. Nicholson a déclaré qu'il ne savait pas qui était son père et que "Seules Ethel et June savaient et elles ne l'ont dit à personne".

Il décroche un premier emploi au département des dessins animés de la MGM. Pour vivre, il exerce parallèlement plusieurs autres petits métiers, tout en suivant une formation de comédien. Il étudie avec Jeff Corey et Martin Landau. Il débute dans une production de " Thé et sympathie ", puis travaille avec la troupe du Theatre West et suit les cours de l'Actors' Studio. Plusieurs rôles dans des séries télévisées suivront, dont les plus connues sont " Divorce Court " et " Matinee Theatre ".

Roger Corman, célèbre réalisateur et producteur spécialisé dans les films à petit budget lui offre son premier rôle au cinéma : celui d'un adolescent convaincu d'être un assassin dans "Cry, Baby Killer" , de Judd Addiss. Au sein de " l'écurie Corman ", Jack Nicholson côtoie Dennis Hopper, Monte Hellman et Francis Ford Coppola. Il tourne plusieurs films avec Corman dont "La petite boutique des horreurs" , et "Le corbeau" . Il tourne également avec Monte Hellman deux westerns originaux dans lesquels il s'investit aussi en tant que coproducteur : "La Mort Tragique De Leland Drum" et "L'ouragan De La Vengeance" - dont il est également coscénariste. Jack Nicholson est en effet déjà l'auteur de plusieurs scénarios et écrira par la suite celui de "The trip" pour Roger Corman, puis celui de "Head" , le film-culte de Bob Rafelson, qu'il produit et interprète.

Le film "Easy Rider", dans lequel il incarne un avocat en fuite, révèle Jack Nicholson à un large public et il remporte son premier New York Film Critics Award, ainsi que sa première citation à l'Oscar. Une nomination pour le meilleur acteur suit l'année suivante pour son rôle dans "Cinq pièces faciles".Cette même année, il apparaît dans l'adaptation de "Melinda" dans le rôle du demi-frère de Daisy Gamble (interprétée par Barbra Streisand).
En plus de ces films, citons d'autres de ses premiers rôles les plus notables: "La dernière corvée" de Hal Hasbury en 1973 et le film noir de Roman Polanski, "Chinatown" en 1974. Jack Nicholson a été nommé aux Oscars comme meilleur acteur pour ces deux films. Nicholson a aussi joué dans le film sur le groupe "The Who" et la même année dans le film d'Antonioni, "The passenger" considéré par beaucoup comme l'un de ses rôles les plus mémorables et les moins connus.

Nicholson gagne son premier Oscar du Meilleur Acteur pour son interprétation de Randle Patrick McMurphy dans "Vol au dessus d'un nid de coucou" réalisé par Milos Forman en 1975. Bien qu'il n'ait reçu aucun Oscar pour son rôle de Jack Torrance dans "Shining" de Stanley Kubrick (adapté du roman de Stephen King), ce fut un de ses rôles les plus marquants. Son Oscar suivant, celui du meilleur acteur dans un second rôle, l'a récompensé pour son interprétation de Garrett Breedlove, un astronaute à la retraite, dans "Tendres passions" en 1980.

Jack Nicholson recevant le premier Oscar de sa carrière comme Meilleur Acteur pour son rôle dans "Vol au dessus d'un nid de coucou".

Nicholson a été très prolifiques durant les années 80, jouant dans des films tels que "Le facteur sonne toujours deux fois , Reds, L"honneur des Prizzi, Les sorcières d'Eastwick , et Ironweed". Trois nominations aux Oscars ont suivis pour " Reds, L'Honneur des Prizzi , et Ironweed ".

Le film "Batman" de 1989, où Nicholson tient le rôle du "Joker" fut un hit commercial international et, grâce à un arrangement qui lui permit d'obtenir un pourcentage lucratif, Nicholson gagna environ 60 millions de dollars.
Pour son rôle du Colonel Nathan Jessep dans "Des hommes d'honneur", un film sur un crime dans une unité de la Marine US, il fût une fois de plus nominé aux Oscars. Toutes les performances de Nicholson n'ont pas été bien reçues. Il fut nommé au Razzie Award du pire acteur pour "Man trouble" et "Hoffa".

Il reçut un autre Oscar du meilleur acteur pour son rôle de Melvin Udall, un auteur névrosé souffrant de troubles obsessionnels compulsifs (TOC), dans la romance "Pour le pire et pour le meilleur" avec Helen Hunt comme partenaire.

Jack Nicholson a obtenu l'Oscar du Meilleur Acteur en 1993 pour son rôle dans "Pour le pire et pour le meilleur".

Dans "Monsieur Schmidt" , Nicholson interprète un retraité qui s'interroge sur sa vie et sur la mort de sa femme. Son calme et son jeu tout en finesse contrastent avec nombre de ses rôles précédents et il a été nommé pour l'Oscar du meilleur acteur. En 2003, dans "Tout peut arriver" de Nancy Meyers, il joue le rôle d'un playboy qui tombe amoureux de la mère (interprétée par Diane Keaton) de sa petite amie.

Jack Nicholson est aussi un réalisateur de talent : il a mis en scène son premier film, "Vas-y, Fonce" , avec Karen Black et Bruce Dern, en 1971. Ont suivi le western "En Route Vers Le Sud" et "The Two Jakes" , la suite de "Chinatown". En 1995, l'American Film Institute lui a remis le Lifetime Achievement Award.

En décembre 2006, il nous revient au "coté obscur" dans le rôle de Frank Costello, un parrain sadique de la mafia irlandaise de Boston aux cotés de Matt Damon et Leonardo DiCaprio dans "Les infiltrés" de Martin Scorsese, remake du film "Infernal Affairs" d'Andrew Lau.

Il fut nommé 12 fois aux Oscars (gagnant trois d'entre eux), plus qu'aucun autre acteur masculin et seulement deuxième, après Meryl Streep (13 nominations et deux victoires), au total des nominations. Il arrive à égalité avec Walter Brennan pour le plus grand nombre de victoires pour un acteur masculin et deuxième après Katharine Hepburn au nombre total de victoires (Hepburn en a gagné 4).

Il a aussi gagné sept Golden Globes et a reçu un Kennedy Center Award en 2001.

Dans sa vie privée, Jack Nicholson a eu quatre enfants de trois femmes différentes (il a été marié à une seule d'entre elles) :

  • Jennifer, avec son ancienne femme Sandra Knight.
  • Caleb Goddard avec Susan Anspach, sa partenaire sur "Cinq pièces faciles".
  • Lorraine et Raymond avec Rebecca Broussard.
Jack et sa fille ainée Jennifer.
Jack Nicholson et une de ses compagnes, Rebecca Broussard, lors de la première du film "Pour le pire et pour le meilleur".
Jack en compagnie de Raymond et Lorraine,
ses deux plus jeunes enfants.

Il a eu aussi des liaisons avec de nombreuses actrices et top models (tel que Lara Flynn Boyle, de trente ans sa cadette). Sa plus longue liaison dura 17 ans avec l'actrice Angelica Huston, la fille du légendaire réalisateur John Huston. Cependant, cette relation s'est terminée lorsqu'une information a affirmé que Rebecca Broussard était enceinte de lui.

Jack en compagnie d'Angelica Huston, également actrice, avec laquelle il a eu une liaison pendant 17 ans.

Côté hobbies, Il est fan des New York Yankees et des Los Angeles Lakers. Son soutien aux Lakers est preque légendaire, assistant à tout les matchs se déroulant au Forum et à Staples Center pendant vingt cinq ans.

En 2008, le nouveau film de Rob Reiner, "Sans plus attendre", réunit pour la première fois à l'écran Jack Nicholson et Morgan Freeman. Ce film relate l'histoire de deux amis atteints d'un cancer en phase terminale. Ils décident alors d'établir une liste de choses à faire et partent une dernière fois à l'aventure avant de mourir.

En 2010, il retrouve pour la quatrième fois son réalisateur fétiche, James L. Brooks pour le tournage du film "Comment savoir" aux côtés de Owen Wilson et Reese Witherspoon.


FILMOGRAPHIE SELECTIVE

- 1958 THE CRY BABY KILLER (Jud Addis)
- 1959 LES JEUNES AMANTS (Richard Rush)
- 1960 STUDS LONIGAN (Irving Lerner)
- 1960 LA PETITE BOUTIQUE DES HORREURS (Roger Corman)
- 1960 THE WILD RIDE (Harvey Berman)
- 1961 LE SHÉRIF FÉLON (John Bushelman)
- 1963 LE CORBEAU (Roger Corman)
- 1963 THE TERROR (Roger Corman)
- 1963 THUNDER ISLAND (Jack Leewood)
- 1964 ENSIGN PULVER (Joshua Logan)
- 1965 LE COUP DE FEU (Monte Hellman)
- 1966 L'AFFAIRE AL CAPONE (Roger Corman)
- 1967 THE TRIP (Roger Corman)
- 1967 FLIGHT TO FURY (Jack Nicholson)
- 1967 LE RETOUR DES ANGES DE L'ENFER (Richard Rush)
- 1967 L'OURAGAN DE LA VENGEANCE (Monte Hellman)
- 1967 LA MORT TRAGIQUE DE LELAND DRUM (Monte Hellman)
- 1968 PSYCHOSE (Richard Rush)
- 1968 HEAD (Bob Rafelson)
- 1969 EASY RIDER (Dennis Hopper)
- 1969 MELINDA (Vincente Minnelli)
- 1970 CINQ PIÈCES FACILES (Bob Rafelson)
- 1970 REBEL ROUSERS (Martin B Cohen)
- 1971 UN COIN TRANQUILLE (Henry Jaglom)
- 1971 VAS-Y FONCE (Jack Nicholson)
- 1971 CE PLAISIR QU'ON DIT CHARNEL (Mike Nichols)
- 1972 KING OF MARVIN GARDENS (Bob Rafelson)
- 1973 LA DERNIÈRE CORVÉE (Hal Ashby)
- 1974 CHINATOWN (Roman Polanski)
- 1974 PROFESSION : REPORTER (Michelangelo Antonioni)
- 1974 LA BONNE FORTUNE (Mike Nichols)
- 1974 TOMMY (Ken Russell)
- 1975 VOL AU-DESSUS D'UN NID DE COUCOU (Milos Forman)
- 1975 MISSOURI BREAKS (Arthur Penn)
- 1976 LE DERNIER NABAB (Elia Kazan)
- 1979 EN ROUTE VERS LE SUD (Jack Nicholson)
- 1980 SHINING (Stanley Kubrick)
- 1981 LE FACTEUR SONNE TOUJOURS DEUX FOIS (Bob Rafelson)
- 1981 REDS (Warren Beatty)
- 1981 POLICE FRONTIÈRE (Tony Richardson)
- 1983 TENDRES PASSIONS (James L. Brooks)
- 1985 L'HONNEUR DES PRIZZI (John Huston)
- 1986 LA BRÛLURE (Mike Nichols)
- 1987 LES SORCIÈRES D'EASTWICK (George Miller)
- 1987 BROADCAST NEWS (James L. Brooks)
- 1987 IRONWEED / LA FORCE DU DESTIN (Hector Babenco)
- 1989 BATMAN (Tim Burton)
- 1990 THE TWO JAKES / PIÈGE POUR UN PRIVÉ (Jack Nicholson)
- 1992 MAN TROUBLE (Bob Rafelson)
- 1992 DES HOMMES D'HONNEUR (Rob Reiner)
- 1992 HOFFA (Danny DeVito)
- 1994 WOLF (Mike Nichols)
- 1994 THE CROSSING GUARD (Sean Penn)
- 1996 BLOOD & WINE (Bob Rafelson)
- 1996 MARS ATTACKS ! (Tim Burton)
- 1996 ETOILE DU SOIR (Robert Harling)
- 1997 POUR LE PIRE ET POUR LE MEILLEUR (James L. Brooks)
- 2001 THE PLEDGE (Sean Penn)
- 2002 MONSIEUR SCHMIDT (Alexander Payne)
- 2002 SELF CONTROL (Peter Segal)
- 2003 DEUX EN UN (Bobby et Peter Farrelly)
- 2003 TOUT PEUT ARRIVER (Nancy Meyers)
- 2006 LES INFILTRES (Martin Scorsese)
- 2008 SANS PLUS ATTENDRE (Rob Reiner)
- 2011 COMMENT SAVOIR (James L. Brooks)

Réalisations :
- 1971 VAS-Y FONCE
- 1979 EN ROUTE VERS LE SUD
- 1990 THE TWO JAKES / PIÈGE POUR UN PRIVÉ


 

 


Extrait de "Pour le pire et pour le meilleur".



Extrait de "Des hommes d'honneur ".


Extrait de "Monsieur Schmidt".

 


AFFICHES DE FILMS