PORTRAITS

"Jean Reno se positionne désormais comme une valeur sûre et populaire dans le cinéma français. Grâce à son immense notoriété dans les genres qui flirtent avec le fantastique, l'action, le polar ou la SF, il devient, avec tout son sérieux, l'un des premiers français à incarner des héros "hollywoodiens". jean réno est ainsi l'une de nos stars les mieux payées, les plus vendeuses, médiatiquement rare, respecté jusque chez les ados. Il n'a pas de goût particulier. Pas de rôle ou de jeu transcendant. Juste une présence. Rien ne le démonte". ECRAN NOIR.FR

 



SCENES DE FILMS


Le grand bleu

Léon



Les visiteurs

Le jaguar


Da Vinci code


L'empire des loups


Ronin


Les rivières pourpres


Tais toi !

Mission : impossible

Les rivières pourpres II

L'enquête corse

 

BIOGRAPHIE


De son vrai nom Juan Moreno Errere y Rimanes, Jean Reno est né le 30 juillet 1948 à Casablanca (Maroc). Ses parents espagnols andalous se sont installés dans ce pays pour fuir le franquisme. Elève peu studieux, il refuse la carrière de dessinateur industriel imposée par son père et suit des cours d'art dramatique au Conservatoire de Casablanca.


Jean Réno à l'âge de 7 ans.

Il part pour la France à 17 ans après la mort de sa mère. Il finit par s'installer à Paris et enchaîne les petits boulots pour se payer les cours Simon, puis l'atelier d'Andréas Voutsinas. Il se lie d'amitié avec le comédien Didier Flamand et ensemble, ils montent une compagnie itinérante et font le tour de la France. Jean Reno fait aussi le tour des castings et décroche plusieurs petits rôles dans des productions aussi différentes que "L'hypothèse du tableau volé" de Raoul Ruiz, ou "Clair de femme", de Costa-Gavras. Entre deux pièces de théâtre, il fait beaucoup de figuration au cinéma et se lie d'amitié avec Luc Besson sur le tournage des "Bidasses aux grandes manœuvres" de Raphaël Delpard. Aussi, lorsque Luc Besson réalise l'année suivante son court métrage "L'Avant-dernier" , puis son premier long "Le Dernier combat", Jean Reno fait partie de la distribution.

Avec le film "Subway" , c'est le début du succès pour Luc Besson qui triomphe ensuite avec "Le grand bleu" dans lequel Jean Reno tient le rôle omniprésent d'Enzo. A 40 ans, le comédien tire définitivement un trait sur ses années de vache maigre. Sa voix grave bien placée et sa carrure d'athlète le prédisposent aux personnages de tueur. Luc Besson ne s'y trompe pas en lui offrant le rôle de Victor le nettoyeur dans "Nikita" , puis le tueur à gages de "Léon" entièrement centré sur l'acteur. Entre-temps, il est devenu une véritable vedette en France en prêtant ses traits au mémorable Godefroy de Papincourt dans "Les visiteurs" de Jean-Marie Poiré qui bat tous les records d'entrées en France en rassemblant près de 14 millions de spectateurs. De plus, grâce à ce rôle il est nominé au César du Meilleur Acteur.

Parallèlement à sa carrière française, l'acteur commence à être sollicité aux Etats-Unis, le succès de "Léon" lui ayant ouvert les portes de Hollywood et une seconde nomination au César du Meilleur Acteur. D'abord engagé dans des petits rôles dans "French Kiss" et "Mission : impossible" de Brian de Palma, on le voit dans des rôles plus importants dans "Godzilla" de Roland Emmerich, puis "Ronin" de John Frankenheimer et "Rollerball" de John Mc Tiernan. En France, il tourne dans des comédies populaires telles que "Le Jaguar , Les Sœurs soleil" ou encore "Les visiteurs 2". Il se laisse également tenter par des thrillers tels que "Les rivières pourpres" de Mathieu Kassovitz, "Les rivières pourpres II" d'Olivier Dahan et "L'empire des loups" de Chris Nahon.

Jean Reno est ainsi devenu au fil des années une star internationale très populaire mais il peine à retrouver un rôle aussi intense que celui de "Léon". Il tente de renouveler son registre avec les films : " Par-delà les nuages" de Michelangelo Antonioni, "Décalage horaire" de Danièle Thompson... Mais on le retrouve surtout dans des grosses productions dont l'intérêt est de toucher un public populaire : " Wasabi" de Gérard Krawczyk, "Tais toi !" de Francis Veber. Mais il ne laisse rien transpirer de ses états d'âme et encore moins de sa vie privée. Solide comme un roc et peu dissert dans les médias, il reste extrêmement populaire en France.

Il a été fait Chevalier de la Légion d'Honneur par Jacques Chirac au mois de novembre 1999.

En 2006, on le retrouve notamment dans un remake de "La Panthère rose" de Shawn Levy et "Da Vinci Code" (dans le rôle du commissaire Bézu Fache).

Côté vie privée, sa première fille prénomée Sandra nait en 1978, fruit de son union avec Sandra. Ils auront en 1980 un fils prénommé Mickael.
Il se remarie en 1996, avec la photographe Nathalie Dyszkiewicz, avec laquelle il a 2 nouveaux enfants : Tom en 1996 et Serena en 1998.

En juillet 2006, c'est aux Baux-de-Provence que l'acteur français a épousé en troisièmes noces Zofia Borucka , actrice, mannequin et prof de yoga de 35 ans. Selon "Le Parisien" , les jeunes mariés auraient cédé l'exclu des photos de ce joyeux week-end à Gala pour un montant de 150.000 euros. Une somme que le couple a prévu de reverser à plusieurs associations caritatives.

Lors de son second mariage en 1996 avec Nathalie.
3ème mariage avec Zofia Borucka en 2006.


La même année, il est la voix française et anglaise de Ze Frog dans le film d'animation "Souris city".

Le comédien poursuit en 2008 avec une nouvelle comédie d'action, "Cash" face à Jean Dujardin.

En 2009, il est de nouveau papa d'un petit garçon, Cielo, né à New-York.

Après la sortie de "La panthère rose 2" en 2009, il apparaît début 2010 dans deux productions françaises : "L'immortel" de Richard Berry et "La rafle", film de Rose Bosch, qui met en scène la rafle du Vel' d'hiv'. En 2011, il accepte d’interpréter le docteur Luix pour son ami de longue date Christian Clavier qui s'essaie pour la première fois à la réalisation avec "On ne choisit pas sa famille".

FILMOGRAPHIE SELECTIVE

1979 CLAIR DE FEMME (Costa-Gavras)
1980 L'HYPOTHÈSE DU TABLEAU VOLÉ (Raoul Ruiz).
1980 VOULEZ-VOUS UN BÉBÉ NOBEL ? (Robert Pouret).
1981 LES BIDASSES AUX GRANDES MANŒUVRES (Raphaël Delpard)
1981 ON N'EST PAS DES ANGES, ELLES NON PLUS (Michel Lang)
1982 L'AVANT-DERNIER (Luc Besson).
1982 LA PASSANTE DU SANS-SOUCI (Jacques Rouffio).
1983 LE DERNIER COMBAT (Luc Besson)
1983 SIGNES EXTÉRIEURS DE RICHESSE (Jacques Monnet).
1984 NOTRE HISTOIRE (Bertrand Blier).
1985 LE TÉLÉPHONE SONNE TOUJOURS DEUX FOIS (Jean-Pierre Vergne)
1985 SUBWAY (Luc Besson)
1985 STRICTEMENT PERSONNEL (Pierre Jolivet).
1986 I LOVE YOU (Marco Ferreri).
1988 LE GRAND BLEU (Luc Besson)
1990 NIKITA (Luc Besson)
1990 L'OPÉRATION CORNED-BEEF (Jean-Marie Poiré)
1991 L'HOMME AU MASQUE D'OR (Eric Duret).
1993 LES VISITEURS (Jean-Marie Poiré)
1992 LOULOU GRAFFITI (Christian Lejalé).
1994 LA VIS (Didier Flamand)
1994 LÉON (Luc Besson).
1995 LES TRUFFES (Bernard Nauer)
1995 FRENCH KISS (Lawrence Kasdan).
1996 PAR-DELÀ LES NUAGES (Michelangelo Antonioni)
1996 MISSION IMPOSSIBLE (Brian De Palma)
1996 LE JAGUAR (Francis Veber).
1997 POUR L'AMOUR DE ROSANNA (Paul Weiland)
1997 UN AMOUR DE SORCIERE (René Manzor)
1997 LES SOEURS SOLEIL (Jeannot Szwarc, apparition).
1998 LES VISITEURS 2 : LES COULOIRS DU TEMPS (Jean-Marie Poiré)
1998 GODZILLA (Roland Emmerich)
1998 RONIN (John Frankenheimer).
2000 LES RIVIERES POURPRES (Mathieu Kassovitz).
2001 LES VISITEURS EN AMERIQUE (Jean-Marie Gaubert, alias Poiré)
2001 ROLLERBALL (John McTiernan)
2001 WASABI (Gérard Krawczyk).
2002 DECALAGE HORAIRE (Danièle Thompson).
2003 TAIS-TOI ! (Francis Veber)
2003 LES RIVIERES POURPRES 2 : LES ANGES DE L'APOCALYPSE (Olivier Dahan).
2004 L'ENQUÊTE CORSE (Alain Berbérian)
2004 HOTEL RWANDA (Terry George).
2005 L'EMPIRE DES LOUPS (Chris Nahon)
2005 LE TIGRE ET LA NEIGE (Roberto Benigni).
2006 LA PANTHERE ROSE (Shawn Levy)
2006 DA VINCI CODE (Ron Howard)
2008 CASH (Eric Besnard)
2009 LA PANTHERE ROSE 2 (Haral Zwart)
2009 LE PREMIER CERCLE (Laurent Tuel)
2010 LA RAFLE (Rose Bosch)
2010 L'IMMORTEL (Richard Berry)
2011 ON NE CHOISIT PAS SA FAMILLE (Christian Clavier)





Extrait des "visiteurs".

 

 


Extrait de "L'enquête corse".

 


 

AFFICHES DE FILMS