PORTRAITS

"Au Far West, il est l'équivalent de la statue de la liberté." Sydney POLLACK, réalisateur.

"Qui mieux que lui peut symboliser le cow-boy éternel et, plus largement, l'américain conservateur et patriote ? John Ford ainsi que Raoul Walsh et Howard Hawks feront de ce comédien cabochard, un mythe. Il reste comme l'officier loyal et expérimenté de la cavalerie yankee. Son dernier film est la plus belle des épitaphes : "Le dernier des géants". STUDIO MAGAZINE




 

SCENES DE FILMS


La prisonnière du desert

Cent dollars pour un shérif


La chevauchée fantastique


Une bible et un fusil

Brannigan

Les cavaliers

La charge héroïque

Le fils du désert

Rio Bravo

L'homme tranquille



Alamo



Le jour le plus long


BIOGRAPHIE

Marion Michael Morrison est né le 26 mai 1907 à Winterset dans l'Iowa au Etats-Unis. Ses parents, Mary et Clyde, pharmaciens, partent s'installer en Californie en 1916 à Hollywood . Marion ne pense qu'à s'engager dans la Marine mais ayant obtenu une bourse de l'université de Californie du sud, il se met au service de l'équipe de football. Son premier contact avec le cinéma lui vient de Tom Mix, le célèbre cowboy de l'écran. Engagé comme accessoiriste à la Fox en 1926 avec sa haute stature et sa morphologie baraquée, il attire l'attention de John Ford qui l'engage pour faire de la figuration dans plusieurs films dont "La maison du bourreau" et "Salute" en 1928.


Le jeune Marion Michael Morrison à l'époque où il faisait partie de l'équipe de football à L'Université de Californie.

Son premier grand rôle au cinéma sous le nom de Duke Morrison dans le film
"La piste des géants".

Il apparait pour la première fois au générique sous le nom de Duke Morrison dans "Words and music" de James Tinling. Raoul Walsh l'engage pour son premier grand rôle dans "La piste des géants" en 1930. Ses yeux bleus, son sourire conquérant et sarcastique, sa démarche à la fois pesante et souple plaisent aussitôt et son jeu, naturel et direct, annonce déjà ses futurs succès. Walsh lui trouve alors un pseudonyme sur mesure : John Wayne. La firme Republic, née en 1935 et célèbre pour sa production de westerns à petits budgets fait de John Wayne l'une de ses principales vedettes. "Pals of the saddle" marque le début d'une prolifique série de petits westerns que John Wayne joue avec Max Terhune et ray Corrigan et que l'on nomme la série des "Three musketeers" .

Max Terrhune, John Wayne et Ray Corrigan. surnommés "The Three musketeers".

Il retrouve John Ford en 1939 avec "La chevauchée fantastique" qui le consacre vedette. L'image du cow boy idéaliste, chevaleresque et courageux est né. Il traverse dès lors tous les mythes hollywoodiens de la conquête de l'Ouest. Avec "La rivière rouge" (1948) mis en scène par Howard Hawks, il s'immisce parfaitement dans la vie du ranch. Ce n'est pas sans humour qu'il incarne le shérif Chance de "Rio Bravo" (1956). Ce dernier remporte un tel succès que l'acteur et le réalisateur s'en inspirent pour tourner ensuite "El Dorado" (1967) et "Rio Lobo" (1970). Dans "L'homme qui tua Liberty Valence" (1962), il donne la réplique à un autre grand acteur, James Stewart . Il fait des incursions hors du film de western mais sans abandonner le registre de la virilité. C'est ainsi qu'il est marin dans "Opération dans le Pacifique" (1951), boxeur dans "L'homme tranquille" (1952) ou patron de chapiteau dans "Le plus grand cirque du monde" (1964). Il excelle particulièrement dans les films de guerre comme les "Diables de Guadalcanal" (1951) ou "Le jour le plus long" (1962).

En 1946, John Wayne devient son propre producteur pour le film de James Edward Grant "L' ange et le mauvais garçon". L'ancien acteur de la firme Republic est devenu non seulement l'un des artistes préférés du public mais aussi celui des meilleurs réalisateurs hollywoodiens, de Howard Hawks à Josef Von Sternberg, de Nicholas Ray à William A. Wellman, sans oublier John Ford, dont john wayne est l'acteur de prédilection.

John Wayne en tant que réalisateur, acteur et producteur sur le tournage du film "Alamo".
John Ford (au centre) entouré de James Stewart et John Wayne lors du tournage de "L'homme qui tua Liberty Valence".

Dans les années 50, sa renommée le pousse à fonder Batjac, sa propre société de production. Parallèlement à la comédie, il s'essaye à la réalisation. Il filme en 1960 un véritable chef-d'oeuvre "Alamo", un long-métrage d'une rare violence. En pleine guerre du Vietnam, il dirige "Les béréts verts" (1968), film patriotique où se dessine les opinions républicaines de Wayne. Ce film exaltant les valeurs guerrières provoque de nombreuses polémiques. Avec un titre prémonitoire, son dernier film "Le dernier des géants" (1976) marque la fin de sa carrière. Il y interprète un tireur d'élite qui choisit sa propre mort.

En effet, vainqueur d'un premier cancer en 1964, il est ratrappé par la maladie au début des années 70.

Le 7 avril 1970, il obtient le seul Oscar de sa carrière pour son rôle dans "100 dollars pour un shérif".

De plus, en 1960, il a reçu l'Head Liwer's Club Award qui distingue les personnalités les plus en vue. Il a également reçu la médaille d'or des vétérans de guerres extérieures et le Cecil B. De Mille Award.

En 1973, il est opéré à coeur ouvert. Le 12 janvier 1979, il subit une grave intervention chirurgicale : l'estomac atteint par un cancer lui est presque totalement enlévé. Dès lors il enchaîne les entrées et sorties de l'hopital. Lors de l'une de ses rares sorties, il est présent le 9 avril 1979 à la cérémonie des Oscars pour remettre l'Oscar du meilleur réalisateur à Michael Cimino. Le 11 juin 1979, à 17h23, il meurt à Los Angeles à l'âge de 72 ans, des suites d'une opération d'un cancer en voie de généralisation. Ce jour-là, l'Amérique perdait son héros national.

Au cours de sa vie, John Wayne a eu une vie sentimentale bien remplie. Il s'est marié trois fois et a eu 7 enfants qui ont joué dans plusieurs de ses films. C'est cependant sa dernière femme, Pilar Pallette, qui restera la femme de sa vie. Au moment de sa disparition, il avait 23 petits enfants. Ses sept enfants ont crée la "Wayne entreprise" pour défendre la mémoire et préserver le patrimoine de l'acteur.

1er mariage avec Josephine Paez (1933-1945) :

Michael Wayne né le 23 novembre 1934 à Los Angeles

Patrick Wayne né le 15 juillet 1939 à Los Angeles

Antonia (Toni) Wayne née le 25 janvier 1936

Melinda Wayne née le 3 décembre 1940

Mariage de John Wayne et sa première femme, Joséphine Paez dans la propriété de l'actrice Loretta Young (à droite).

Patrick Wayne a été acteur aux côtés de son père dans "La prisonnière du désert", "Big Jake" et "Alamo".

2ème mariage avec Esperenza Bauer (1946-1954) :

Pas d'enfants.

   

3ème mariage avec Pilar Palette (1954-1973) :

Aissa Morrison née le 31 mars 1956

John Ethan Wayne né le 22 février 1962

Marisa Wayne née le 22 février 1966


John Wayne et sa fille Aïssa sur le tournage d'"Alamo".

En compagnie de sa femme Pilar et son fils John Ethan.

Pilar Wayne a publié un livre sur l'acteur intitulé "John Wayne, my life with the duke" sorti en 1987.

Sa dernière compagne, Pat Stacey (son assistante de longue date), a écrit elle aussi un livre sur John Wayne intitulé "Duke, a love story" paru en 1983.

 

 

FILMOGRAPHIE SELECTIVE

 

1927 THE DROP KICK (Milliard Webb).
1928 MOTHER MACHREE (John Ford)
1928 HANGMAN'S HOUSE (John Ford).
1929 SALUTE (John Ford, David Butler)
1929 WORDS AND MUSIC (James Tinling).
1930 PMEN WITHOUT WOMEN (John Ford)
1930 ROUGH ROMANCE (A.F. Erickson)
1930 CHEER UP AND SMILE (Sidney Lanfield)
1930 LA PISTE DES GÉANTS ( Raoul Walsh).
1931 GIRLS DEMAND EXCITEMENT (Seymour Felix)
1931 THREE GIRLS LOST (Sidney Lanfield)
1931 MEN ARI LIKE THAT (George B. Seitz)
1931 RANGE FEUD (D. Ross Lederman)
1931 MAKER OF MEN (Edward Sedgwick).
1932 HAUNTED GOLD (Mack V. Wright)
1932 SHADOW OF THE EAGLE (Ford Beebe)
1932 HURRICANE EXPRESS (Armand Schaefer, J. P. McGowan)
1932 TEXAS CYCLONE (D. Ross Lederman)
1932 LADY AND GENT (Stephen Roberts)
1932 TWO-FISTED LAW (D. Ross Lederman)
1932 RIDE HIM, COWBOY (Fred Allen)
1932 THE BIG STAMPEDE (Tenny Wright).
1933 THE TELEGRAPH TRAIL (Tenny Wright)
1933 CENTRAL AIRPORT (William A. Wellman)
1933 SA SECRETAIRE PRIVEE (Philip A. Whitman)
1933 SOMEWHERE IN SONORA (Mack V, Wright)
1933 THE LIFE OF JIMMY DOLAN (Archie Mayo)
1933 THE THREE MUSKETEERS (Armand Schaefer, Colbert Clark)
1933 LILIANE (Baby Face, Alfred E. Green)
1933 THE MAN FROM MONTEREY (Mack V. Wright)
1933 RIDERS OF DESTINY (Robert N. Bradbury)
1933 SAGEBUSH TRAIL (Armand Schaefer)
1933 COLLEGE COACH (William A. Wellman).
1934 LUCKY TEXAN (Robert N. Bradbury)
1934 WEST OF THE DIVIDE (Robert N. Bradbury)
1934 BLUE STEEL (Robert N. Bradbury)
1934 THE MAN FROM UTAH (Robert N. Bradbury)
1934 RANDY RIDES ALONE (Harry Fraser)
1934 THE STAR PACKER (Robert N. Bradbury)
1934 THE TRAIL BEYOND (Robert N. Bradbury)
1934 NEATH ARIZONA SKIES (Harry Fraser).
1935 LAWLESS FRONTIER (Robert N. Bradbury)
1935 TEXAS TERROR (Robert N. Bradbury)
1935 RAINBOW VALLEY (Robert N. Bradbury)
1935 PARADISE CANYON (Carl Pierson)
1935 THE DAWN RIDER (Robert N. Bradbury)
1935 WESTWARD HO (Robert N. Bradbury)
1935 DESERT TRAIL (Collin Lewis)
1935 NEW FRONTIER (Carl Pierson)
1935 LAWLESS RANGE (Robert N. Bradbury).
1936 THE LAWLESS NINETIES (Joseph Kane)
1936 KING OF THE PECOS (Joseph Kane)
1936 THE OREGON TRAIL (Scott Pembroke)
1936 WINDS OF THE WASTELAND (Mack V. Wright)
1936 LES PIRATES DE LA MER (Frank Strayer)
1936 THE LONELY TRAIL (Joseph Kane)
1936 CONFLICT (Darid Howard).
1937 CALIFORNIA STRAIGHT AHEAD (Arthur Lubin)
1937 I COVER THE WAR (Arthur Lubin)
1937 L'IDOLE DE LA FOULE (Arthur Lubin)
1937 ADVENTURE'S END (Arthur Lubin)
1937 BORN TO THE WEST / HELL TOWN (Charles Barton).
1938 PALS OF THE SADDLE (George Sherman)
1938 OVERLAND STAGE RAIDERS (George Sherman)
1938 SANTA FE STAMPEDE (George Sherman)
1938 RED RIVER RANGE (George Sherman).
1939 LA CHEVAUCH8E FANTASTIQUE (John Ford)
1939 THE NIGHT RIDERS (Georges Sherman)
1939 THREE TEXAS STEERS (George Sherman)
1939 WYOMING OUTLAW (George Sherman)
1939 NEW FRONTIER (George Sherman)
1939 ALLEGHANY UPRISING (William Seiter).
1940 L'ESCADRON NOIR (Raoul Walsh)
1940 LES DERACINES (Bernard Vorhaus)
1940 LES HOMMES DE LA MER (John Ford)
1940 LA MAISON DES SEPT PECHES (Tay Garnett).
1941 A MAN BETRAYED (John H. Auer)
1941 LA FILLE DU PECHE (B. Vorhauv)
1941 SHEPHERD OF THE HILLS (Henrv Hathawav)
1941 LADY FOR A'NIGHT (Leigh Jason).
1942 LES NAUFRAGEURS DES MERS DU SUD (Cecil B. De Mille)
1942 LES ECUMEURS (Ray Enright)
1942 SACRAMENTO (William McGann)
1942 LES TIGRES VOLANTS (David Miller)
1942 QUELQUE PART EN FRANCE (Jules Dassin)
1942 PITTSBURGH (Lewis Seiler).
1943 LA FILLE ET SON COW-BOY (William Seiter)
1943 LA RUEE SANGLANTE (Albert S. Rogell).
1944 ALERTE AUX MARINES (Edward Ludwig)
1944 L'AMAZONE AUX YEUX VERTS (Edwin L. Marin).
1945 LA BELLE DE SAN FRANCISCO (Joseph Kane)
1945 RETOUR AUX PHILIPPINES (Edward Dmytryk)
1945 LA FEMME DU PIONNIER (Joseph Kane)
1945 LES SACRIFIÉS (John Ford, Robert Montgomery).
1946 SANS RÉSERVE (Mervyn Le Roy)
1946 L'ANGE ET LE MAUVAIS GARÇON (Edward Grant).
1947 TAIKOUN (Richard Wallace).
1948 LE MASSACRE DE FORT APACHE (John Ford)
1948 LA RIVIÈRE ROUGE (Howard Hawks)
1948 LE FILS DU DÉSERT (John Ford)
1948 LE RÉVEIL DE LA SORCIÈRE ROUGE (Edward Ludwig).
1949 LA CHARGE HÉROIQUE (John Ford)
1949 LE BAGARREUR DU KENTUCKY (George Waggner)
1949 IWO JIMA (Allan Dwan).
1950 RIO GRANDE (John Ford).
1951 OPÉRATION DANS LE PACIFIQUE (George Waggner)
1951 LES DIABLES DE GUADALCANAL (Nicholas Ray).
1952 L'HOMME TRANQUILLE (John Ford)
1952 BIG JIM McLAIN (Edward Ludwig).
1953 L'HOMME DE BONNE VOLONTÉ (Michael Curtiz)
1953 AVENTURE DANS LE GRAND NORD (William A. Wellman)
1953 HONDO, L'HOMME DU DÉSERT (John Farrow).
1954 ÉCRIT DANS LE CIEL (William A. Wellman).
1955 LE RENARD DES OCÉANS (John Farrow)
1955 L'ALLÉE SANGLANTE (William A. Wellman)
1955 LE CONQUÉRANT (Dick Powell).
1956 LA PRISONNIÈRE DU DÉSERT John Ford)
1956 L'AIGLE VOLE AU SOLEIL (John Ford)
1956 I MARRIED A WOMAN (Hal Kanter).
1957 LES ESPIONS S'AMUSENT (Josef von Sternberg)
1957 LA CITÉ DISPARUE (Henry Hathaway).
1958 LE BARBARE ET LA GEISHA (John Huston).
1959 RIO BRAVO (Ken Annakin, Bernhard Wicki, Howard Hawks)
1959 LES CAVALIERS (John Ford).
1960 LE GRAND SAM (Henry Hathaway)
1960 ALAMO (John Wayne).
1961 LES COMANCHEROS (Michaël Curtiz).
1962 L'HOMME QUI TUA LIBERTY VALANCE (John Ford)
1962 HATARI ! (Howard Hawks)
1962 LE JOUR LE PLUS LONG (Ken Annakin, Bernhard Wicki, Andrew Marton)
1962 LA CONQUÊTE DE L'OUEST (épisode de John Ford).
1963 LA TAVERNE DE L'IRLANDAIS (John Ford)
1963 LE GRAND MCLINTOCK (Andrew V McLaglen).
1964 LE PLUS GRAND CIRQUE DU MONDE (Henry Hathaway).
1965 LA PLUS GRANDE HISTOIRE JAMAIS CONTÉE (George Stevens)
1965 LES QUATRE FILS DE KATIE ELDER (Henry Hathaway)
1965 PREMIÈRE VICTOIRE (Otto Preminger).
1966 L'OMBRE D'UN GÉANT (Melville Shavelson).
1967 LA CARAVANE DE FEU (Burt Kennedy)
1967 EL DORADO (Howard Hawks).
1968 LES FEUX DE L'ENFER (Andrew V. McLaglen)
1968 LES BÉRETS VERTS (John Wayne, Ray Kellogg).
1969 CENT DOLLARS POUR UN SHÉRIF (Henry Hathaway)
1969 LES GÉANTS DE L'OUEST (Andrew V McLaglen).
1970 CHISUM (Andrew V. McLaglen)
1970 RIO LOBO (Howard Hawks).
1971 BIG JAKE (George Sherman)
1971 DIRECTED BY JOHN FORD (Peter Bogdanovich, doc.).
1972 LES COW-BOYS (Mark Rydell)
1972 CANCEL MY RESERVATION (Paul Bogart).
1973 LES VOLEURS DE TRAINS (Burt Kennedy)
1973 LES CORDES DE LA POTENCE (Andrew V. McLaglen).
1974 UN SILENCIEUX AU BOUT DU CANON (Mc Q. John Sturges).
1975 BRANNIGAN (Douglas Hickox)
1975 UNE BIBLE ET UN FUSIL (Stuart Millar).
1976 LE DERNIER DES GÉANTS (Don Siegel)


 

 

 


Extrait des "Cavaliers".

 

 


Extrait de "L'homme tranquille".


Extrait de "Rio Bravo".
 

 

 

 


Extrait de "La prisonnière du désert".

 

AFFICHES DE FILMS