PORTRAITS

"Excentrique, héritière d'Arletty par sa gouaille parigote et de Jacqueline Maillan pour la dérision. Tour à tour française moyenne ou fille frustrée en quête de l'Amour idéal, Josiane Balasko symbolise une catégorie de femmes oubliée au cinéma. C' est une des artistes les plus variées dans le Cinéma Français. Elle n'hésite jamais à en faire trop, à dépasser le seuil du bon goût avec tact, l'outrance avec chic ; mégère imbuvable et alcoolo ou snobinarde attachante et alcoolo, elle est toujours aussi populaire en ce début de millénaire et elle est un caméléon impressionnant, une de ses actrices capables de tout jouer". ECRAN NOIR.FR

 



 

SCENES DE FILMS


L'ex femme de ma vie

Les hommes préfèrent les grosses



Les bronzés


Les bronzés font du ski


Les bronzés 3 - Amis pour la vie


Cette femme là

Nuit d'ivresse

Trop belle pour toi

Tous le monde n'a pas eu la chance d'avoir des parents communistes

Gazon maudit

Absolument fabuleux

Un crime au paradis

 

BIOGRAPHIE

Josiane Balasko (de son vrai nom balaskovic) est née à Paris le 15 avril 1952. Elevée par sa mère et sa grand-mère dans le bistrot tenu par son père, émigré de Croatie, qui décède durant son adolescence, son idée première est de devenir peintre. Mais elle s'oriente bientôt vers la comédie en devenant pendant deux ans l'élève de Tania Balachova. En faisant se tordre de rire ses camarades lors d'une interprétation de "Phèdre", elle comprend que la tragédie ne sera jamais de son ressort. Elle écrit donc son premier scénario : "Quand je serais grande, je serais paranoïaque", dont le titre révèle déjà ce mélange de dérision et d'humour qu'empruntera chacune des compositions de l'auteur/comédienne/réalisatrice.
Josiane Balasko joue sa pièce pendant six mois dans un café-théâtre du quartier de l'Odéon tout en exerçant des petits métiers, ne gagnant alors que trente francs par soirée.
En 1976, elle rejoint la troupe du Splendid. Pendant plusieurs années, son destin et celui de ses compagnons, tous devenus célèbres, se confondent. C'est l'adaptation pour l'écran des BRONZÉS qui les font connaître au grand public.
Sa collaboration avec Jean-Marie Poiré date de 1979 : elle est la co-scénariste de son second film, RETOUR EN FORCE, et tient deux ans plus tard le rôle principal de LES HOMMES PRÉFÈRENT LES GROSSES, film dont elle est à l'origine, tandis qu'au théâtre, elle crée " Bunny's Bar". Son activité de scénariste se poursuit avec Jean-Loup Hubert pour L'ANNEE PROCHAINE, SI TOUT VA BIEN.
En 1984, Josiane Balasko franchira une étape supplémentaire en réalisant et interprétant SAC DE NOEUDS. En 1985, Michel Blanc, puis Thierry Lhermitte, seront ses partenaires dans " Nuit d'ivresse ", une pièce dont elle est l'auteur.

Josiane Balasko a été mariée à Philippe Berry, sculpteur (frère de Richard) avec qui elle a eu 'une fille (Marilou, née le 1er février 1983). Elle a également un fils d'adoption prénommé Rudy. Elle est à ce jour la femme de George Aguilar, qu'elle a rencontré sur le plateau du FILS DU FRANCAIS en 1999.

En tant que réalisatrice sur le film "Sac de noeuds".
Philippe BERRY, son ex-mari.
Marilou, sa fille, également comédienne ("La première fois que j'ai eu 20 ans", "Comme une image"...)

Une secrétaire de direction au physique ingrat, volant à une bourgeoise distinguée son époux chef d'entreprise : tel est le postulat scénaristique saugrenu imaginé en 1989 par Bertrand Blier dans TROP BELLE POUR TOI. D'autant que pour donner vie à ce trio, il réunit Gérard Depardieu, Carole Bouquet et une nouvelle venue dans sa famille de comédiens : Josiane Balasko. Pour la première fois, cette authentique spécialiste de la comédie trouve un rôle dramatique consistant et s'y révèle particulièrement touchante. Une totale et intelligente disponibilité était de mise pour assumer ce contre-emploi et Josiane Balasko se voit récompensée d'avoir relevé ce défi par une nomination au César de la meilleur actrice (qui échoira en fait à sa partenaire Carole Bouquet).

TROP BELLE POUR TOI constitue l'un des points d'orgue de son parcours d'actrice avec GAZON MAUDIT, son film le plus convaincant en tant que réalisatrice, qui modifie précisément un triangle amoureux, comme dans le film de Blier, mais dans une direction de liberté de thème et de ton plus « décoiffante ». Marie-Jo, interprétée par Balasko, y rencontre la belle Loli (Victoria Abril), mariée depuis de nombreuses années, en tombe amoureuse et la détourne de son mari (Alain Chabat). Le succès public est massivement au rendez-vous et certains se satisfont d'y voir une preuve de l'évolution des moeurs et que l'homosexualité féminine n'est plus un tabou, du moins qu'il est possible de la représenter à l'écran de façon sensible et éloignée de la caricature. Pour ce film, elle a obtenu le César du Meilleur Scénario en 1996.

Elle est à nouveau nommé aux Césars en 1993 pour le premier long métrage de Jean-Jacques Zilbermann,"TOUT LE MONDE N'A PAS EU LA CHANCE D'AVOIR DES PARENTS COMMUNISTES". Elle y incarne avec bonne humeur une mère de famille militante communiste, vendeuse à la criée de « L'Humanité » et admiratrice enamourée des choeurs de l'Armée Rouge, dans le France des années 50. Le couple qu'elle forme avec Maurice Bénichou, plutôt gaulliste bon teint plus attaché au PMU et au petit blanc du dimanche matin qu'au collage d'affiches, vaut le détour...

Josiane Balasko a aussi co-écrit avec Claude Zidi la comédie ARLETTE, dont elle a interprété le rôle principal, dans un registre rappelant ses créations passées du style LES HOMMES PREFERENT LES GROSSES (1981). Elle a également écrit pour la scène UN GRAND CRI D'AMOUR avant de le porter à l'écran et de l'interpréter en compagnie de Richard Berry, son beau-frère à la ville. Balasko l'avait déjà dirigé sur les planches en 1989 dans L'EX FEMME DE MA VIE , en compagnie de Jane Birkin et de Thierry Lhermitte.

Consécration importante de la profession, elle est distinguée d'un César d'honneur en 2000. Après quoi elle déboule sur les écrans avec un second rôle de choix, truculent et drolatique : celui de la marquise boulimique et paillarde du LIBERTIN, très libre adaptation de la vie de Diderot, signée Gabriel Aghion d'après la pièce d'Eric-Emmanuel Schmitt.

En 2003, elle change de registre et nous montre une nouvelle facette de son jeu d'actrice dans CETTE FEMME LA de Guillaume Nicloux. Puis, en 2005, elle joue une confondante Marguerite Duras dans le film J'AI VU TUER BEN BARKA.

En 2006, elle retrouve l'ex-troupe du Splendid pour le retour, 25 ans après, de Popeye, Gigi, Jérôme, Bernard et les autres pour LES BRONZES 3 AMIS POUR LA VIE.

En 2007, elle interprète le personnage de Rose dans L'AUBERGE ROUGE, remake du film de Claude Autant-Lara, réalisé en 1951 avec Fernandel et Francoise Rosay en vedettes.

Depuis peu, elle s'est lancé dans la fiction littéraire avec deux romans : CLIENTE et PARANO EXPRESS.

 

En 2008, Josiane Balasko a adapté son roman "Cliente" au cinéma. A l'origine, il s'agissait d'un scénario que la comédienne n'avait jamais réussi à transposer à l'écran, faute de soutien financier. Tous les producteurs auxquels elle s'était adressée à l'époque avaient en effet trouvé le sujet choquant. "Une femme de 50 ans, riche et équilibrée, qui a des relations sexuelles tarifées avec des hommes plus jeunes qu'elle, ça ne passait pas, explique l'actrice. Je sentais bien en écrivant le scénario que je touchais à quelque chose d'un peu tabou. Mais en essayant de le produire, je me suis rendue compte que mon sujet était encore plus tabou que je ne le pensais. Cela dit, je crois que ce n'était pas seulement un problème de censure, mais aussi un problème économique : personne ne voulait prendre de risques. On me répondait que ce n'était pas un sujet populaire, que ça ne marcherait pas... Une fois que j'ai essuyé tous ces refus, je me suis dit que cette histoire devait quand même voir le jour d'une façon ou d'une autre. Ce n'était pas un sujet de pièce, alors je l'ai transformée en roman. Le livre a été un vrai succès, en librairie et en poche. Et puis le temps a passé, quatre ans en fait. Les choses ont évolué et j'ai trouvé des jeunes producteurs, Jean-Baptiste Dupont et Cyril Colbeau-Justin, intéressés par l'idée d'un long-métrage. En écrivant le bouquin, j'avais suivi le déroulement du scénario. En le reprenant pour le film, j'ai mélangé les deux. Un livre vous permet de creuser plus à fond les personnages, d'écrire un tas de choses que vous ne garderez pas forcément à l'écran. J'avais fait plusieurs versions du premier film, écrit des scènes que j'ai supprimées et dans le livre et dans ce film-ci." Josiane Balasko est d'abord partie sur des sentiments pour bâtir son histoire. "Il se trouve que j'ai un certain nombre d'amies, autour de la cinquantaine, qui se retrouvent seules, raconte-t-elle. Soit parce qu'elles n'ont jamais rencontré d'homme avec qui bâtir une relation durable, soit parce qu'elles sont divorcées. Beaucoup de gens se séparent après 40 ou 45 ans. Les hommes refont leur vie, ont d'autres enfants. Ce que ne peuvent pas faire les femmes ! Elles n'ont plus qu'à fermer boutique ou bien commencer un autre type de relation. Ce n'est pas évident surtout dans notre société qui reste fondée sur l'apparence. Et encore, ça a beaucoup évolué depuis une trentaine d'années. C'est douloureux pour elles. Parallèlement à ça, j'ai remarqué qu'on ne parlait jamais d'un certain nombre de questions vues du point féminin. J'avais écrit "Gazon maudit", parce qu'on ne traitait pratiquement jamais de l'homosexualité féminine au cinéma. De la même façon, il existe pas mal de films masculins sur les prostituées, sur les types qui en tombent amoureux, mais on ne décrit jamais l'inverse."

La même année, elle interprète le personnage historique de Françoise Dolto dans le téléflm FRANCOISE DOLTO, LE DESIR DE VIVRE de Serge Le peron. En 2009, elle participe aux deux comédies NEUILLY SA MERE (dans le rôle de la directrice d'école) et LE HERISSON (dans le rôle de la concierge d'un immeuble). En 2010, elle collabore au film de Guillaume Nicloux, HOLIDAY et en 2011 elle participe au film de Rémi Bezançon, UN HEUREUX EVENEMENT.


FILMOGRAPHIE SELECTIVE

1973 L'AGRESSION (Franck Cassenti).
1974 ECHO D'ALGER 1955 (Franck Cassenti).
1975 PAS DE PROBLEME ! (Georges Lautner).
1976 LE LOCATAIRE (Roman Polanski)
1976 UNE FILLE UNIQUE (Philippe Nahoun).
1977 MONSIEUR PAPA (Philippe Monnier)
1977DITES-LUI QUE JE L'AIME (Claude Miller)
1977L'ANIMAL (Claude Zidi)
1977NOUS IRONS TOUS AU PARADIS (Yves Robert)
1977 LA COCCINELLE A MONTE-CARLO (Vincent McEveety).
1978 LES PETITS CALINS (Jean-Marie Poiré)
1978 PAULINE ET L'ORDINATEUR (Francis Fehr)
1978 LES BRONZES (Patrice Leconte).
1979 LES HÉROS N'ONT PAS FROID AUX OREILLES (Charles Némès)
1979 LES BRONZÉS FONT DU SKI (Patrice Leconte).
1981 CLARA ET LES CHICS TYPES (Jacques Monnet)
1981 LES HOMMES PREFERENT LES GROSSES (Jean-Marie Poiré)
1981 LE MAITRE D'ÉCOLE (Claude Berri)
1981 HOTEL DES AMÉRIQUES (André Téchiné).
1982 LE PÈRE NOEL EST UNE ORDURE (Jean-Marie Poiré).
1983 PAPY FAIT DE LA RÉSISTANCE (Jean-Marie Poiré)
1983 SIGNES EXTÉRIEURS DE RICHESSE (Jacques Monnet)
1984 P'TIT CON (Gérard Lauzier)
1984 LA SMALA (Jean-Loup Hubert)
1984 LA VENGEANCE DU SERPENT A PLUMES (Gérard Oury)
1985 TRANCHES DE VIE (François Leterrier)
1985 SAC DE NOEUDS (Josiane Balasko).
1986 LES FRERES PÉTARD (Hervé Palud)
1986 NUIT D'IVRESSE (Bernard Nauer).
1987 LES KEUFS (Josiane Balasko)
1988 SANS PEUR ET SANS REPROCHE (Gérard Jugnot)
1988 UNE NUIT A L'ASSEMBLEE NATIONALE (Jean-Pierre Mocky).
1989 TROP BELLE POUR TOI (Bertrand Blier).
1991 LES SECRETS PROFESSIONNELS DU DOCTEUR APFELGLÜCK (Thierry Lhermitte, Stéphane Clavier, Hervé Palud...)
1991 MA VIE EST UN ENFER (Josiane Balasko).
1993 L'OMBRE DU DOUTE (Aline Isserman)
1993 TOUT LE MONDE N'A PAS EU LA CHANCE D'AVOIR DES PARENTS COMMUNISTES (Jean-Jacques Zilbermann)
1994 GROSSE FATIGUE (Michel Blanc).
1995 GAZON MAUDIT (Josiane Balasko).
1997 DIDIER (Alain Chabat)
1997 ARLETTE (Claude Zidi).
1998 UN GRAND CRI D'AMOUR (Josiane Balasko)
1999 LE FILS DU FRANCAIS (Claude Zidi).
2000 LE LIBERTIN (Gabriel Aghion)
2000 LES ACTEURS (Bertrand Blier).
2001 UN CRIME AU PARADIS (Jean Becker)
2001 ABSOLUMENT FABULEUX (Gabriel Aghion)
2001 LE RAID (Djamel Bensalah).
2003 CETTE FEMME-LA (Guillaume Nicloux)
2003 MADAME EDOUARD (Nadine Monfils).
2004 L'EX-FEMME DE MA VIE (Josiane Balasko)
2005 J'AI VU TUER BEN BARKA (Serge Le Perron)
2005 LA VIE EST A NOUS (Gérard Krawsczyk)
2006 LES BRONZES 3 - AMIS POUR LA VIE (Patrice Leconte)
2007 L'AUBERGE ROUGE (Gérard Krawszyk)
2008 CLIENTE (Josiane Balasko)
2008 MUSEE HAUT, MUSEE BAS (Jean Michel Ribes)
2009 NEUILLY SA MERE (Gabriel-Julien Laferriere)
2009 LE HERISSON (Mona Achache)
2010 HOLIDAY (Guillaume Nicloux)
2011 UN HEUREUX EVENEMENT (Rémi Bezançon)


Realisations
1985 SAC DE NOEUDS
1987 LES KEUFS.
1991 MA VIE EST UN ENFER.
1995 GAZON MAUDIT.
1998 UN GRAND CRI D'AMOUR.
2004 L'EX-FEMME DE MA VIE.
2008 CLIENTE

 

 

 

 


Extrait de "Gazon maudit".


Extrait de "Nuit d'ivresse".

 

 

AFFICHES DE FILMS