PORTRAITS

"Un nouveau Dirk Bogarde est né : même physique troublant, mêmes rôles ambigüs, même charme pervers ". Corps mince, gueule d'ange, impossible de ne pas remarquer la beauté du jeune Anglais, dont le physique maintes fois mis à nu fascine les hommes comme les femmes. ...Il est devenu la nouvelle perle rare d'Hollywood". ECRAN NOIR.FR

"Physique de jeune premier, regard perçant et sourire charmeur. En dix ans, Jude Law s'est imposé parmi les valeurs sûres de Hollywood. Homme de défi, cet acteur britannique ne s'est jamais laissé enfermer dans les rôles de beau gosse, de sex-symbol. Bien au contraire. Il a multiplié les expériences dans les registres les plus divers privilégiant les personnages troubles, complexes". LE FIGARO





 

SCENES DE FILMS


Retour à Cold Mountain

Par effraction

Irrésistible Alfie


Closer - Entre adultes consentants

A.I. Intelligence Artificielle

La sagesse des crocodiles

Le talentueux Mr Ripley

Stalingrad

Capitaine Sky et le monde de demain

Bienvenue à Gattaca

The holiday

Existenz


BIOGRAPHIE

Né le 29 décembre 1972 à Lewisham (quartier au sud-est de Londres), de parents professeurs, David Jude Heyworth Law (il tient son prénom de la chanson "Hey Jude" des Beatles) grandit aux côtés d'une soeur ainée Natasha, et commence son apprentissage à quatorze ans au National Youth Music Theater. Il quitte le lycée deux ans plus tard après avoir tenu son premier rôle dans le feuilleton télévisé "Families" et se fait rapidement connaître dans le West End avant de participer à des spectacles de la Royal Shakespeare Company et du National Theatre.

Durant cette période, il joue notamment "Pygmalion", "The Fastest Clock in the Universe", "The Snow Orchid" avant de s'imposer aux côtés de Kathleen Turner dans une reprise des "Parents Terribles", qui lui vaut une citation à l'Olivier Award et, à New York, un Theater World Award et une nomination au Tony Award du meilleur second rôle.

Après une belle carrière sur les planches, le jeune acteur décide de se consacrer au cinéma. En 1994, Paul Anderson lui offre son premier rôle au cinéma dans "Shopping", film par l'entremise duquel il rencontre l'actrice Sadie Frost, qu'il épouse sans tarder. Après ce premier film, inédit en France mais quasi culte outre-Manche, il donne la réplique à Jeanne Moreau dans "I Love You, I Love You Not" et tourne dans "Minuit dans le jardin du bien et du mal" de Clint Eastwood. La même année, l'acteur britannique se fait remarquer dans "Bienvenue à Gattaca" d'Andrew Niccol et dans "Oscar Wilde" de Brian Gilbert. Dès lors, il interprète des rôles plus complexes et plus fragiles.

En 1999, il monte sa propre société de production : "Natural Nylon", avec Sadie Frost, Ewan McGregor, Sean Pertwee et Johnny Lee Miller afin de pouvoir prendre les décisions qu'il veut, d'être plus libre.

Il est consacré pour le rôle de Dickie Greenleaf , jeune millionnaire insouciant et pervers dans « Le talentueux Mr Ripley. » d'Anthony Minghella avec Matt Damon, qui lui vaudra une nomination à l'Oscar du Meilleur Second Rôle, au Golden Globe et le Bafta du Meilleur Acteur.

Il prend ensuite les traits d'un vampire pour le thriller fantastique "La sagesse des crocodiles" en 2002 , devient tireur d'élite de l'Armée Rouge dans "Stalingrad" en 2001 , un robot gigolo dans "A.I" Intelligence Artificielle" ou encore tueur à gages amateur de photos morbides dans "Les sentiers de la perdition" en 2002.

L'année 2004 marque ses retrouvailles avec Anthony Minghella dans "Retour à Cold Mountain", drame pour lequel il donne la réplique à Nicole Kidman et obtient sa seconde nomination à l'Oscar. La même année, il devient le narrateur des "Désastreuses aventures des orphelins Baudelaire", puis incarne le tombeur de ces dames dans "Irrésistible Alfie". Jude Law ne quitte plus les plateaux de tournage, passant d'un film à l'autre. En 2005, on le retrouve donnant la réplique à Julia Roberts et Natalie Portman dans "Closer, entre adultes consentants", dans la peau de l'acteur Errol Flynn pour "Aviator" de Martin Scorsese, puis partenaire de Gwyneth Paltrow dans "Capitaine Sky et le monde de demain". Dans "les Fous du Roi" de Steve Zaillan, il partage l'affiche avec son ami Sean Penn et l'actrice Kate Winslet, dont il devient ensuite le frère dans la comédie romantique de Nancy Meyers, "The Holiday".
En 2007, dans le drame "Par effraction", il incarne un architecte en pleine crise conjugale ; ce rôle lui permet de jouer pour la troisième fois sous la direction d'Anthony Minghella.

Lors de la nuit des Césars 2007, c'est des mains de Juliette Binoche, que l'acteur anglais a reçu un César d'honneur. Tout juste remis de cette cérémonie, Jude Law s'est vu decerné le 1er mars 2007, l'insigne d'officier des Arts et des Lettres pour sa contribution au septième art à l'Ambassade de France à Londres.

 

Jude Law tenant son trophée en compagnie de Juliette Binoche.

Côté vie privée, Jude Law a été mariée pendant 6 ans avec l'actrice Sadie Frost. Ils ont eu 3 enfants : Rafferty, Iris et Rudy Indiana Otis. Le couple a divorcé en 2003.
Puis Jude Law a rencontré l'actrice Sienna Miller sur le tournage de "Irrésistible Alfie" ; Il l'a trompé avec la nounou de ses enfants en 2005 et de ruptures en réconciliations, Ils se sont séparés définitivement fin 2006.

Jude et son ex femme Sadie Frost.
Jude et ses deux fils : Rafferty et Rudy.
Jude Law en compagnie de son ex compagne, Sienna Miller.

Il rejoint ensuite le tournage de " My blueberry nights" de Wong Kar Waï où il partage l'affiche avec Natalie Portman, Kevin Spacey et la chanteuse Norah Jones qui fait ses débuts sur grand écran. Jude Law retrouve ensuite le réalisateur irlandais Kenneth Branagh pour tourner dans "Le limier", l'adaptation du roman d'Anthony shaffer où l'acteur anglais donne la réplique à un acteur britannique tout aussi célèbre, Michael Caine.

:En 2009, Jude Law devient père pour la quatrième fois ! En effet, il.a appris qu'une de ses anciennes compagnes, le mannequin Samantha Burke était enceinte de lui. Il a déclaré à la presse : "je n'entretiens plus de relation avec cette personne, mais j'ai l'intention d'être partie prenante de la vie de l'enfant".

Jude Law revient parfois au théâtre, comme en 2009 où il a joué"Hamlet" à Londres puis à Broadway.

Après avoir remplacé le regretté Heat Ledger (dans le rôle de Tony) dans "L'imaginarium du Docteur Parnassus" de Terry Gilliam, Jude Law enfile le chapeau melon du Docteur Watson et fait équipe avec Robert Downey Jr. dans le "Sherlok Holmes" de Guy Ritchie, avant de se muer en collecteur d'organes dans le thriller "Repo men".
Toujours dans le domaine médical, il campe ensuite le rôle d'un médecin impuissant dans "Contagion" de Steven Soderbergh. Dès lors, l'acteur retourne rapidement dans le passé, plus précisément au début du XIXème siècle, d'une part pour y incarner le père du petit "Hugo Cabret", mais également pour y retrouver son costume du Docteur Watson pour "Sherlock Holmes 2 - Jeu d'ombres".

FILMOGRAPHIE SELECTIVE

1993 - Shopping (Anderson)
1996 - I Love You, I Love You Not (B. Hopkins)
1997 - Oscar Wilde (Gilbert)
1997 - Bienvenue à Gattaca (Andrew Niccol)
1997 - Bent (Mathias)
1997 - Minuit dans le jardin du Bien et du Mal (Clint Eastwood)
1998 - eXistenZ (David Cronenberg)
1998 - La sagesse des crocodiles (Leong)
1998 - Music from Another Room (Peters)
1999 - Final Cut (Anciano)
1999 - Le talentueux Mr. Ripley (Anthony Minghella)
1999 - Gangsters, sex et karaoké (Anciano, Burdis)
2000 - Stalingrad (Jean-Jacques Annaud)
2001 - A.I. Intelligence Artificielle (Steven Spielberg)
2001 - Les sentiers de la perdition (Sam Mendes)
2004 - Dexterity (Karen Croner)
2004 - Retour à Cold Mountain (Anthony Minghella)
2004 - Les Désastreuses aventures des orphelins Baudelaire (Brad Silberling)
2004 - Irrésistible Alfie (Charles Shyer)
2004 - Closer, entre adultes consentants (Mike Nichols)
2005 - Aviator (Martin Scorsese)
2005 - Capitaine Sky et le monde de demain (Kerry Conran)
2006 - J'adore Huckabees (David O. Russell)
2006 - Les fous du roi (Steven Zaillian)
2006 - The Holiday (Nancy Meyers)
2007 - Par effraction (Anthony Minghella)

2007 - My blueberry Nights (Wong-kar-Waï)
2008 - Le limier (the sleuth) (Kenneth Branagh)
2009 - L'imaginarium du Docteur Parnassus (Terry Gilliam)
2010 - Sherlock Holmes (Guy Ritchie)
2010 - Repo men (Miguel Sapochnik)
2011 - Contagion (Steven Soderbergh)
2011 - Hugo Cabret (Martin Scorsese)
2012 - Sherlock Holmes 2 : Jeu d'ombres (Guy Ritchie)

 


Extrait de "Retour à Cold Mountain".  

 

 

 

AFFICHES DE FILMS