PORTRAITS

 

SCENES DE FILMS


Jamais plus jamais

Sans pitié

Boire et déboires


Guet-apens

Je rêvais de l'Afrique

L'affaire karen Mc Coy

Cellular

L.A confidential

9 semaines 1/2

Batman

The sentinel

La chanteuse et le milliardaire


BIOGRAPHIE

Kim Basinger est née le 8 décembre 1953 à Athens, en Géorgie (Etats-Unis) dans une famille de 5 enfants avec une ascendance suédoise, allemande et cherokee. Son père a été musicien à l'époque du swing et s' est illustré à travers les États-Unis avec certaines des plus célèbres formations des années trente et quarante, alors que sa mère, originaire de l'Alabama, est apparue dans plusieurs des comédies musicales "aquatiques" d'Esther Williams.

Très tôt, Kim Basinger suit des cours de danse et pendant sa scolarité, s'adonne intensément au sport, au point d'être presque sélectionnée pour participer, comme nageuse, aux Jeux Olympiques des Juniors. Diverses victoires dans des concours de beauté locaux l'amènent à quitter Athens pour Atlanta, puis, après avoir remporté à dix-sept ans un concours parrainé par les produits de beauté Breck, à se rendre à New York où elle est bientôt engagée dans l'agence de mannequin Eileen Ford. En dépit d'une incurable timidité, elle devient un des modèles les plus sollicités. Cependant, après avoir posé pour les plus grandes marques et fait la couverture de nombreux magazines pendant une demi-douzaine d'années, elle abandonne le métier et s'établit à Hollywood en 1976 avec l'intention de devenir comédienne. Kim étudie le métier d'acteur au "Neighborood Playhouse".

Kim Basinger alors mannequin pour l'agence Eileen Ford.

Devant sa beauté, son charisme, ses qualités sportives et ses dons d'actrice, les producteurs TV la remarquent rapidement. Elle obtient son premier engagement, le principal rôle féminin, celui d'une inspectrice de police, dans un téléfilm: "Dog and Cat", d'Alf Kjellin (1977), "pilote" d'une série télévisée. On la voit ensuite apparaître dans la série "L'homme qui valait trois milliards" en 1974, dans "Drôles de dames" deux ans plus tard, ou dans la mini-série "Tant qu'il y aura des hommes", qui lui permettra d'affirmer son potentiel de comédienne.
En 1981, elle fait ses débuts au cinéma dans le film "hard country" qui fait un flop ; ce qui lui permet néanmoins de rencontrer l'artiste Ron Britton avec qui elle se mariera (de 1982 à 1988).

Kim basinger et son premier mari, Ron Britton.

Son premier vrai succés au cinéma, elle le décrochera en 1983, dans le rôle d'une James Bond girl pour Jamais plus jamais, un épisode «non-officiel» de James Bond (alors exceptionnellement incarné par Sean Connery) et réalisé par Irvin Kershner.
Succès international oblige, tout en cherchant à s'écarter des rôles de blonde évaporée, elle donne la réplique à quelques unes des vedettes masculines les plus en vue du moment : Burt Reynolds (L'HOMME A FEMMES), Robert Redford (LE MEILLEUR), Mickey Rourke (NEUF SEMAINES 1/2), Sam Shepard (FOOL FOR LOVE), Richard Gere (SANS PITIÉ), Bruce Willis (BOIRE ET DÉBOIRES), Jeff Bridges (NADINE), Dan Aykroyd (J'AI ÉPOUSÉ UNE EXTRA-TERRESTRE), Michael Keaton et Jack Nicholson (BATMAN), Alex Baldwin (LA CHANTEUSE ET LE MILLIARDAIRE, GUET APENS)...

En parallèle, Kim Basinger défend aussi ses idées avec acharnement pour des causes écologiques et la défense des animaux.
Lors du tournage du film "La chanteuse et le milliardaire", elle rencontre l'acteur Alec Baldwin qu'elle épouse le 19 août 1993. Puis, le 23 octobre 1995, nait leur fille, Ireland Eliesse. Elle disparaît quelques temps des écrans pour s'occuper de sa fille suite à la sortie du film "Prêt à porter" qui est un échec.

Avec son second mari, Alec Baldwin.
Avec sa fille, Ireland Eliesse.

En 1997, elle signe enfin son retour sous la tutelle de Curtis Hanson, dans le rôle de la call-girl Lynn Bracken de L.A. Confidential , film qui lui vaut l'oscar du meilleur second rôle ainsi que le Golden Globe, le Screen Actors Guild Award et une citation au British Academy Award pour sa somptueuse incarnation de "femme fatale". En 2000, elle enchaîne coup sur coup avec les films "Je rêvais de l'Afrique" et "L'élue". Depuis, Kim enchaîne les tournages et ne semble pas affectée par le passage de la cinquantaine. En 2002, le film "8 mile" avec Eminem lui vaut les honneurs des affiches.

Récompensée par l'Oscar du Meilleur Second Rôle en 1997 dans le film "L.A confidential".

Séparée aujourd'hui d'Alec Baldwin depuis 2000, divorcée en 2002, elle se retrouve devant les tribunaux en 2004 pour la garde de leur fille de 8 ans qu'ils ont fini par avoir tout deux en garde conjointe.

En 2006, on la retrouve dans le thriller "The sentinel" dans lequel elle interprète Lady Sarah Ballantine, première dame des Etats-Unis.

En 2009, Kim Basinger interprète le rôle de la mère de Charlize Theron dans "Loin de la terre brûlée", le premier film de Guillermo Arriaga, scénariste d'"Amours chiennes", "21 grammes" et "Babel".

En 2010, elle retrouve Mickey Rourke vingt-quatre ans après "9 semaines et demi", pour "Informers" de Gregor Jordan, dans lequel elle joue les seconds rôles. La même année, elle incarne la mère de Zac Efron dans "Le secret de Charlie".

FILMOGRAPHIE SELECTIVE

 

  • 1981 - Hard country de Greene
  • 1982 - La fièvre de l'or de Charlton Heston
  • 1983 - Jamais plus jamais d' Irvin Kershner
  • 1983 - L'homme à femmes de Blake Edwards
  • 1984 - Le meilleur de Barry Levinson
  • 1985 - Fool for love de Robert Altman
  • 1986 - 9 semaines 1/2 d'Adrian Lyne
  • 1986 - Sans pitié de Richard Pearce
  • 1987 - Boire et déboires de Blake Edwards
  • 1987 - Nadine de Robert Benton
  • 1988 - J'ai épousé une extraterrestre de Richard Benjamin
  • 1989 - Batman de Tim Burton
  • 1991 - La chanteuse et le milliardaire de Rees
  • 1992 - Sang chaud pour meurtre de sang froid de Phil Joanou
  • 1992 - Cool world de Bakshi
  • 1993 - L'affaire Karen Mc Coy de Russel Mulcahy
  • 1993 - Wayne's world 2 de Surjik
  • 1994 - Guet-apens de Roger Donaldson
  • 1994 - Prêt-à-porter de Robert Altman
  • 1997 - L.A confidential de Curtis Hanson
  • 2000 - Je rêvais de l'Afrique de Hugh Hudson
  • 2000 - L'élue de Russel
  • 2002 - 8 mile de Curtis Hanson
  • 2002 - People i know de Daniel Algrant
  • 2004 - Cellular de David R. Ellis
  • 2004 - Lignes de vie de Tod Williams
  • 2004 - Elvis has left the building de Joël Zwick
  • 2006 - The Sentinel de clark Johnson
  • 2009 - Loin de la terre brûlée de Guillermo Arriaga
  • 2010 - Informers de Gregor Jordan
  • 2010 - Le secret de Charlie de Burr Steers

 

 


  Extrait de "9 semaines et demi".

 


AFFICHES DE FILMS