PORTRAITS

 


 

SCENES DE FILMS


Vénus Beauté institut

La balance

J'ai épousé une ombre


La Baule les Pins


Rive droite rive gauche

Une étrange affaire

Une vie à t'attendre

Une liaison pornographique

Le petit lieutenant

Le retour de Martin Guerre

Notre histoire

Un week end sur deux


BIOGRAPHIE

Nathalie Baye est née le 6 juillet 1948 à Mainneville, dans l'Eure, de parents peintres bohêmes. A quatorze ans, elle intègre une école de danse à Monaco. Ce sont alors ses premiers pas d'artiste. Trois ans plus tard elle part pour les Etats-Unis compléter sa formation dans les ballets russes. A son retour en France, elle poursuit dans la danse mais parallèlement s'inscrit au cours Simon. Elle est ensuite admise au Conservatoire dont elle sortira en 1972 avec un second prix en comédie, comédie dramatique et théâtre étranger.


Pas encore actrice mais scripte dans le film de Truffaut "La nuite américaine".

C'est aussi à cette époque qu'elle effectue ses premières apparitions sur grand écran, dans Two People (Brève rencontre à Paris) de Robert Wise, puis comme scripte dans La nuit américaine de François Truffaut. Jusqu'à la fin des années 70, elle accumule les rôles de bonne copine et de gentille provinciale sans sourciller. Elle travaille aussi parfois pour la télévision. En 1981, elle décroche son premier César (celui du meilleur second rôle) pour son interprétation dans Sauve qui peut la vie de Godard. S'en suit alors une incroyable brochette de succès, avec en point d'orgue Le retour de Martin Guerre et La balance qui font d'elle une star en 1982. Devenue l'une des actrices les plus populaires du pays, elle remporte deux nouveaux Césars (meilleur second rôle féminin 1982 pour Une étrange affaire, puis meilleure actrice 1982 pour la Balance). Sa relation avec Johnny Hallyday la place sous le feu de l'actualité, mais Nathalie continue à travailler sans relâche. Après avoir cassé son image en jouant le rôle d'une prostituée dans La balance, elle élargit son champs de jeu et incarne désormais des personnages plus obscurs. La naissance de sa fille Laura le 15 novembre 1983, la pousse à ralentir son rythme de tournage.

En compagnie de Johnny Hallyday, le père de sa fille Laura.
Laura Smet se lance elle aussi dans le métier d'actrice ("Les corps impatients", "La femme de Gilles", Le passager de l'été".. .).

Elle profite aussi de cette époque pour remonter sur les planches en interprétant Adriana Monti en 1986. Elle trouve en 1990 un de ses plus beaux rôles, celui d'une mère divorcée qui perd pied, dans le premier film de Nicole Garcia, "un week end sur deux" . En 1999, année-charnière, elle retrouve les faveurs des spectateurs en interprètant une des esthéticiennes du très couru "Vénus Beauté institut" de Tonie Marshall et obtient le Prix d'interprétation à Venise pour "une liaison pornographique". Redevenue une actrice de premier plan, elle est choisie par Spielberg pour incarner la mère de Léonardo Di Caprio dans "Arrête moi si tu peux" (2002). Longtemps abonnée aux rôles de femme raisonnable, la comédienne n'hésite plus à laisser libre cours à sa fantaisie ("Ca ira mieux demain", "L'un reste l'autre part" ). Politicienne sans scrupules pour Chabrol dans "La fleur du mal", Nathalie Baye, très sollicitée par les cinéastes de la jeune génération, incarne au contraire des femmes vulnérables pour Noémie Lvovsky dans "Les sentiments", Thierry Klifa pour "Une vie à t'attendre" ou encore Xavier Bauvois pour "Le petit lieutenant".

Le 25 février 2006, lors de la "31ème Nuit des Césars", Nathalie Baye a reçu le César de la Meilleure Actrice pour son rôle d'inspectrice de police et ancienne alcoolique dans "Le petit lieutenant", 23 ans après avoir reçu cette distinction pour un autre film policier, "La balance" (1983). Elle a dédié sa récompense "aux actrices, plus particulièrement celles qui ne travaillent pas. Celles qui sont dans le trou car la chose la plus difficile dans ce métier, c'est de ne pas avoir de travail" . "Être bon dans un film, c'est la moindre des choses" , a-t-elle ajouté.

Nathalie vient d'être récompensée à l'occasion de la cérémonie des tous premiers Globes de Cristal, décernés par les journalistes dans les domaines culturels et artistiques. Après le César, voici un nouveau prix d'interprétation pour sa performance dans "Le petit lieutenant" .
Signe de sa consécration : Nathalie Baye est entrée au dictionnaire à l'occasion de l'édition 2006 du Petit Larousse.

En 2006, elle est à l'affiche de plusieurs films notamment "La californie" de Jacques Fieschi avec Ludivine Sagnier et Roschdy Zem, ou encore le film de Guillaume Canet "Ne le dis à personne" avec François Cluzet et Kristin Scott Thomas. Le film est une adaptation du best-seller du même titre de Harlan Coben. Pour le film d'animation "Lucas fourmi malgré lui" elle prête sa voix à la reine des fourmis.

D'octobre à décembre 2006, Nathalie baye interprète une série d'entretiens intitulés "Zouc par Zouc" au Rond-Point à Paris. Ces mots offerts par Zouc à Hervé Guibert à la fin des années 70 remontent à la surface sur l'initiative de Gilles Cohen. Nathalie Baye, a priori peu faite pour l'emploi et pour cette raison même, vient prêter son corps et sa voix à des confidences émouvantes.

En 2007, elle joue dans "Michou d'Auber" avec Gérard Depardieu, dans "Mon fils à moi" et "Le prix à payer" avec Gérard Lanvin et Christian Clavier.

En 2008, on la retrouve pour la 4ème fois sous la direction de Tonie Marshall pour le film "Passe passe" où elle donne la réplique à Edouard Baer. Elle retrouve également Josiane Balasko, sept ans après "Absolument fabuleux", qui la dirige cette fois dans le film tiré de son roman "Cliente".

Fuyant les difficultés de sa vie dans "Ensemble c'est trop" avec Pierre Arditi, elle joue ensuite dans "De vrais mensonges" de Pierre Salvadori aux côtés d'Audrey Tautou. Pour la sixième fois à l'affiche d'un film avec Gérard Depardieu dans "Je n'ai rien oublié", l'actrice est également sollicitée par le jeune réalisateur Xavier Dolan, qui lui offre le rôle de la mère d'un homme voulant changer de sexe, dans "Laurence anyways" en 2011.

FILMOGRAPHIE SELECTIVE

2011 LAURENCE ANYWAYS de Xavier Dolan
2011 JE N'AI RIEN OUBLIE de Bruno CHICHE
2010 DE VRAIS MENSONGES de Pierre SALVADORI
2010 ENSEMBLE C'EST TROP de Léa FAZER
2008 LES BUREAUX DE DIEU de Claire SIMON
2008 CLIENTE de Josiane BALASKO
2008 PASSE-PASSE de Tonie MARSHALL
2007 LE PRIX A PAYER d'Alexandra LECLERE
2007 MICHOU D'AUBER de Thomas GILOU
2007 MON FILS A MOI de Martial FOUGERON
2006 NE LE DIS A PERSONNE de Guillaume CANET
2006 LA CALIFORNIE de Jacques FIESCHI
2005 LE PETIT LIEUTENANT de Xavier BEAUVOIS
2004 L'UN RESTE, L'AUTRE PART de Claude BERRI
2003 UNE VIE À T'ATTENDRE de Thierry KLIFA
2002 LA FLEUR DU MAL de Claude CHABROL
2002 LES SENTIMENTS de Noémie LVOVSKY
2002 FRANCE BOUTIQUE de Tonie MARSHALL
2002 ARRETE MOI SI TU PEUX de Steven SPIELBERG
2000 BARNIE ET SES PETITES CONTRARIETES de Bruno CHICHE
2000 ABSOLUMENT FABULEUX de Gabriel AGHION
1999 UNE LIAISON PORNOGRAPHIQUE de Frédéric FONTEYNE
1999 CA IRA MIEUX DEMAIN de Jeanne LABRUNE
1999 SELON MATTHIEU de Xavier BEAUVOIS
1998 VENUS BEAUTÉ, INSTITUT de Tonie MARSHALL
1997 SI JE T'AIME PRENDS GARDE À TOI de Jeanne LABRUNE
1997 PAPARAZZI de Alain BERBERIAN
1996 FOOD OF LOVE de Stéphen POLIAKOFF
1995 ENFANTS DE SALAUD de Tonie MARSHALL
1994 LA MACHINE de François DUPEYRON
1992 AND THE BAND PLAYED ON de Roger SPOTTISWOODE
1992 LES CONTES SAUVAGES de Gérard CALDERON et Jean Charles CUTTOLI
1991 LA VOIX de Pierre GRANIER-DEFERRE
1991 MENSONGE de François MARGOLIN
1989 UN WEEK END SUR DEUX de Nicole GARCIA
1989 L'AFFAIRE WALLRAFF de Bobby ROTH
1989 LA BAULE LES PINS de Diane KURYS
1988 LE ROI BLESSÉ de Damanio DAMIANI
1987 EN TOUTE INNOCENCE de Alain JESSUA
1987 DE GUERRE LASSE de Robert ENRICO
1985 LE NEUVE DE BEETHOVEN de Paul Morissey
1985 LUNE DE MIEL de Patrick JAMAIN
1984 RIVE DROITE, RIVE GAUCHE de Philippe LABRO
1984 DÉTECTIVE de Jean-Luc GODARD
1983 NOTRE HISTOIRE de Bertrand BLIER
1981 BEAU PÈRE de Bertrand BLIER
1981 UNE ÉTRANGE AFFAIRE de Pierre GRANIER-DEFERRE
1981 L'OMBRE ROUGE de Jean-Louis COMOLLI
1981 LE RETOUR DE MARTIN GUERRE de Daniel VIGNE
1981 LA BALANCE de Bob SWAIM
1981 J'AI ÉPOUSÉ UNE OMBRE de Robin DAVIS
1980 UNE SEMAINE DE VACANCES de Bertrand TAVERNIER
1980 LA PROVINCIALE de Claude Goretta
1979 SAUVE QUI PEUT (LA VIE) de Jean-Luc GODARD
1979 JE VAIS CRAQUER de François LETERRIER
1978 LA CHAMBRE VERTE de François TRUFFAUT
1978 MON PREMIER AMOUR de Elie CHOURAQUI
1978 LA MÉMOIRE COURTE de Edouardo de GREGORIO
1977 L'HOMME QUI AIMAIT LES FEMMES de Francois TRUFFAUT
1977 MONSIEUR PAPA de Philippe MONNIER
1977 LA COMMUNION SOLENNELLE de Renée FERET
1976 LE PLEIN DE SUPER de Alain CAVALIER
1976 MADO de Claude SAUTET
1975 LE VOYAGE DE NOCES de Nadine TRINTIGNANT
1974 LA GUEULE OUVERTE de Maurice PIALAT
1974 LA GIFLE de Claude PINOTEAU
1973 LA NUIT AMÉRICAINE de François TRUFFAUT
1972 TWO PEOPLE de Robert WISE

 

 

 

 


Extrait de "Cliente "  


Extrait de "Venus beauté institut".


Extrait de "Le retour de Martin Guerre".


AFFICHES DE FILMS