PORTRAITS

 


 

SCENES DE FILMS


Une chambre en ville

L'addition

Pédale douce

15 août

Ah ! si j'étais riche

Le grand pardon

L'union sacrée

La doublure

Pour Sacha

La balance
A
L'appât

Le petit prince a dit...


BIOGRAPHIE

Richard Berry naît le 31 juillet 1950 dans le XII arrondissement de Paris à l'hôpital Rotschild. Il passe la plus grande partie de son enfance à Paris dans le quartier populaire de Bonne Nouvelle . Puis, la famille Berry s'installe à Boulogne-Billancourt . Richard entre alors au Lycée Janson De Sailly dans lequel il a du mal à s'intégrer. Il vit cependant une enfance heureuse entouré de ses parents commerçants , de sa soeur Marie-Claire et de son frère Philippe, aujourd'hui célèbre sculpteur.

Richard intègre en 1973 la Comédie Française où il y passera sept ans. Vers l'âge de seize ans, il rejoint une troupe de comédiens amateurs, et se passionne pour les grands classiques signés Racine, Corneille, Molière... Il s'inscrit ensuite dans un cours privé et travaille avec Jean - Laurent Cochet. Richard se présente ensuite au concours d'entrée du Conservatoire , il y obtiendra même le premier prix en 1972.

Le cinéma prend trés vite une place importante dans la vie de Richard Berry : " Mon rêve secret , c'était le cinéma. On peut aller plus loin parce qu'on est regardé de plus près. L'identification est plus rapide. On sent que les gens viennent vous observer jusque dans le moindre battement de cils, votre moindre vibration. On exprime les émotions d'une manière plus immédiate, même si la démarche intérieure de l'acteur est identique". Il étoffe son registre avec des films comme premier voyage (1979), un assassin qui passe(1980), l'homme fragile (1981) ou putain d'histoire d'amour (1980) Il rencontre Alexandre Arcady en 1981 et tourne avec lui le grand pardon (1981). C'est le début d'une longue collaboration qui donnera naissance au Grand Carnaval , à l'union sacrée (1988), pour Sasha (1990), Le grand pardon 2 et entre chiens et loups (2002). En 1982, il joue dans la balance qui remporte le César du meilleur film, puis enchaîne les rôles tournant jusqu'à quatre ou cinq films la même année. Il rencontre ainsi Christine Pascal pour la garce (1984). Il la retrouvera quelques années plus tard pour le petit prince a dit (1992), Prix Louis Delluc, pour lequel Berry remporte le Prix d'interprétation masculine à Montréal et est nommé au César du meilleur acteur en 1993, puis dans Adultère mode d'emploi . Il a également tourné avec Claude Lelouch pour Un homme et une femme : vingt ans déjà , avec Diane Kurys dans la baule les pins (1990), avec Henri Verneuil dans Mayrig (1991) et 588, rue Paradis , Josiane Balasko pour ma vie est un enfer (1991) ou encore avec Bertrand Tavernier dans l'appât (1994) ours d'or du Festival de Berlin. Au milieu des années 90, il se lâche dans Pédale douce (1995) et tente de rester zen dans une journée de merde (1997), complote contre Le Bossu de Notre-Dame dans Quasimodo del Paris (1998) et apprend à vivre en communauté dans 15 Août .

Parallèlement à ses expériences cinématographiques, Richard Berry a aussi joué dans une dizaine de téléfilms et s'est essayé à la chanson : il a sorti deux albums, Visiteur et Black Out.

En 2000, il est passé à la réalisation avec l'art (délicat) de la séduction (2001) dans lequel il dirige Patrick Timsit et interprète le rôle de son meilleur ami. On a pu le voir également dans le premier film de l'auteur de BD, Didier Tronchet, le nouveau Jean Claude (2001) On le retrouve plus recemment dans Ah ! Si j'étais riche (2002) de Gérard Bitton et Michel Munz. En 2002, il prête sa voix au personnage principal dans le dessin animé de Pascal Morelli, Corto Maltese.

2002, marquera également sa seconde réalisation: Moi César, 10 ans et demi, 1,39 m avec Jules Sitruk. Il est également l'auteur de l'idée originale du film et le coscénariste avec Eric Assous. Un film drôle et émouvant, écrit par lui-même sur un thème qui lui est cher, la vision du monde adulte par les enfants.
Enfin, en 2005, il réalise un thriller qui met en scène José Garcia et Marion Cotillard, La Boîte Noire .

En tant que réalisateur sur le film "L'art (délicat) de la séduction".

Il a été marié à la chanteuse Jeane Manson, puis à l'actrice franco-britannique Jessica Forde avec laquelle il a eu une fille en 1992, l'actrice Josephine Berry. Il a une autre fille, Coline, née en 1976 de la comédienne Catherine Hiegel.

En 2005, Richard Berry a offert un rein à Marie, sa soeur, atteinte du syndrome d'Alport depuis son enfance. Cet acte de générosité a contribué à faire connaître au grand public les problèmes liés à la greffe. Il est le parrain de l'Association "L'AIR G"qui informe et aide les patients atteints de pathologies rénales.

Parmi ses hobbies, il collectionne les montres de toutes les époques.

En 2006, on le retrouve dans le film "La doublure" en conseiller d'un PDG interprété par Daniel Auteuil. Il retourne également à ses premières amours, le théâtre avec une reprise du film "L'emmerdeur" au côté de Patrick Timsit, mise en scène par Francis Veber.

En avril 2007, Richard Berry nous revient dans un film de Bernard Jeanjean, "J'veux pas que tu t'en ailles" dans lequel il interprète le rôle d'un psychanalyste. A ses côtés, on retrouve Judith Godrèche et Julien Boisselier.

Avec le film "L'Emmerdeur", Richard Berry et Patrick Timsit reprennent les rôles qu'ils ont tenu dans la pièce en 2005 au Théâtre parisien de la Porte Saint-Martin.

Toujours en restant dans la comédie avec "Le Coach" en 2009, l'acteur repasse une nouvelle fois derrière la caméra pour tourner "L'Immortel" avec Jean Reno, inspiré de la vie de Jacky Le Mat, un malfrat marseillais. On le retrouve en 2011 dans une comédie d'aventures de Dominique Farrugia, "Le marquis", mettant en scène un duo "à la Veber" avec Franck Dubosc comme partenaire.

FILMOGRAPHIE SELECTIVE

1974 LA GIFLE (Claude Pinoteau).
1978 MON PREMIER AMOUR (Élie Chouraqui).
1979 VIVE LA MARIÉE (Patricia Noia, c.m.).
1980 PREMIER VOYAGE (Nadine Trintignant).
1981 UN ASSASSIN QUI PASSE (Michel Vianey)
1981 L'HOMME FRAGILE (Claire Clouzot)
1981 PUTAIN D'HISTOIRE D'AMOUR (Gilles Béhat).
1982 LE GRAND PARDON (Alexandre Arcady)
1982 LE CRIME D'AMOUR (Guy Gilles)
1982 UNE CHAMBRE EN VILLE (Jacques Demy)
1982 LA BALANCE (Bob Swaim).
1983 LE JEUNE MARIÉ (Bernard Stora)
1983 LA TRACE (Bernard Favre)
1983 LE GRAND CARNAVAL (Alexandre Arcady)
1984 L'ADDITION (Denis Amar)
1984 LA GARCE (Christine Pascal).
1985 URGENCE (Gilles Béhat)
1985 SPÉCIAL POLICE (Michel Vianey)
1985 LUNE DE MIEL (Patrick Jamain).
1986 SUIVEZ MON REGARD (Jean Curtelin)
1986 TAXI BOY (Alain Page)
1986 UN HOMME ET UNE FEMME : VINGT ANS DÉJÀ (Claude Lelouch).
1987 SPIRALE (Christopher Frank)
1987 CAYENNE PALACE (Alain Maline)
1989 L'UNION SACRÉE (Alexandre Arcady)
1989 LE PRIX D'UNE VIE (Comprisa la vita, Domenico Campana).
1990 LA BAULE-LES-PINS (Diane Kurys)
1990 MODIGLIANI (Franco Broglio Taviani).
1991 MA VIE EST UN ENFER (Josiane Balasko)
1991 POUR SACHA (Alexandre Arcady)
1991 L'ENTRAÎNEMENT DU CHAMPION AVANT LA COURSE (Bernard Favre)
1992 588, RUE PARADIS (Henri Verneuil)
1992 LE PETIT PRINCE A DIT (Christine Pascal)
1992 LE GRAND PARDON II (Alexandre Arcady).
1993 LE JOUEUR DE VIOLON (Charlie Van Damme).
1994 CONSENTEMENT MUTUEL (Bernard Stora).
1995 L'APPÂT (Bertrand Tavernier)
1995 ADULTÈRE, MODE D'EMPLOI (Christine Pascal).
1996 PÉDALE DOUCE (Gabriel Aghion)
1996 TOUT EST FINI ENTRE NOUS (Furio Angiolella).
1998 UN GRAND CRI D'AMOUR (Josiane Balasko).
1999 UNE JOURNÉE DE MERDE (Miguel Courtois)
1999 QUASIMODO D'EL PARIS (Patrick Timsit).
2000 LES GENS QUI S'AIMENT (Jean Charles Tacchella)
2000 UN ANGE (Miguel Courtois).
2001 L'ART (DELICAT) DE LA SEDUCTION (Richard Berry)
2001 QUINZE AOÛT (Patrick Alessandrin)
2002 LE NOUVEAU JEAN-CLAUDE (Didier Trinchet)
2002 AH, SI J'ETAIS RICHE ! (Gérard Bitton, Michel Munz)
2002 ENTRE CHIENS ET LOUPS (Alexandre Arcady).
2003 MES ENFANTS NE SONT PAS COMME LES AUTRES (Didier Dercourt)
2003 TAIS-TOI ! (Francis Veber)
2003 LES CLEFS DE BAGNOLE (Laurent Baffie).
2004 L'AMERICAIN (Patrick Timsit)
2005 LES AIGUILLES ROUGES (Jean-François Davy)
2006 LA DOUBLURE (Francis Veber)
2007 J'VEUX PAS QUE TU T'EN AILLES (Bernard Jeanjean)
2007 COMME TON PERE (Marco Carmel)
2008 L'EMMERDEUR (Francis Veber)
2009 LE COACH (Olivier Doran)
2010 L'IMMORTEL (Richard Berry)
2011 LE MARQUIS (Dominique Farrugia)

 


Extrait de "L'addition".

 


Extrait de "Le grand pardon II".
 


 



REALISATEUR ET SCENARISTE
2001 L'ART (DELICAT) DE LA SEDUCTION.
2003 MOI, CESAR, 10 ANS 1/2, 1,39 M.
2005 LA BOITE NOIRE
2010 L'IMMORTEL


AFFICHES DE FILMS