PORTRAITS

"En faisant preuve d'un degré d'implication dans ses rôles qu'aucun autre avant lui n'avait jamais atteint, Robert De Niro a bouleversé les limites du jeu d'acteur. En poussant la métamorphose jusqu'à son paroxysme, il s'est imposé comme l'un des plus intrépides aventuriers du grand écran. Un modèle inégalé." STUDIO MAGAZINE

"De Niro est l'un des plus grands acteurs américains de la période post-seventies. Son exigence artistique, ses ambitions l'ont conduit vers une sorte de statut culte plutôt que celui d'une superstar. En 12 ans, De Niro s'établira comme l'un des plus grands acteurs de sa génération, aux côtés de Hoffman, Pacino, Nicholson...Il sera surtout aidé par ses choix en tournant avec quelques un des plus grands noms du cinéma". ECRAN NOIR.FR

 



 

SCENES DE FILMS




Le fan


Raging bull





Heat


Il était une fois le Bronx




15 minutes





Les affranchis



Casino


Taxi driver

Mon beau père et moi


Mission

Il était une fois en Amérique



Les incorruptibles


BIOGRAPHIE

Né le 17 Août 1943, Robert De Niro Jr est le fils de deux artistes, Robert Sr. et Virginia Admiral, une peintre, qui se sont séparés trois ans après sa naissance. Il grandit dans le quartier de Little Italy à New York. Enfant, on le surnomme "Bobby Milk" en raison de son teint pâle et de sa maigreur. Il quitte l'école à seize ans pour suivre les cours d'art dramatique du Dramatic Workshop, de l'école de théatre de Stella Adler et du Luther James Studio.


Robert Jr en compagnie de son père Robert Sr.

Il suit l'enseignement de Lee Strasberg à l'Actors' Studio, où il fait la rencontre de l'acteur Harvey Keitel. Il monte pour la première fois sur scène dans "L'Ours" d'Anton Tchekhov, et fait des débuts discrets au cinéma, en 1965, comme figurant dans le film de Marcel Carné, "Trois chambres à Manhattan".

Un an plus tard, il fait la connaissance de Brian De Palma avec qui il tourne trois comédies semi-improvisées : "The Wedding party, Greetings et Hi, Mom !". Mais c'est Martin Scorsese qui révèle ses talents de comédien au grand public grâce au polar "Mean streets" (1973), dans lequel il interprète le fougueux Johnny Boy. L'année suivante, son personnage du jeune Vito Corleone dans "Le Parrain, 2ème partie" de Francis Ford Coppola lui vaut l'Oscar du Meilleur second rôle en 1974.

Après sa troublante performance dans le très sombre "Taxi driver" (1976), il s'affirme comme un acteur de composition, épousant totalement le profil de ses rôles. Perfectionniste, il va jusqu'à apprendre le saxophone pour la comédie musicale "New York, New York" (1977), à effectuer ses propres cascades dans le drame "Voyage au bout de l'enfer" (1978), à prendre trente kilos pour jouer un boxeur sur le déclin dans "Raging Bull" (1980), performance qui lui vaut l'Oscar du Meilleur acteur, ou encore à apprendre à dire la messe en latin pour les besoins de "Sanglantes confessions".

Récompensé par l'Oscar du Meilleur Acteur pour sa composition de Jack La Motta dans "Raging Bull".

Dans les années 80, Robert de Niro joue la carte de la diversité avec plus ou moins de succès, interprétant tour à tour des comédies (La Valse des pantins,), des films de gangsters (Il était une fois en Amérique), des drames sentimentaux (Falling in Love), des films d'anticipation (Brazil,), des fresques historiques (Mission,) ou encore des thrillers surnaturels (Angel heart). En 1990, le comédien retrouve son fidèle complice Martin Scorsese qui l'intègre dans le trio de tête des "Affranchis". Leur collaboration se poursuit avec le remake "Les Nerfs à vif" (1991), où Robert de Niro exhibe une musculature impressionnante, et "Casino" (1996), une fresque mafieuse dans l'univers du jeu de Las Vegas.

Entre-temps, ce dernier se lance en 1993 dans la réalisation avec un premier long-métrage quasi autobiographique, "Il était une fois le Bronx". L'acteur adulé se trouve par la suite des partenaires à sa hauteur comme Al Pacino (Heat), Sylvester Stallone (Copland), Dustin Hoffman (Des hommes d'influence) ou encore Marlon Brando (The Score). Après avoir tourné sous la houlette de deux "pointures" (Quentin Tarantino pour "Jackie Brown" et John Frankenheimer pour le film d'action "Ronin"), Robert de Niro "cachetonne" dans des comédies grand public comme "Mafia blues" (1999), "Showtime" (2001), "Mon beau-père et moi" (2000) et sa suite "Mon beau-père, mes parents et moi"(2005).

Homme d'affaires avisé, Robert De Niro a fondé en 1988, avec Jane Rosenthal, le Tribeca Film Center et la société Tribeca Productions par l'entremise de laquelle il a produit son propre long métrage : "Il était une foix le Bronx" ainsi que la serie télévisée " Tribeca ", la mini-série "Witness to the mob", inspirée de la vie de Sammy "The Bull" Gravano, et une quinzaine de films, dont "Des hommes d'influence" et "Mafia blues".

De Niro et Rosenthal ont présenté en mai 2002 le premier Tribeca Film Festival, une manifestation destinée à relancer la vie culturelle dans Manhattan après les attaques terroristes du 11 septembre et qui attira pas moins de 150 000 spectateurs. Il a également ouvrert un restaurant, le TriBeCa Grill, et édité des jeux vidéo.

Marié à Diahnne Abbott de 1976 à 1988, ils ont un fils, Raphael. Il est aussi le père de deux jumeaux, Aaron et Julian, nés en 1995 et conçus par fécondation in vitro avec une ex petite amie, Toukie Smith. En 1997 il s'est remarié avec Grace Hightower, qui lui a donné un autre fils, Elliot, en 1998. Mais Ils ont déjà divorcés.

En compagnie de Grace Hightower, sa dernière épouse.

En 2006, Robert De Niro tourne en Républicaine dominicaine son deuxième film en tant que réalisateur, «Raison d'Etat » ("the good shepherd"), avec Angelina Jolie et Matt Damon dans les rôles principaux.

Après "Heat" de Michael Mann (en 1995), c'est du côté de la loi que le duo Robert De Niro/Al Pacino se reforme en inspecteurs expérimentés sous la houlette du réalisateur Jon Avnet dans le film "La loi et l'ordre" en 2008. En 2010, il est à l'affiche des deux films, "Mon beau père et nous", ainsi que dans la comédie d'action "Machete" où il interprète un sénateur véreux. D'un rôle de sénateur au cinéma, il devient dans la vie le 64e président du jury du Festival de Cannes en 2011. La même année, il joue un puissant magnat de la finance dans le film de Neil Burger, "Limitless" aux côtés de bradley Cooper.

FILMOGRAPHIE SELECTIVE


2011 Happy new year (Gary Marshall)
2011 Limitless de Neil Burger
2011 L'amour a ses raisons de Giovanni Veronesi
2011 Stone de John Curran
2010 Mon beau père et nous de Paul Weitz
2010 Machete de Robert Rodriguez
2008 La loi et l'ordre de Jon Avnet
2007 Stardust le mystère de l'étoile de Matthew Vaughn
2007 Raisons d'état de Robert De Niro
2004 Mon beau-père, mes parents et moi de Jay Roach
2004 Trouble jeu de John Polson
2003 Le Pont du roi Saint-Louis de Mary McGuckian
2002 Père et flic de Michael Caton-Jones
2002 Godsend, expérience interdite de Nick Hamm
2002 Mafia blues 2 - la rechute de Harold Ramis
2001 Showtime de Tom Dey
2001 The Score de Frank Oz
2001 15 Minutes de John Herzfeld
2000 Les Chemins de la dignité de George Tillman Jr.
2000 Mon beau-père et moi de Jay Roach
1999 Personne n'est parfait(e) de Joel Schumacher
1999 Mafia blues de Harold Ramis
1998 Ronin de John Frankenheimer
1997 De grandes espérances de Alfonso Cuaron
1997 Des hommes d'influence de Barry Levinson
1997 Jackie Brown de Quentin Tarantino
1997 Copland de James Mangold
1996 Le Fan de Tony Scott
1996 Sleepers de Barry Levinson
1995 Casino de Martin Scorsese
1995 Heat de Michael Mann
1994 Frankenstein de Kenneth Branagh
1993 Blessures secrètes de Michael Caton-Jones
1993 Il était une fois le Bronx de Robert de Niro
1992 Mad Dog and Glory de John McNaughton
1992 La Loi de la nuit , de Irwin Winkler
1991 Les Nerfs à vif de Martin Scorsese
1991 Backdraft de Ron Howard
1990 La Liste noire de Irwin Winkler
1990 L'Eveil de Penny Marshall
1990 Les Affranchis de Martin Scorsese
1989 Stanley & Iris de Martin Ritt
1989 Nous ne sommes pas des anges de Neil Jordan
1988 Midnight run de Martin Brest
1988 Jacknife de David Hugh Jones
1987 Les Incorruptibles de Brian De Palma
1986 Angel heart de Alan Parker
1985 Mission de Roland Joffé
1984 Falling in love de Ulu Grosbard
1984 Brazil de Terry Gilliam
1984 Il était une fois en Amérique de Sergio Leone
1983 La Valse des pantins de Martin Scorsese
1981 Sanglantes confessions de Ulu Grosbard
1980 Raging Bull de Martin Scorsese
1978 Voyage au bout de l'enfer de Michael Cimino
1977 New York, New York de Martin Scorsese
1976 Le Dernier Nabab de Elia Kazan
1976 Taxi driver de Martin Scorsese
1975 1900 de Bernardo Bertolucci
1974 Le Parrain, 2e partie de Francis Ford Coppola
1973 Mean streets de Martin Scorsese
1973 Le dernier match de John D. Hancock
1971 Jennifer on my mind de Noel Black
1971 The Gang that couldn't shoot straight de James Goldstone
1971 Né pour vaincre de Ivan Passer
1970 Bloody Mama de Roger Corman
1969 Hi, Mom! de Brian De Palma
1969 The Swap de Jordan Leondopoulos
1968 Greetings de Brian De Palma
1966 The Wedding party de Brian De Palma
1965 Trois chambres à Manhattan de Marcel Carné

Réalisateur
2007 Raisons d'Etat
1993 Il était une fois le Bronx

Producteur
2010 Mon beau père et nous de Paul Weitz
2008 Panique à Hollywood de Barry Levinson
2007 Raisons d'Etat
2006 The Good Shepherd de Robert de Niro
2005 Rent de Chris Columbus
2003 Stage beauty de Richard Eyre
2003 Mon beau-père, mes parents et moi de Jay Roach
2001 Pour un garçon de Paul Weitz
2000 Mon beau-père et moi de Jay Roach
2000 Les Aventures de Rocky et Bullwinkle de Des McAnuff
1999 Personne n'est parfait(e) de Joel Schumacher
1999 Entropy de Phil Joanou
1997 Des hommes d'influence de Barry Levinson
1996Simples Secrets de Jerry Zaks
1996 Faithful de Paul Mazursky
1995 Panther de Mario Van Peebles
1993 Chassé-croisé de Warren Leight
1993 Il était une fois le Bronx de Robert de Niro
1992 La Loi de la nuit de Irwin Winkler
1991 Coeur de tonnerre de Michael Apted
1991 Hollywood mistress de Barry Primus
1991 Les Nerfs à vif de Martin Scorsese

Producteur exécutif
2009 Public Ennemies de Michael Mann
1989 Nous ne sommes pas des anges de Neil Jordan

Producteur associé
1994 Frankenstein de Kenneth Branagh

 


Extrait de "Taxi driver".

 


Extrait de "Casino".

 

 


Extrait des "Incorruptibles".
 

 

AFFICHES DE FILMS