PORTRAITS

"Il peut tout jouer. Il ne s'accorde pas aux critères de la beauté masculine, mais quel que soit son personnage, vous tombez amoureux de lui." Steven SPIELBERG, réalisateur de ARRETE MOI SI TU PEUX, IL FAUT SAUVER LE SOLDAT RYAN et LE TERMINAL.

"Héritier de James Stewart, il excelle comme lui, grâce à la finesse de son jeu et à sa maîtrise de la comédie, à incarner des hommes ordinaires aux prises avec des situations ou émotions extraordinaires. Avec une vérité et une profondeur rares qui ne peuvent qu'entraîner l'identification du spectateur. C'est un des plus grands acteurs d'aujourd'hui". STUDIO MAGAZINE

"Tom Hanks est devenu avec Tom Cruise et Harrison Ford, l'une des 3 plus grandes stars de la planète. Il n'hésite pas à en faire des tonnes pour des rôles de composition, des transformations dramatiques qui lui permettent de quitter le registre de la comédie pour varier les genres. Qu'il tue ou qu'il rêve, Hanks a un capital sympathie intouchable". ECRAN NOIR.FR


 


 

SCENES DE FILMS




Seul au monde

 


Big




Apollo 13


Les sentiers de la perdition

Da Vinci code

Philadelphia

La ligne verte

Splash

Une équipe hors du commun



Forrest Gump

Nuits blanches à Seattle


Il faut sauver le soldat Ryan


BIOGRAPHIE

Thomas Jeffrey Hanks est né à Oakland (Californie) le 9 juillet 1956. Ses parents divorcent alors qu'il a à peine cinq ans et il part habiter avec son père dans la région de San Francisco. «À dix ans, dira-t-il, j'avais déjà connu trois mères, cinq écoles primaires et une dizaine de domiciles». Il découvre le théâtre au lycée et continue de le pratiquer à l'Université de Californie, où il est boursier. Encouragé par le metteur en scène Vincent Dowling, il devient professionnel et s'illustre dans le répertoire shakespearien.

C'est à New York qu'il tourne son premier film, HE KNOWS YOU'RE ALONE, dans le genre «horreur sanglante». De retour à Los Angeles, il continue de faire du théâtre. Pendant deux ans, la série télévisée «Bosom Buddies» lui apporte une certaine renommée et débouche, en 1984, sur son premier grand rôle, SPLASH. Le personnage de jeune homme intrépide et rêveur, amoureux d'une sirène (Daryl Hannah), lui va à merveille et le film rencontre beaucoup de succès. Dès lors, et malgré de cuisants échecs, Hanks tournera sans discontinuer, de deux à trois films par an : THE MAN WITH ONE RED SHOE, remake par Stan Dragoti du GRAND BLOND AVEC UNE CHAUSSURE NOIRE, où il reprend le rôle de Pierre Richard, et UNE BARAQUE À TOUT CASSER, remake de UN MILLION, CLEF EN MAIN de H.C. Potter, où il succède à Cary Grant.

Il aborde un registre plus sérieux avec RIEN EN COMMUN, chronique de l'incompréhension entre un fils et son père. Il tourne aussi son premier film «étranger», EVERY TIME WE SAY GOODBYE, sous la direction de Moshe Mizrahi. DRAGNET, d'après la série policière télévisée, lui permet, en compagnie de Dan Aykroyd, de retrouver un plus large public, qui s'accroîtra encore avec BIG, de Penny Marshall, l'un des plus gros succès de l'année 1988. Parfaitement plausible en garçon de douze ans enfermé dans le corps d'un adulte, il fait preuve d'une grande précision dans le comique, et d'une façon à la fois innocente et naturelle d'aborder les situations les plus abracadabrantes. Hélas, cette indéniable réussite est suivie de plusieurs échecs commerciaux : PUNCHLINE, portrait doux-amer d'un comédien de cabaret, TURNER & HOOCH, où il se fait voler la vedette par un sympathique mais envahissant mastiff, JOE CONTRE LE VOLCAN, passé inaperçu, ou LE BÛCHER DES VANITÉS...

Sur le plan de sa vie privée, des changements surviennent à la même époque. Il divorce de sa première épouse Samantha Lewes, qui lui a donné deux enfants (Colin et Elizabeth), et se remarie en 1988 avec Rita Wilson, rencontrée lors du tournage de VOLUNTEERS. Deux garçons naîtront de cette union : Chester et Truman.

Tom et sa deuxième épouse, Rita Wilson.
Tom et son fils Colin, également acteur (king kong).

En 1992, c'est le grand retour de Tom Hanks : de nouveau sous la houlette de Penny Marshall, dans le rôle de l'entraîneur d'une équipe mal assortie de joueuses de base-ball, il contribue largement au succès d'UNE ÉQUIPE HORS DU COMMUN. Grâce à une autre femme, Nora Ephron, il enchaîne aussitôt avec une comédie nostalgique et romantique : NUITS BLANCHES À SEATTLE. Enfin, le rôle d'Andrew Beckett, l'avocat homosexuel atteint du sida dans PHILADELPHIA lui vaudra le prix d'interprétation masculine au festival de Berlin et l'Oscar du Meilleur Acteur.

Récompensé par l'Oscar du Meilleur Acteur pour son rôle dans le film "Philadelphia" en 1993.

Premier acteur depuis Spencer Tracy à avoir remporté l'Oscar deux années de suite (en 1993 pour PHILADELPHIA et en 1994 pour FORREST GUMP), Tom Hanks est considéré, au milieu des années 90, comme une des rares valeurs sûres d'Hollywood. Connu dans le monde entier, apprécié des producteurs et des réalisateurs pour son sérieux et son professionnalisme, il est à même d'attirer un public de tous âges, tant féminin que masculin. Alors que, depuis dix ans, il tournait en moyenne deux films par an, on le voit, entre 1995 et 2001, deux fois moins à l'écran, mais presque toujours dans des oeuvres au succès retentissant.
C'est le cas d'APOLLO 13, pour lequel il renoue avec le réalisateur de ses débuts, Ron Howard. Passionné de conquête spatiale depuis l'enfance, il trouve dans l'astronaute Jim Lovell un rôle à sa mesure, dans la lignée des héros simples et modestes du cinéma classique américain. Il en est de même pour IL FAUT SAUVER LE SOLDAT RYAN de Steven Spielberg, où le personnage du capitaine Miller, si émouvant dans son abnégation et son courage, aurait pu être jadis interprété par James Stewart ou Gary Cooper.

LA LIGNE VERTE lui offre le rôle en demi-teinte d'un homme très ordinaire confronté à des événements extraordinaires, un gardien de prison s'efforçant de rester humain dans univers hanté par le mal. Une étape de plus est franchie avec SEUL AU MONDE, à la fois performance physique (il a volontairement perdu 25 kg entre le début et la fin du tournage) et prouesse d'acteur (naufragé sur une île déserte, il n'a pour partenaires, pendant une bonne moitié du film, que la nature environnante et un ballon de volley-ball).
Il prête également sa voix à Woody, le cowboy-jouet des longs métrages d'animation TOY STORY et TOY STORY 2. À la grande satisfaction du public, il retrouve avec VOUS AVEZ UN MESS@GE l'univers de la comédie romantique , ainsi que la réalisatrice (Nora Ephron) et la protagoniste (Meg Ryan) de l'un de ses plus grands succès, NUITS BLANCHES À SEATTLE.
Par ailleurs, il commence à s'affirmer en tant que réalisateur, scénariste et producteur. Au début des années 90, il s'est modestement essayé à la mise en scène en tournant des épisodes des séries télévisées “Les Contes de la Crypte”, “Fallen Angels” et “A League of Their Own” (dérivée du film UNE ÉQUIPE HORS DU COMMUN). En 1996, il écrit et réalise THAT THING YOU DO !, une oeuvre très personnelle sur un groupe de rock des années 60, dans lequel il incarne un directeur artistique passablement cynique. À cette occasion, il s'essaie également à la composition de chansons.
Deux ans plus tard, il lance son projet fétiche, “De la Terre à la Lune”, une ambitieuse mini-série sur le programme Apollo dont APOLLO 13 était en quelque sorte la bande-annonce. Il y assume à la fois les fonctions de producteur et de présentateur et réalise lui-même le premier épisode, ce qui lui vaut une citation à l'Emmy Award. Cette heureuse expérience l'encourage, trois ans plus tard, à s'associer de nouveau avec Steven Spielberg pour mettre en chantier une autre mini-série, “Band of Brothers”, une évocation de la deuxième guerre mondiale d'après le livre de Stephen Ambrose.

Tom Hanks derrière la caméra en tant que réalisateur.

Après la sortie des SENTIERS DE LA PERDITION en 2002, il devient le plus jeune bénéficiaire de l'American Film Institute's Life Achievement Award. Steven Spielberg se charge de lui remettre sa récompense et le retrouve l'année suivante dans la comédie ARRETE MOI SI TU PEUX . Après une incartade ratée du côté des frères Coen avec le film LADYKILLERS et le conte numérique LE POLE EXPRESS, il brille dans LE TERMINAL par son humanisme.

Passionné d'Histoire, il est également producteur de nombreux documentaires éducatifs, et prête souvent sa voix, comme dans "De la terre à la lune" sur la conquête spatiale ou pour "A History of Us" sur l'histoire des Etats-Unis. Il est également la voix officielle de plusieurs musées nationaux.

En 2006, il incarne le professeur Langdon dans le très attendu DA VINCI CODE, adaptation du controversé roman de Dan Brown, qui fait l'ouverture du Festival de Cannes 2006. L'acteur touche pour cela un cachet colossal. En 2007, il entre timidement dans le cinéma engagé en jouant dans la biographie d'un célèbre homme politique américain dans LA GUERRE SELON CHARLIE WILSON. Lauréat de deux oscars, il est nommé vice-présidents de la prestigieuse Académie des Arts et des Sciences du Cinéma (A.M.P.A.S.), après en avoir été le trésorier pendant de nombreuses années.

Tandis que la rumeur de le voir incarner Abraham Lincoln dans le biopic de Steven Spielbert court toujours (il est lui même un des descendant d'Abraham Lincoln !), Tom Hanks devrait dans un premier temps reprendre son rôle de professeur Langdon dans ANGES ET DEMONS la suite du "Da Vinci Code" pour un cachet de 35 millions de dollars, le plus important de l'histoire du cinéma. Fin 2007, une évaluation du box office américain a fait de Tom Hanks l'acteur le plus rentable de l'histoire du cinéma !

L'année suivante, l'acteur donne la part belle aux films d'animation ; producteur du film de Spike Jonze, "Max et les maximonstres", il retrouve ensuite Woody, le célèbre cow boy de TOY STORY, à qui il prête de nouveau sa voix dans 3ème et dernier volet.

Après une première réalisation en 1996, avec le filmTHAT THING YOU DO !, qui suivait les pas d'un groupe de rock, Tom Hanks repasse derrière la caméra pour réaliser IL N'EST JAMAIS TROP TARD. Cinq ans après leur collaboration sur l'écriture du script de MARIAGE A LA GRECQUE, l'acteur-réalisateur et Nia Vardalos se retrouvent pour ce film.

FILMOGRAPHIE SELECTIVE

1980 HE KNOWS YOU'RE ALONE (Armand Mastroianni).
1984 SPLASH (Ron Howard)
1984 LE PALACE EN DÉLIRE (Neal Israel).
1985 THE MAN WITH ONE RED SHOE (Stan Dragoti)
1985 VOLUNTEERS (Nicholas Meyer).
1986 UNE BARAQUE À TOUT CASSER (Richard Benjamin)
1986 RIEN EN COMMUN (Garry Marshall)
1986 EVERY TIME WE SAY GOODBYE (Moshe Mizrahi).
1987 DRAGNET (Tom Mankiewicz).
1988 BIG (Penny Marshall)
1988 PUNCHLINE / LE MOT DE LA FIN (David Seltzer).
1989 THE BURBS (Joe Dante)
1989 TURNER & HOOCH (Roger Spottiswoode)
1990 JOE CONTRE LE VOLCAN (John Patrick Shanley)
1990 LE BÛCHER DES VANITÉS (Brian DePalma).
1992 UNE ÉQUIPE HORS DU COMMUN (Penny Marshall).
1993 NUITS BLANCHES À SEATTLE (Nora Ephron)
1993 PHILADELPHIA (Jonathan Demme)
1994 FORREST GUMP (Robert Zemeckis).
1995 APOLLO 13 (Ron Howard)
1998 IL FAUT SAUVER LE SOLDAT RYAN (Steven Spielberg)
1998 VOUS AVEZ UN MESS@GE (Nora Ephron).
1999 LA LIGNE VERTE (Frank Darabont)
2000 SEUL AU MONDE (Robert Zemeckis, + producteur)
2001 LES SENTIERS DE LA PERDITION (Sam Mendes).
2002 ARRÊTE-MOI SI TU PEUX (Steven Spielberg).
2003 LADYKILLERS (Joen Coen).
2004 LE TERMINAL (Steven Spielberg)
2004LE PÔLE EXPRESS (The Polar Express, Robert Zemeckis).
2006 DA VINCI CODE (Ron Howard)
2008 LA GUERRE SELON CHARLIE WILSON (Mike Nichols)
2009 ANGES ET DEMONS (Ron Howard)
2011 IL N'ESTJAMAIS TROP TARD (Tom Hanks)

Réalisateur
Cinéma :
1996 THAT THING YOU DO ! (+ scénariste et interprète)
2011 IL N'EST JAMAIS TROP TARD
Télévision
1998 DE LA TERRE A LA LUNE (+ producteur exécutif, scénariste, présentateur et interprète).
2001 BAND OF BROTHERS (+ prod. exécutif).


Extrait de "Big".
 



Extrait de "Seul au monde".

 


AFFICHES DE FILMS