Comédie dramatique

2000
Film britannique


PRINCIPAUX INTERPRETES


Jamie Bell
(Billy Elliot)


Gary Lewis
(Jackie Elliot)

Jamie Draven
(Tony Elliot)

Julie Walters
(Mme Wilkinson)

Jean Heywood
(La grand-mère)

Stuart Wells
(Michael)

PHOTOS





 




HISTOIRE

Dans un petit village minier du Nord-Est de l'Angleterre, Billy, onze ans, découvre avec stupeur qu'un cours de danse partage désormais les mêmes locaux que son club de boxe. D'abord effaré, il devient peu à peu fasciné par la magie de la gestuelle du ballet, activité pourtant trop peu virile au regard de son père et de son frère Tony, mineurs en grève. Billy abandonne les gants de cuir pour assister discrètement aux leçons de danse professées par Mme Wilkinson. Repérant immédiatement un talent potentiel, elle retrouve une nouvelle énergie devant les espoirs que constitue Billy. La cellulle familiale éclate quand son père et son frère découvrent que Billy a dépensé l'argent consacré au cours de boxe pour des cours de danse. Partagé entre une famille en situation de crise et un professeur de ballet têtu, le jeune garçon embarque alors dans un voyage à la découverte de lui-même.

 

SECRETS DE TOURNAGE

L'idée du film est venue à Lee Hall, le scénariste, alors qu'il vivait aux Etats-Unis et qu'il travaillait sur des récits autour de sa propre enfance. Il souhaitait également écrire quelque chose sur la grande grève des mineurs de 1984, qui, pour lui, était un des épisodes les plus importants de l'histoire récente de l'Angleterre : « Je voulais garder cette grève en toile de fond, tout en m'attachant à rendre les tensions à l'intérieur même de la communauté des mineurs, tensions qui ont finalement mené cette grève à l'échec. Et l'histoire de Billy Elliot s'est écrite automatiquement dès lors que j'ai eu en tête l'image de ce gosse en rupture avec sa famille et avec sa communauté, en butte à un univers parfaitement hostile. »

Directeur artistique du Royal Court de Londres, découvreur des talents les plus prometteurs de la scène anglaise, Stephen Daldry était alors sous contrat avec Working Title Films et a répondu favorablement à l'offre qui lui était faite par les producteurs pour réaliser le film : "J'ai vite su que je voulais réaliser Billy Elliot, raconte-t-il. J'ai été ému dès la première lecture du scénario. J'ai eu envie de le relire immédiatement. Lee Hall et moi avions déjà travaillé ensemble, à l'époque où je dirigeais le Gate Theatre à Notting Hill. Je connaissais donc déjà son talent."


Le scénariste Lee Hall

Le réalisateur Stephen Daldry et l'interprète de Billy, Jamie Bell.

JAMIE BELL
STAR A 14 ANS !



Pour le rôle de Billy, la production a dû auditionner plus de 2000 jeunes garçons. "Voir autant d'enfants a été un véritable cauchemar. Nous nous sommes même dit, à un moment, que nous n'allions pas y arriver", se souvient le producteur Jon Finn. Stephen Daldry, le réalisateur souligne : "Cela relevait de la gageure pure que de trouver un garçon qui sache à la fois danser et jouer, qui soit originaire du Nord-Est à cause de l'accent, et qui ait l'âge requis... Et puis nous sommes tombés sur Jamie, qui a immédiatement compris les tenants et aboutissants de l'histoire. Et Jamie possède ce petit quelque chose d'insaisissable qui fait qu'on peut se sentir impitoyablement concerné et impliqué dans tout ce qu'il endure. Avec lui, nous savions que nous avions enfin trouvé notre aiguille dans la botte de foin..."
Né le 14 mars 1986 à Billingham (Grande-Bretagne), Jamie Bell se passionne dès l'âge de six ans pour la danse. Sa première performance scénique eut lieu sur une scène de Londres au Queens Theatre dans une production de "Bugsy Malone" en 1998. Grâce au succés de "Billy Elliot", il est récompensé l'année suivante du BAFTA du Meilleur acteur. Après avoir combattu dans "La tranchée" (2002), le comédien enchaîne les tournages, interprétant dans des univers différents les films "Nicholas Nickleby"(2003), "L'autre rive" (2004)... Des réalisateurs prestigieux, tels que Peter Jackson et Clint Eastwood feront appel à son talent pour le remake de "King Kong"(2005) et le film de guerre "Mémoires de nos pères" (2006), retraçant les terribles évènements de la bataille d'Iwo Jima. Bien implanté à Hollywood, Jamie Bell devient en 2008 "Jumper" aux côtés de Hayden Christensen et Samuel L. Jackson. Mais le jeune acteur ne se cantonne pas aux grosses productions américaines, et change de registre en prêtant ses traits à un adolescent perturbé dans le drame britannique "My name is Hallam Foe" (2008). Jamie Bell poursuit sa carrière avec deux films de guerre, incarnant tour à tour l'un des "Insurgés", dans l'Europe de l'Est de 1941 (2009), puis l'esclave Esca en 140 après J-C dans "L'aigle de la neuvième légion" de Kevin MacDonald (2011). La même année sortent sur les écrans les très attendues "aventures de Tintin", marquant le retour au cinéma de Steven Spielberg, et offrant à Jamie Bell le rôle convoité du célèbre reporter à houppette.

Billy Elliot a été présenté au Festival de Cannes 2000. Il a en outre obtenu quatre récompenses au British Independent Film Award, le Hitchcock d'or et le Prix du public au festival du film britannique de Dinard (2000). Il a également été nominé aux Césars 2001 pour "Le meilleur film étranger".

La plus grande partie de la bande originale est tirée de l'album "Electric Warrior" de T-Rex. Dans le film, on peut entendre les titres suivants : "Get it on", "I love to boogie", "Children of the revolution", "Ride a white swan" et "Cosmic dancer".


L'AVIS DE "CIN & TOILES"

Magnifique film ! Terriblement émouvant et bouleversant. Ah...! ces dernières secondes absolument sublimes d'intensité, l'émotion du père, l' envolée du cygne, qui m'ont tant fait pleurer ! Un de mes meilleurs souvenirs cinématographiques.


Fiche technique



Scénario Lee Hall
Directeur de la photographie Brian Tufano
Chorégraphie Peter Darling
Musique Stephen Warbeck, Wayne Hector et Steve Mac
Production Jonathan Finn
Greg Brenman
Producteur exécutif
Charles Brand
Tessa Ross
David M. Thompson
Natascha Wharton
Distribution Working Title films/BBC Films
Durée 1 h 50

Autres interprètes

Sheila Briggs Charlie Hardwick
Tom Wilkinson Colin MacLachlan
Gary Poulson Joe Renton
Debbie Wilkinson Nicola Blackwell



La comédie musicale londonienne "Billy Elliot the musical" est tirée du film. C'est Stephen Daldry, le réalisateur du film qui en a assuré la mise en scène. La musique a été composée par Elton John sur un livret de Lee Hall.



Scènes de danses cultes sur la chanson du groupe T-Rex : "Cosmic dancer"