Western

1990
Film américain


PRINCIPAUX INTERPRETES


Kevin Costner
(John Dunbar)


Mary Mac Donnell
(Christine/Dressée avec le poing)


Graham Greene

(Oiseau bondissant)

Rodney A. Grant
(Cheveux aux vents)

PHOTOS

 




 




 





HISTOIRE

Lieutenant de l'armée nordiste pendant la guerre de Sécession, John Dunbar est grièvement blessé au pied au cours d'une bataille. Il refuse l'amputation, et se lance sans armes au devant de l'ennemi, entraînant à sa suite les soldats de son régiment. Cet acte de folle bravoure fait de lui un héros, et il demande à être muté dans un avant-poste de la "frontière ", afin de mieux connaître l'Ouest sauvage. Il s'agit d'une cabane isolée où Dunbar doit survivre tant bien que mal en attendant les renforts. Il passe ses journées à prospecter la région, écrire son journal et tenter d'apprivoiser un loup aussi solitaire que lui. L'occasion d'établir un contact avec les Sioux des environs lui est fournie lorsqu'il ramène chez elle une de leurs femmes blessée. Il s'agit en fait d'une Blanche, Christine (rebaptisée Dressée avec le Poing), qui fut recueillie enfant et vient de perdre son époux, un guerrier de la tribu. Au fil des jours, Dunbar apprend à connaître et apprécier le vieux chef Dix Ours, le jeune et impulsif Cheveux au Vent et le sage Oiseau Bondissant. Il s'attache aussi à Christine, qui lui sert d'interprète et lui apprend le lakota, la langue des Sioux. Rebaptisé "Danse avec les loups ", Dunbar est adopté par les membres de la tribu, participe avec eux aux grandes chasses aux bisons et protège les femmes et les enfants lorsque les hommes partent en guerre contre les féroces Pawnees. Il épouse même Christine et décide de suivre ses nouveaux amis lorsqu'ils émigrent dans la montagne pour l'hiver. Mais la garnison, qu'il attendait depuis des mois, vient d'arriver. A cause de ses vêtements indiens et de son attitude rebelle, Dunbar est considéré comme traître, et fait prisonnier. Cheveux au Vent et ses compagnons le délivrent, mais il comprend que sa présence représente un danger permanent pour la tribu. Il décide donc de suivre sa propre voie avec Christine et ils quittent le camp.

 

SECRETS DE TOURNAGE

Titre original : "Dances with wolves".

La course au budget pour le tournage du film fut pleine de péripétie, et commença d'ailleurs avec seulement 750 dollars pour payer le script, une secrétaire et divers frais. De plus, Kevin Costner dû insister longuement et même menacer de faire le film ailleurs pour que le studio accepte finalement qu'une partie du film soit sous-titré durant les scènes où les indiens parlent leur langue, le lakota.

Deux semaines avant la fin des prises de vues, Costner se rendit compte que le budget initialement prévu ne serait pas suffisant. Les impératifs de changements de lieux de tournage, les caprices de la météo avaient fait exploser la quinzaine de millions de dollars mis sur la table. Il refusa de demander le soutien d'un studio car il savait trop bien ce que cela signifierait : la perte de son film. Alors il puisa dans ses propres deniers et amena 2,9 millions (son cachet en tant qu'acteur réalisateur du film se montait à 5 millions) pour terminer le film. Finalement, le budget ne dépassa pas les 18 millions de dollars, ce qui était fort peu pour une oeuvre d'une telle ampleur.
108 jours après son premier tour de manivelle - soit un retard de 24 jours sur le plan de travail - et près de trois ans après l'écriture du roman, " Danse avec les loups " était dans la boîte. il a fallu assembler les kilomètres de pellicule pour donner véritablement corps au film. Kevin s'enferma et entama le lent montage sans se soucier de la durée. Finalement, il ressortit avec un film de 3h 01.

Kevin  Costner voulait filmer l'Amérique des années 1860. Il lui fallait donc des contrées sauvages, des prairies s'étendant à perte de vue, entourées de rivières et de montagnes aux cimes enneigées, le tout à une distance raisonnable d'une ville qui soit capable d'héberger une équipe de plus de 200 personnes. Et surtout, il fallait des bisons. Or, le plus important troupeau de bisons (3500 bêtes) se trouve dans le Dakota du Sud, dans un ranch appartenant à un ancien gouverneur de cet État : Roy Houk . Personne ne pouvait proposer autant mais devant l'impossibilité de déplacer ce bétail sur des centaines de kilomètres, Kevin Costner fut bien obligé d'aller tourner au Dakota du Sud et non  en Oklahoma ou au Texas. C'est donc la région de Rapid City, délimitée par les montagnes Black Hills qui fut choisie."

Chaque scène de ce film a été tournée dans l'ordre chronologique de l'histoire originale. En effet, à cause du climat et des changements de saison associés au nombre conséquent de scènes devant se tourner à l'extérieur, Kevin Costner a du se résoudre à tourner le film dans l'ordre chronologique, ce qui est, dans l'industrie cinématographique, un procédé très rare.

En ce qui concerne les Indiens, Kevin Costner n'en démordit pas : "les personnages d'Indiens seraient joués par des Indiens". Il fit appel à 150 Indiens venant de diverses tribus mais n'ayant aucune expérience de la caméra. De plus, les 250 Indiens vivant dans les réserves du Dakota du Sud furent engagés comme figurants. Outre les Amérindiens, Kevin était également responsable de 130  membres de l' équipe de tournage ainsi que 500 figurants, 3500 bisons, 300 chevaux, 42 chariots bâchés et plusieurs entrepôts remplis d'accessoires.

Graham Greene est né le 22 Juin 1952 dans la réserve Six Nations dans l'Ontario (Canada). C'est un membre de la tribu Oneida. Il a d'abord travaillé comme dessinateur technique et technicien du génie civil avant de devenir preneur de son pour divers groupes de rock. Il a dirigé ensuite un studio d'enregistrement à Hamilton, dans l'Ontario, et s'est rendu en Angleterre pour participer à des expériences de théâtre collectif. De retour au Canada, Graham Greene a fait sa première apparition à l'écran dans "Running brave" (1983), puis a donné la réplique à Al Pacino dans "Révolution" (1985). C'est son rôle dans "Danse avec les loups" qui l'a révélé au grand public. Il a remporté alors une citation à l'Oscar pour son rôle de "Oiseau bondissant" (Kicking bird" en V.O.). Dès lors, Graham Greene s'est vu très souvent proposer des rôles d'Indien en raison de ses origines. C'est ainsi qu'il a figuré au casting de "Coeur de tonnerre" (1992) aux côtés de Val Kilmer et "Maverick" (1994) avec Mel Gibson.
Eternel second rôle, il est parvenu tout de même à diversifier son jeu d'acteur en incarnant un coéquipier de Bruce Willis dans "Une journée en enfer" (1995), un détective dans "Jessie" (1998) de Raoul Ruiz, un condamné à mort dans "La ligne verte" (1999) avec Tom Hanks ou encore un concurrent de Cuba Gooding Jr dans une course de chiens de traîneaux dans "Chiens des neiges" (2001).

Pour la réalisation des costumes, 625 peaux de daim furent utilisés à la fabrication des chaussures, des bijoux et des accessoires liés aux costumes traditionnels des Sioux.
La styliste Elsa Zamparelli se fit aider par une femme originaire du Dakota du Sud, spécialisée dans la culture des Indiens du XIXe siècle.

"Chaussette" le loup  du film est incarné par deux loups gris : Buck et Teddy. La raison pour laquelle , il fallait deux loups était que Buck était plutôt calme et pouvait sans problème rester immobile un instant alors que Teddy ne tenait pas en place et trottait d'un endroit à un autre.
Il fallut procéder lentement pour ne pas effrayer l'animal. Il fallut aussi recommencer inlassablement certaines scènes car le loup ne répondait pas aux indications. Il a fallu enfin lui apprendre à hurler car habitué à vivre au milieu des hommes, il n'avait jamais poussé un hurlement de sa vie !
Les deux bêtes étant dangereuses et ayant un comportement imprévisible, les scènes étaient tournées par une équipe réduite sur un plateau fermé où il n'y avait aucun enfant. La seule protection de Kevin durant les douze jours de tournage consistait en un fil métallique très fin que les animaux avaient appris à ne pas traverser.

La grande scène de la chasse aux bisons nécessita l'utliisation d'un hélicoptère, 10 camions, 24 Indiens montant des chevaux sans selle, 20 cow-boys de rodéo entourant le troupeau de 3 500 bêtes, 25 bisons animés (figurant les animaux blessés ou tombants) et 7 caméras. Il fallut également employer un bison domestique (appartenant au chanteur Neil Young ) pour les scènes en gros plan, et 8 jours de tournage pour mettre la scène "en boîte".
Kevin Costner insista pour exécuter ses propres cascades durant la chasse, galopant avec les autochtones et lâchant les rênes pour tirer avec son fusil. Mais il y eut un moment terrifiant où il passa bien près de la mort lorsqu'un autre cheval, soudain incontrôlable, modifia sa course et fonça dans sa monture, le désarçonnant. Il se retrouva par terre, des milliers de sabots de bisons martelant le sol autour de lui dans un bruit de tonnerre . " Heureusement, Norman Howell, mon coordinateur de cascades a immédiatement surgi à mes côtés. Il m'a regardé, puis a décidé de me donner son cheval, afin que je puisse reprendre ma place dans la chasse. "

Pour reconstituer la scène de la bataille de Tennessee qui se déroule au début de la projection, Kevin recruta 250 acteurs professionnels parmi les troupes qui , toute l'année, jouent des reconstitutions fidèles des principales batailles de la guerre de Sécession, sur les lieux mêmes de l'action. Mais, attentif à tout, le réalisateur se rendit compte qu'un détail clochait : la bataille devait se dérouler en automne alors que le tournage avait lieu en plein été. La nature n'ayant pas du tout le même aspect durant ces deux saisons, il fallut utiliser 40.000 litres de peinture pour repeindre les tiges de maïs en jaune et l'herbe en vert plus clair !

7 Oscars sont venus récompenser le film lors de la 63e cérémonie de remise des statuettes dorées :

- Meilleur montage,
- Meilleure photographie,
- Meilleur son,
- Meilleur scénario adapté,
- Meilleure musique,
- Meilleur réalisateur,
- Meilleur film.

Kevin Costner récompensé par les Oscars du "Meilleur Réalisateur" et "Meilleur Film" en 1990.

En revanche, aucun des trois acteurs nommés cette année-là (Kevin Costner, Graham Greene et Mary Mc Donnell) n'est reparti avec l'Oscar de la catégorie où il était nominé.

Le film remporta également trois trophées aux Golden Globes :

- Meilleur film ( drame).
- Meilleur réalisateur.
- Meilleur scénario pour Michaël Blake.
- Kevin a également été nominé pour le meilleur acteur mais c'est Jeremy Irons qui remporta le Golden Globe.

Au Festival de Berlin , Kevin Costner a remporté l'Ours d'Argent pour sa performance exceptionnelle au triple titre d'acteur, producteur et réalisateur.
Le 10 Décembre 91, la presse a décerné à Kevin le Golden Apple Award récompensant les personnalités qui ont donné la meilleure image d'Hollywood au cours de l'année.

La première réalisation de l'acteur Kevin Costner fut un énorme succès dans le monde entier. Aux Etats-Unis, le film a rapporté plus de 180 millions de dollars, plus de sept millions de français se sont quant à eux déplacés dans les salles pour admirer cette fresque. Au total, le film, doté d'un budget de 15 millions de dollars, en a rapporté plus de 420.

La propre fille de Kevin Costner, Annie, joue dans le film, elle interprète le rôle de "Dressée avec le poing" jeune. A l'époque du tournage, elle avait 6 ans.


L'AVIS DE "CIN & TOILES"

Grâce à ce film, Kevin Costner a fait revivre le mythe du western de l'âge d'or d'Hollywood. Malgré quelques longueurs (surtout dans la première heure), on suit avec intérêt les aventures de John Dunbar et surtout sa rencontre avec une tribu de sioux qui va changer sa vie. Très belles images tournées dans des décors naturels de toute beauté. Un hymne à la tolérance ! Grâce au fait que les indiens soient interprétés par de "vrais" indiens et qu'ils parlent leur vrai langue (le lakota), le film gagne davantage en authenticité et se démarque ainsi des "Western" d'antan.


Fiche technique

Réalisation et production
Kevin COSTNER (1990)
Scénario, d'après son roman
Michael BLAKE
Directeur de la photographie
Dean SEMLER (DeLuxe)
Musique
John BARRY
Production
Jim WILSON-TIG/Majestic
Films International
Distribution A M L F
Durée
3 h 01

Autres interprètes

Dix Ours
Floyd Red Crow
WESTERMAN
Châle Noir
Tantoo CARDINAL
Timmons
Robert PASTORELLI
Le lieutenant Elgin
Charles ROCKET
Le major Fambrough
Maury CHAYKIN
Beau Bouclier
Doris LEADER CHARGE
Christine enfant
Annie COSTNER




Kevin Costner dirigeant un groupe d'indiens.




Un des figurants pendant une
séance de maquillage.


Kevin a tenu absolument à ce que les Indiens du film parlent le lakota, sous-titré dans le film et non un américain ridicule. Pour cela, il contacta Doris Leader Charge, une femme qui enseigne la culture et la langue Lakota au collège Sinte Gleska, petite communauté située dans la réserve Rosebud.
Les Indiens travaillant sur le film provenaient de différentes tribus et peu parlaient le Lakota. C'est pourquoi, durant trois semaines, des cours de Lakota furent organisés pour la totalité des acteurs, à commencer par Kevin lui-même et par Mary Mc Donnell qui n'avaient aucune notion de la langue .
Afin de gagner du temps, l'enseignante traduisit les dialogues prévus par Michael Blake en Lakota puis les simplifia de manière à utiliser le moins de mots possibles. Une fois, ce travail effectué, elle enregistra son texte sur des cassettes qu'elle envoya à chacun des acteurs afin qu'ils puissent s'entraîner chez eux.
En remerciement pour son aide et son précieux soutien tout au long du tournage, Kevin Costner offrit le rôle de "Joli Bouclier" à Doris Leader Charge.


Bien après la fin du tournage, Kevin Costner resta attaché à la cause indienne. Il ne s'agissait pas pour lui de tourner un film puis de s'en aller en laissant les Indiens dans la même situation qu'auparavant. Il était tombé réellement sous le charme du Dakota du Sud et décida de participer à son développement, en collaboration avec les autorités indiennes. L'argent mis en place permettrait de financer entre autres un vaste programme de réaménagement des conditions de vie des Indiens, car, dans les 304 réserves indiennes que comptent les Etats- Unis, une habitation sur quatre ne possède pas de sanitaire intérieur.
Pour son action en faveur des Sioux, Kevin Costner fut déclaré citoyen d' honneur par la tribu de Rosebud et reçut un titre honorifique du Sinte Gleska College.
Les Indiens du Dakota du Sud remercièrent le film "Danse avec les loups" non seulement parce-qu'il avait rétabli une vérité historique, mais aussi parce-qu'il avait soudainement fait exploser le tourisme.
En effet, dans l'année qui suivit la sortie du film plus d'un million et demi de personnes vinrent visiter les lieux où furent tournés cette célèbre production. Comme la région ne comptait que 500 chambres, il fallut mettre en place toute une infrastructure d'accueil et de distraction.
Kevin Costner participa, moyennant trois millions de dollars, au financement d'hôtels et d'un casino-Le Midnight Star à Deadwood ( Dakota ), dont il est le principal actionnaire - qui seraient gérés par les Indiens. La star expliqua qu'il était normal que l'argent gagné avec "Danse avec les loups", film sur les Indiens, revint aux Indiens eux-mêmes .

 

Cette scène au début du film fut totalement improvisée, à savoir le personnage de John Dunbar ouvrant les bras en cavalant face à l'ennemi ...