Aventures


Films
américains


PRINCIPAUX INTERPRETES


Harrison Ford
(Indiana Jones)

Karen Allen
(Marion Ravenwood)

Kate Capshaw
(Willie Scott)


Huy Quan
(Short Round)

Sean Connery
(Pr Henri Jones Sr)

River Phoenix
(Indiana Jones jeune)

PHOTOS


 


Les aventuriers de l'arche perdue (1981)




 







Indiana Jones et le temple maudit (1984)









Indiana Jones et la dernière croisade (1989)















HISTOIRES

Les aventuriers de l'arche perdue (Raiders of the lost ark)

Indiana Jones, professeur universitaire d'archéologie et aventurier, parcourt le monde à la recherche de trésors. Son principal adversaire est l'archéologue français René Belloq, qui loue ses services à l'Allemagne hitlérienne. Le chancelier du Reich s'est en effet mis en tête de retrouver l'Arche d'Alliance contenant les Tables de la Loi brisées par Moïse, voilà trois mille ans. Jones sait que les dossiers allemands indiquent que le professeur Ravenwood, aujourd'hui décédé, a été en possession d'une curieuse médaille, la "Mire de Râ" qui, installée à l'endroit requis, doit dévier un rayon de soleil vers le lieu où se trouve l'Arche Sainte. "Indy", qui a eu jadis une liaison avec Marion, la fille de Ravenwood, retrouve celle-ci au fin fond du Népal, afin de la questionner. Marion tient un bar et provoque les hommes dans des concours de boissons. Elle a de la rancoeur envers Indiana, mais ce dernier la sauve des griffes de Toht, un agent de la Gestapo qui voulait récupérer le médaillon. Ensemble, ils rejoignent Le Caire et se font aider par un vieux complice, Sallah. Les fouilles allemandes ont commencé mais Indy est persuadé que Belloq s'est trompé dans ses calculs et, en effet, il découvre le véritable emplacement. Aussitôt, les Allemands s'emparent de l'Arche et entreprennent son transport jusqu'en Allemagne. Indy parvient à la récupérer mais celle-ci lui échappe à nouveau et lorsque Toht et son complice Dietrich l'ouvriront au cours d'une cérémonie mise en scène par Belloq, des phénomènes surnaturels anéantiront toute l'assemblée. Seuls, Indy et Marion, ayant fermé les yeux pendant cette manifestation divine, seront épargnés. L'Arche est ramenée aux États-Unis et classée "Secret Militaire" dans un vaste hangar...


Indiana Jones et le temple maudit (Indiana Jones and the temple of doom)

Dans un cabaret de Shanghai, Indiana Jones est pris dans une querelle de gangsters et aventuriers en tout genre qui se disputent un fabuleux bijou. Indiana se défend surtout par la ruse et s'en tire de justesse avec l'aide d'un jeune Chinois du nom de Short Round. La chanteuse du cabaret - Willie Scott - est elle aussi entraînée dans l'aventure. Tous trois, Indiana, Willie et Short Round - sont contraints de quitter la ville à bord d'un avion de fortune. Et, comme les pilotes leur faussent compagnie, ils sont forcés d'atterrir en plein coeur de l'Inde... Là, dans un petit village perdu, Indiana, Willie et Short Round vont être émus par le triste sort des habitants : le village en question n'a plus aucune vie depuis le vol d'une pierre magique qui faisait office de symbole religieux... Indiana Jones et ses deux comparses repartent donc encore une fois, en direction du "temple maudit", qui abrite une secte cruelle et dangereuse, responsable du vol de la pierre magique. Après mille péripéties dans la jungle, Indiana, Willie et Short Round arrivent dans le fameux temple et sont tout de suite aux prises avec les féroces dirigeants de la secte. Un tout jeune maharadjah est à la tête de celle-ci, mais il s'avère que le jeune souverain a subi une sorte de lavage de cerveau, et que le vrai pouvoir est entre les mains d'une poignée de redoutables individus - notamment le mollah Ram et Chattar Lal. Ceux-ci vont jusqu'à exploiter une masse d'enfants, originaires, d'ailleurs, du petit village indien où ont atterri Indiana, Willie et Short Round. Nos trois héros réussiront non seulement à libérer ces enfants opprimés, mais aussi à rendre le pouvoir au jeune maharadjah et surtout à ramener la pierre magique dans le petit village indien...



Indiana Jones et la dernière croisade (Indiana Jones and the last crusade)


Nous sommes en 1912 : l'adolescent Indiana Jones surprend dans une caverne des pilleurs de trésors archéologiques. Il leur vole leur plus belle pièce afin de la remettre à un musée. Poursuivi par les trafiquants, les "signes" qui font sa légende apparaissent  : le fouet, le feutre cabossé, la cicatrice au menton et une phobie tenace des reptiles. Vingt-six ans plus tard, Indiana partage son temps entre ses cours d'archéologie et des chasses au trésor qui le conduisent dans les endroits les plus reculés de la planète. Un jour, le riche collectionneur Walter Donovan lui apprend que son père, le professeur Henry Jones, parti à la recherche du Saint Graal, a disparu. Indiana se rend à Venise, où son père a été vu pour la dernière fois. Avec son ami Marcus Brody et Elsa Schneider, l'assistante d'Henry, il décrypte certains indices attestant l'existence du Graal. Indy et Elsa retrouvent Henry prisonnier des Allemands dans un château à la frontière germano-autrichienne. Mais Elsa, en fait, une espionne de mèche avec les Nazis et Donovan, les trahit. Ils réussissent cependant à s'enfuir et rejoignent au Moyen-Orient leur ami Sallah et Marcus Brody. Après un combat à bord d'un tank contre les Nazis, ils arrivent aux ruines d'un temple où se trouve le Graal. Les Nazis sont déjà là et, pour obliger Indy à aller. au péril de sa vie, chercher le Graal, Donovan blesse mortellement Henry. En utilisant son intelligence et son pouvoir de déduction. Indy déjoue tous les pièges. Donovan tente de s'approprier sa découverte, mais périt atrocement. Indy rapporte la coupe miraculeuse grâce à laquelle il arrache son père à la mort. Mais le Graal ne doit pas quitter ces lieux. Elsa, qui veut l'emporter, provoque un séisme et périt dans une crevasse. Henry et "Junior " renonceront à l'objet tant convoité, ayant appris que la vraie richesse du Graal n'est pas dans sa possession, mais dans la sagesse qu'il permet d'acquérir.

 

SECRETS DE TOURNAGE

Le personnage d'Indiana Jones est une pure invention de George Lucas et Steven Spielberg, influencés par la bande dessinée et les serials des années 30/40 (films à épisodes). Le prénom "Indiana" provient du nom de baptême de la chienne de Lucas.
Cependant, le célèbre aventurier fut revu et corrigé par le scénariste, Lawrence Kasdan, Spielberg ayant insisté pour lui donner l'allure d'Humphrey Bogart dans le film "Le trésor de la Sierra Madre" (1948) : chapeau mou, blouson de cuir usé, mal rasé... Durant la finalisation du concept du personnage, Lucas pensa un instant donner à Indiana Jones une vie de riche playboy de Manhattan, mais cette idée n'est pas traitée dans les films.

George Lucas et Steven Spielberg, les créateurs du célèbre archéologue.


Humphrey Bogart dans "Le tresor de la Sierra Madre".

Plusieurs acteurs avant Harrison Ford se sont vus proposer le rôle d'Indiana Jones : Tim Matheson, Peter Coyote, Nick Nolte, qui a par exemple refusé de porter le chapeau du célèbre explorateur, tout comme Tom Selleck, déjà engagé sur la série télévisée Magnum.

Dans le film "Les aventuriers de l'arche perdue", on trouve de multiples références à la guerre des étoiles. Certains hiéroglyphes dans le puits des âmes sont à l'effigie de R2-D2 et C3PO, les deux robots, tandis que l'immatriculation de l'avion de Jock au début du film est OB-CPO, références directes à Obi-Wan Kenobi et C3PO.

Les blessures furent fréquentes durant le tournage. En effet, toute l'équipe technique est tombée malade durant les prises de vues en Tunisie (sauf Steven Spielberg), et Harrison Ford a multiplié les égratignures, dont une blessure plus sérieuse aux côtes lorsqu'il a voulu assurer lui-même la cascade où Indiana Jones est tiré par un camion.

Harrison Ford a assuré la plupart des cascades, mais le cascadeur Vic Armstrong l'a doublé dans les scènes dangereuses. Il paraît que sa ressemblance avec Harrison était telle que plus tard, lors du tournage du 3ème volet, Malcom (fils d'Harrison) le confondra avec son père !

Le tournage a emmené toute l'équipe à La Rochelle en France (pour les scènes dans les cavernes souterraines avec les sous-marins), puis dix mois dans les studios EMI-Elstree et enfin dans le désert tunisien pour les scènes illustrant les fouilles archéologiques.

"L'idole de la fertilité" appartient aux guerriers Chachapoyan. Indy l'atteint après avoir traversé un temple rempli de pièges. Sa conception et sa réalisation en Angleterre s'inspire des Incas et de l'art précolombien. Le visage de la statue a été dessiné avec une expression horrifiante afin d'augmenter le suspense alors qu'Indy s'approche prudemment de l'idole d'or.

Lors de la séquence où Indiana Jones est confronté à des serpents, on peut remarquer que certains des reptiles paraissent bien inertes. En effet, bien que les producteurs du film aient dévalisé les animaleries aux alentours des studios, il manquait plusieurs dizaines de serpents. Steven Spielberg a donc décidé de les remplacer par des coupures de tuyaux d'arrosage.

Dans le script original était prévue une longue scène d'action entre Indiana Jones et un guerrier muni d'un sabre. Mais le jour du tournage de cette scène, Harrison Ford était souffrant et avait demandé au réalisateur de raccourcir la séquence. Iil lui répondit alors sur le ton de la plaisanterie que le seul moyen de raccourcir la séquence était de prendre son arme et de lui tirer dessus, ce qui fit beaucoup rire l'équipe technique. Et c'est ainsi que cette scène fut tournée.

Le premier volet a rencontré un énorme succès (environ 390 millions de dollars de recettes dans le monde entier, plus de 6 millions d'entrées en France...).
Il s'est vu récompenser par quatre Oscars en 1982 : Meilleure Direction Artistique, Meilleurs Effets Visuels, Meilleur Montage, Meilleur Son.
Steven Spielberg décrochait ainsi sa deuxième nomination à l'Oscar du Meilleur Réalisateur, tandis que la statuette du Meilleur Film où Les Aventuriers... était cité revenait à "les chariots de feu". Le film a également été nommé au César du Meilleur Film Etranger.

Certaines scènes d' Indiana Jones et le Temple maudit étaient initialement prévues pour figurer dans Les aventuriers de l'arche perdue. La scène de course de chariots dans la mine devait ainsi, à l'origine, être l'une des principales séquences du premier film. Le script a été confié à Willard Huyck et Gloria Katz (scénaristes d'« American Graffiti »). Le tournage s'est principalement déroulé au Sri Lanka (ex-Ceylan), à Macao et aux Studios d'Elstree.

L'actrice Sharon Stone était l'un des premiers choix de la production pour le rôle féminin principal d' Indiana Jones et le Temple maudit . C'est finalement Kate Capshaw qui fut choisie, et qui allait devenir sept ans plus tard... l'épouse de Steven Spielberg.

De nombreuses vedettes font une apparition clin d'oeil dans Indiana Jones et le Temple maudit . Steven Spielberg et George Lucas incarnent deux missionnaires. Le producteur Franck Marshall campe quant à lui un touriste, alors que le comédien Dan Aykroyd croise furtivement la route d'Indiana dans les couloirs de l'aéroport.

Pour un budget de 28 millions de dollars, Indiana Jones et le Temple maudit est largement rentré dans ses frais puisque le long-métrage à récolté 211 millions de dollars de recettes à travers le monde. En France, le second volet de la saga a enregistré plus de 5,6 millions d'entrées.
Ce second chapitre a obtenu l'Oscar des meilleurs effets visuels en 1985.

Steven Spielberg a toujours vu le personnage d'Indiana Jones comme un James Bond en plus aventurier. C'est pourquoi dans Indiana Jones et la Dernière Croisade, on peut voir au générique une incarnation de James Bond (Sean Connery), un allié de James Bond (John Rhys-Davis), une James Bond girl (Alison Doody) et trois méchants de la saga 007 ( Julian Glover, Stefan Khalifa et Pat Roach).

L'écriture du scénario ne fut pas chose aisée : tout d'abord, Chris Columbus (réalisateur des deux premiers Harry Potter) proposa un script autour d'une ancienne légende chinoise sur le Singe-Roi puis Menno Meyjes (« La couleur pourpre ») prit le relais et orienta le sujet vers le Graal avant que Jeffrey Boam (« L'aventure intérieure », « L'arme fatale 2 et 3 ») ne parvienne à le finaliser. Le tournage s'est déroulé en Espagne, en Jordanie, à Venise, en Allemagne, aux Etats-Unis et aux Studios d'Elstree.
Indiana Jones et la Dernière Croisade compte à son générique le jeune River Phoenix (frère aîné de Joaquin et Summer), qui incarne le personnage d'Indiana Jones à l'âge adolescent. Nè le 23 août 1970, il est découvert dans "Stand by me" et "Mosquito Coast, puis consacré dans le "my own private Idaho" de Gus Van Sant. Le jeune Américain, très vite comparé à James Dean, décède à 23 ans d'une overdose, laissant derrière lui une carrière aussi éphémère.

D'un budget de 48 millions de dollars, Indiana Jones et la Dernière Croisade a rapporté près de 500 millions de dollars à travers le monde. En France, le long-métrage a enregistré plus de 6,2 millions d'entrées en 1988, un score légèrement inférieur à celui du premier volet et qui le classa à l'époque juste derrière "le cercle des poètes disparus" et "Rain man". De plus, ce troisième volet a remporté l'Oscar des meilleurs effets sonores en 1990.


En 2008 sort sur grand écran le quatrième volet : "Indiana Jones et le royaume du crane de cristal" après deux décénnies d'attente pour voir réapparaître le célèbre archéologue. Malgré les critiques et moqueries dûes à son âge "avancé", Harrison Ford s'est soumis à un entraînement (trois heures de gymnastique / jour) et un régime très stricts pour revenir en forme. Ainsi, il a pu réaliser lui-même la plupart de ses cascades, comme au bon vieux temps.

L'AVIS DE "CIN & TOILES"

Une super saga qui cumule aventure, amour, humour et action ; on ne s'ennuie pas une seconde ! Harrison Ford incarne à merveille ce séduisant aventurier téméraire qui se trouve entraîné dans des histoires rocambolesques poussé par sa soif de découverte ! Le 3ème volet est mon épisode préféré ; je trouve géniale l'idée d'avoir confronté Henry Jones (incarné par Sean Connery) et son fils qu'il surnomme "Junior". Des retrouvailles mouvementées !!! Le personnage d'Indiana Jones est entré dans la légende des héros du cinéma. Malgré l'attente, le 4ème et dernier volet n'arrive pas à la hauteur des 3 premiers...dommage.



Fiche technique
"Les aventuriers de l'arche perdue"



Scénario Lawrence KASDAN
D'après une histoire
de
George LUCAS et Philip KAUFMAN
Directeur de la photographie Douglas SLOCOMBE
Décors Norman REYNOLDS
Effets spéciaux Richard EDLUND
Musique John WILLIAMS
Production Frank MARSHALL - Lucasfilm Ltd /
Paramount
Distribution CIC
Durée 1 h 15

Autres interprètes

René Belloq Paul FREEMAN
Toht Ronald LACEY
Sallah John RHYS-DAVIES
Marcus Brody Denholm ELLIOTT
Gobler Anthony HIGGINS
Le commandant
Dietrich
Wolf KAHLER
Satipo Alfred MOLINA



Fiche technique
"Indiana Jones et le temple maudit"


Scénario Willard HUYCK, Gloria KATZ
Sur un sujet original de George LUCAS
Directeur de la photographie Douglas SLOCOMBE (Couleurs par DeLuxe)
Décors Elliot SCOTT
Costumes Anthony POWELL
Musique John WILLIAMS
Production Lucasfilm/Paramount
Distribution CIC
Durée 1 h 58

Autres interprètes

Le Mollah Ram Amrish PURI
Chattar Lal Roshan SETH
Le capitaine Blumburtt Philip STONE
Lao Che Roy CHIAO
Wu Han David YIP
Kao Kan Ric YOUNG




Fiche technique
"Indiana Jones et la dernière croisade"

Scénario Jeffrey BOAM
D'après une histoire de George LUCAS et Menno MEYJES
Directeur de la photographie Douglas SLOCOMBE
Musique John WILLIAMS
Décors Elliot SCOTT
Production Robert WATTS, George LUCAS, Frank MARSHALL - Lucasfilm Ltd/Paramount
Distribution UIP
Durée 2 h 05

Autres interprètes

Marcus Brody Denholm ELLIOTT
Le professeur Elsa Schneider Alison DOODY
Sallah John RHYS-DAVIES
Walter Donovan Julian GLOVER
Vogel Michael BYRNE
Kazim Kevork MALIKYAN
Le chevalier du Graal Robert EDDISON
L'aventurier au chapeau de feutre Richard YOUNG
Le Sultan Alexei SAYLE
Henry Jones jeune Alex HYDE-WHITE
L'homme au panama Paul MAXWELL

George Lucas a créé pour la télévision (de 1992 à 1996), une série intitulée "Les aventures du jeune Indiana Jones" qui reprend le personnage interprété par Harrison Ford au cinéma alors qu'il est enfant et adolescent . Le jeune héros est incarné par Corey Carrier (à l'âge de 10 ans) et par Sean Patrick Flanery (à l'âge de 20 ans).