Drame

1955
Film américain

 

PRINCIPAUX INTERPRETES


James Dean
(Jim Stark)

Jim Backus
(Mr Stark)

 


Natalie Wood
(Judy)

Sal Mineo
(Platon)

Corey Allen
(Buzz)

PHOTOS


 



 


 




HISTOIRE

Trois jeunes étudiants, deux garçons et une fille, font connaissance dans un commissariat d'une ville américaine : Jim Stark, nouveau venu à l'université et qui vit mal la tyrannie qu'exerce sa mère sur son père apathique, Judy, mal aimée par son père, et Platon , un adolescent délaissé par sa mère. Judy est la petite amie d'un chef de bande, Buzz, qui sème la terreur dans le quartier. Lors du premier jour de Jim sur le campus, une excursion est prévue au planétarium. En sortant de la séance, Jim et Platon décident d'éviter le gang de Buzz et se réfugient dans une villa abandonnée cachée dans la colline. Mais en chemin, ils tombent nez à nez avec Buzz et sa bande en train de lacérer les pneus de la voiture de Jim. La confrontation est inévitable. Jim qui est sans arme, ramasse un couteau qu'on lui lance à ras de terre, et contre son gré, répond à la provocation qui lui est faite.. Alors que Judy reste en arrière, comme si elle ne voulait pas trahir ses amis, Platon essaye d'intervenir avec une chaîne. Mais Jim arrive à prendre le dessus en désarmant Buzz.. Ne voulant pas continuer davantage, Jim jette son couteau. Buzz, à l'issue de ce premier affrontement décide de mettre en place un challenge bien plus dangereux : un "chickie run" à huit heures le soir même. Jim ne voulant pas perdre la face, relève le défi sans réellement savoir dans quoi il s'embarque. C'est une course de voitures sur une falaise se terminant par un précipice. Le gagnant sera celui qui sautera hors de la voiture le plus tard possible. Après la mort de Buzz, resté coincé par la portière, trois membres de sa bande traquent Jim, persuadés que c'est lui qui les a dénoncés à la police. Jim et Judy, rejoints par Platon, se réfugient dans une propriété abandonnée et, tandis qu'ils découvrent leur amour, Platon est assailli par les trois voyous. L'adolescent blesse l'un d'eux et s'enfuit vers le planétarium de l'université, un revolver à la main. Il y sera abattu par la police, malgré l'intervention de Jim.

 

SECRETS DE TOURNAGE


Titre original : "Rebel without a cause".

C'est en 1946 que la Warner Bros acheta les droits d'un ouvrage du docteur Robert M. Linder intitulé " Rebel without a cause " consacré à la description d'un adolescent psychopathe mais le projet resta en sommeil jusqu'au début des années cinquante. A cette époque, le cinéma rend compte du malaise de la jeunesse américaine avec des films tels que : "l'équipée sauvage", sorti en 1954 avec Marlon Brando, "Graine de violence" , à l'affiche en 1955, avec Glenn Ford...
Le succès triomphal de Marlon Brando incita alors les dirigeants de la Warner à faire de lui le héros de Rebel without a cause mais l'affaire ne se fit pas et Nicholas Ray réécrivit totalement l'histoire originale dont il ne garda en fait que le titre et confia à James Dean qui venait d'être la vedette d'A l'est d'Eden d'Elia Kazan, le soin de personnifier Jim Stark, l'adolescent tourmenté.

C'est l'actrice Jayne Mansfield qui devait jouer le rôle de Judy. Mais c'est finalement Natalie Wood, moins naïve que le réalisateur ne le pensait au départ, qui eut le rôle. Ce dernier aurait d'ailleurs eu une liaison avec elle pendant un temps...

Au départ, le film devait être en noir et blanc. Mais après quelques jours de tournage, et le succès en salles d' "A l'est d'Eden" , qui a révélé James Dean, La Warner, consciente du potentiel commercial du film, décide que celui-ci sera en couleurs.
Ji

Jim Stark, le nom du personnage interprété par James Dean, a été choisi en référence au prénom de l'acteur d'une part, au nom de son personnage (Trask) dans "A l'est d'Eden" d'autre part.

Durant le tournage, James Dean fut blessé au poignet lors de la scène du poste de police où il frappait fort du poing sur le comptoir. De plus, il a contracté la malaria.

Une scène de baiser entre Plato et Jim dans le scénario original a été censurée.

La scène de combat au couteau a été réalisée par les acteurs avec de vrais couteaux. Seule une cotte de maille sous leurs manches les protégea des coups perdus. C'est Frank Mazolla, autrefois membre d'un gang de Hollywood, qui appris à James Dean comment manier une arme blanche.

Le réalisateur Nicholas Ray fait une apparition lors de la dernière scène, c'est lui que l'on voit marcher vers le buidling.

James Dean n'a pu bénéficier du succès prodigieux du film car quelques jours avant sa sortie, le 30 septembre 1955, il s'est tué près de Paso Robles au volant de sa Porsche Spider..

SAL MINEO

De son vrai nom Salvatore Mineo Jr, il est né le 10 janvier 1939 dans le Bronx. Issu d'une famille d'immigrés italiens, il connaît une enfance difficile et doit choisir entre une maison de redressement ou une école d'art dramatique. Il choisit finalement le métier d'acteur et son talent précoce séduit les metteurs en scène de Broadway. A l'âge de 12 ans, il joue notamment sur scène aux côté de Yul Brynner dans "Le roi et moi". Mais il est surtout révélé dans "La fureur de vivre" dans le rôle de Platon alors qu'il n'a que 16 ans. Son physique typé lui permet d'interpréter tour à tour un voyou ("Marqué par la haine"), un paysan mexicain ("Géant") et même le batteur de jazz Gene Krupa ("The Gene Krupa story"). Il connait une période de gloire grâce à de nombreux films pour adolescents puis obtient l'un de ses derniers bons rôles dramatiques dans "Exodus" (Golden Globe Award du Meilleur Acteur dans un second rôle) . La suite de sa carrière se déroule surtout à la télévision et il obtient un certain succés comme chanteur de night club (la chanson "Start moving" se vent à plus d'un million d'exemplaires). Le 12 février 1976, il est assassiné sans motif apparent alors qu'il rentre chez lui. Les raisons de sa mort restent inexpliquées.




Enfin, il faut noter la participation du jeune Dennis Hopper qui après avoir commencé sa carrière dans le film "Johnny Guitar", retrouve ici Nicholas Ray. Il incarne un des voyous de la bande de Buzz et on le verra à nouveau aux côtés de James Dean dans "Géant".

 





Nicholas Ray, le réalisateur.

Nicholas Ray sur le tournage avec James Dean
et Natalie Wood.



James Dean et Jim Backus plaisantant sur le plateau.

Le film a été nominé à plusieurs reprises aux Oscars :

- Meilleur second rôle masculin pour Sal Minéo.
- Meilleur second rôle féminin pour Natalie Wood.
- Meilleur scénario pour Nicholas Ray.


L'AVIS DE "CIN & TOILES"

Un grand classique du cinéma américain des années 50 !! En voyant ce film, on comprend pourquoi encore de nos jours, James Dean est toujours un mythe pour des milliers de jeunes. Il avait un énorme talent et était promis à un avenir hors du commun. Ce drame a quelque peu vieilli mais on constate que "le mal de vivre" des jeunes de l'époque est toujours d'actualité. Un film à voir absolument !


Fiche technique

Scénario Stewart STERN
D'après le livre de Robert LINDER
Adaptation Irving SHULMAN, N RAY
Directeur de la photographie Ernest HALLER (Warnercolor)
Décors Malcolm BERT
Musique Leonard ROSENMAN
Production David WEISBART
Distribution Warner Bros
Durée 1 h 51

Autres interprètes

Mrs Stark Ann DORAN
Goon Dennis HOPPER
La mère de Judy Rochelle HUDSON
Le père de Judy William HOPPER
Ray Trameck Edward PLATT
Mil Stefri SIDNEY
La gouvernante Mariette CANTY
La grand-mère Virginia BRISSAC
Helen Beverley LONG
Le professeur Ian WOLFE

James Dean signant des autographes sur
le plateau de tournage.


NATALIE WOOD

De son vrai nom Natasha Gurdin (1938-1981), elle a marqué le cinéma hollywoodien par sa sensualité et son appétit de la vie, qu'elle a manifesté dans ses films. C'est sur l'initiative d'une mère ambitieuse que la frimousse de Natalie se trouve pour la première fois sous les projecteurs en 1943 en tant que figurante pour "Happy land". La petite fille aux nattes et au sourire enjôleur enchaîne films sur films : "Tomorrow is Forever", "Le Fantôme et madame Muir" aux côtés de Gene Tierney... A 20 ans, elle mène la vie de tous les enfants-stars d' Hollywood : elle passe plus de temps sur les plateaux que sur les bancs de l'école, a Orson Welles, Paul Newman ou James Dean comme camarades de jeu et ignore les réalités du monde. C'est Jayne Mansfield qui au départ devait jouer le rôle de Judy dans "La fureur de vivre". Mais c'est finalement Natalie Wood, moins naïve que le réalisateur le pensait au départ, qui obtient le rôle. Ce dernier aurait d'ailleurs eu une liaison avec elle pendant un temps. En 1961, elle tourne "West side story" ; le succès est mondial . La même année, son pouvoir sexuel éclate dans "La fièvre dans le sang" d' Elia Kazan, ce qui lui permet d'être la "Vierge sur canapé" auprès de Tony Curtis et Lauren Baccall. A partir des années 70, elle tourne uniquement pour la télévision. Jusqu'au jour de 1981 où on la retrouve noyée la nuit de Thanksgiving dans de mystérieuses circonstances jamais élucidées.

Les jeunes gens du monde entier se sont reconnus dans le héros du film avec ses jeans, son t-shirt blanc et son gilet rouge. On à maintes fois imité ses gestes et ses vêtements et on a pris sa confusion interne comme exemple. Il est l'une des plus grandes idoles dans l'histoire du cinéma. Sa mort tragique renforce encore le mythe. Warner Bros sort le film le 27 Octobre 1955, presque un mois après la mort de l'acteur.