Policier


Films américains


PRINCIPAUX INTERPRETES


Marlon Brando
(Don Vito Corleone)


Robert De Niro
(Don Vito Corleone jeune)

Al Pacino
(Michael Corleone)

James Caan
(Sonny Corleone)

Robert Duvall
(Tom Hagen)

Talia Shire
(Connie Corleone)

John Cazale
(Freddy Corleone)


Andy Garcia
(Vincent Mancini)

PHOTOS





Le Parrain (1972)
   





Le Parrain 2ème partie (1974)
   

 


Le Parrain 3ème partie (1990)
   



HISTOIRES

Le Parrain

Don Vito Corleone, "Parrain" d'une des cinq familles de la Mafia new-yorkaise, marie en grande pompe sa fille Connie au bookmaker Carlo Rizzi. Alors que la fête bat son plein, Sollozzo, qui dirige la famille Tattaglia, vient demander à Don Vito de participer avec lui au trafic de drogue. Don Vito refuse catégoriquement, alors que son propre fils Sonny se révèle favorable au projet. Sollozzo tente alors de faire abattre Don Vito afin de pouvoir négocier avec Sonny. Mais Don Vito, bien que gravement blessé, survit à cette agression. Michael, le fils cadet de Don Vito, identifie les commanditaires de cet attentat, et venge son père en tuant Sollozzo et McCluskey, le chef de la police, son complice. Michael s'enfuit ensuite un repli stratégique en Sicile pour éviter les représailles. Il y rencontre Apollonia, une jeune sicilienne et l' épouse., Malheureusement, celle-ci est tuée par une explosion qui visait Michaelt. Celui-ci retourne alors à New York. Sonny est mort, mitraillé dans un guet-apens à un péage d'autoroute, et Don Vito a fait la paix avec toutes les autres familles de la Mafia. Michael épouse Kay Adams, un amour de jeunesse, et s'apprête à prendre la succession de son père. Ayant découvert que c'est son beau-frère Carlo qui a attiré Sonny dans un traquenard, il le fait abattre. Don Vito meurt brutalement d'une crise cardiaque et Michael prend la direction de la famille au moment où celle-ci est menacée par les anciens rivaux de son père. Michael mène alors une guerre sans pitié contre ces derniers : durant le baptême de l'un de ses neveux, il fait assassiner simultanément tous les ennemis de la famille Corleone. Il devient à son tour, le "Parrain", auquel tous viennent rendre hommage...


Le Parrain - 2ème partie

Depuis la mort de Don Vito , Michael Corleone règne sur la "famille". Il est ainsi amené à négocier avec Hyman Roth le chef de la Mafia juive, malgré l'opposition d'un de ses lieutenants Frankie Pentangeli. Michael Corleone échappe de peu à un attentat et fait semblant de croire que Frankie en est l'instigateur tout en soupçonnant en fait Hyman Roth. À Cuba, Michael règle définitivement sa transaction avec Hyman Roth et il tente de faire assassiner ce dernier. L'opération échoue et Michael découvre que le traître n'est autre que son propre frère, Freddie Corleone. De plus, une enquête sénatoriale met en cause Michael en révélant qu'il est l'un des chefs de la Mafia américaine. Frankie refuse heureusement de témoigner contre Michael mais Kay, la femme de Michael, lasse des "complots" de son mari, le quitte. Michael constate que le nombre de ses amis diminue et il décide alors, se souvenant des méthodes de son père, de passer à l'offensive. Hyman Roth est tué. Freddie Corleone est assassiné sur ordre de Michael au cours d'une partie de pêche. Michael se sent plus seul que jamais et voit sa famille et son empire commencer à se désintégrer.

Le Parrain - 3ème partie

A cinquante ans passés, Michael, patriarche du clan Corleone, souhaite prendre ses distances à l'égard de la pègre. Il a réinvesti sa fortune, malhonnêtement acquise, dans des activités légales comme la banque ou l'immobilier et multiplie les donations aux bonnes oeuvres. Il accepte même, à la demande de son ex-épouse Kay, que leur fils Anthony, au lieu de prendre sa succession, devienne chanteur d'opéra. Il aide l'archevêque Gilday, directeur de la Banque Vaticane, à renflouer un déficit de 700 millions de dollars. En échange, il aura le contrôle d'une gigantesque entreprise immobilière appartenant à l'Eglise. Tout cela n'est pas sans susciter des jalousies dans les milieux de la Mafia. Lors d'une réunion de " parrains " à Atlantic City, le gangster Joey Zasa organise un attentat auquel Michael échappe grâce à Vincent Mancini, le fils de son frère Sonny mort assassiné. Cependant, victime d'une crise de diabète, il doit être hospitalisé. Vincent, soutenu par sa tante Connie, en profite pour exécuter Zasa. Michael se retire en Sicile, auprès de son vieil ami, Don Tommasino. Il accepte de passer le relais à Vincent, à condition que celui-ci renonce à courtiser sa fille Mary dont il est tombé amoureux. Vincent met à jour la traîtrise de Don Altobello, soi-disant ami fidèle des Corleone et en fait complice de leur ennemi, Licio Lucchesi. Le cardinal Lamberto, allié de Michael, devient pape mais meurt rapidement dans des circonstances mystérieuses. Le soir où Anthony fait ses débuts de chanteur au Teatro Massimo de Palerme, Mosca, l'homme de main d'Altobello, assassine Don Tommasino. Mais pendant la -représentation, Michael fait exécuter Lucchesi, l'archevêque Gilday et son associé, le financier suisse Keinszig. Connie, de son côté, empoisonne Altobello avec des gâteaux. A la sortie du théâtre, Mosca tire sur Michael, mais c'est Mary, sa fille, qui est mortellement blessée. Michael ne se remettra jamais de ce deuil et disparaîtra à son tour, quelques mois plus tard.

 

SECRETS DE TOURNAGE

Titre original : "The Godfather".

Le roman de Mario Puzo, Le Parrain, était déjà en 1970 un best-seller vendu à plus de dix millions d'exemplaires en quelques mois. Le livre s'inspire de deux figures de la mafia new-yorkaise, Frank Costello, mort en 1973, et Vito Genovese, mort en 1969.

La Paramount a acheté les droits du roman en 1971. Le producteur, Albert S. Ruddy, travailla deux ans à la préparation du film et rencontra des difficultés. En effet, le F.B.I. craignait de se voir mis en accusation dans le film, car le bureau créé dès 1924 par Edgar G. Hoover, refusa toujours d'admettre l'existence d'une organisation du crime à l'echelle du territoire américain. De plus, la mafia avait peur d'être nomément impliquée dans le film. Ruddy finit par passer un accord avec Anthony Columbo, le chef de l'une des "familles" les plus importantes de Brooklyn ; c'est ainsi que les mots "Mafia" et "Cosa Nostra" ne figurent pas dans les dialogues.

Avant Francis Ford Coppola, le projet a d'abord été proposé à Sergio Leone, qui l'a refusé ; d'autres cinéastes ont été pressentis, comme Arthur Penn, Peter Yates, Otto Preminger ou Costa-Gavras.

Mario Puzo, auteur du roman et co-scénariste du 1er et 2ème film.
Francis Ford Coppola récompensé par les Oscars du Meilleur Film et Meilleur Scénario.

Le producteur Albert S. Ruddy et Francis Ford Coppola ont tenu à imposer Marlon Brando dans le rôle de Don Vito Corleone, après avoir envisagé Laurence Olivier, et malgré les réticences de la Paramount ; en fait, pour la première fois, l'acteur a accepté de faire des essais, grimé comme pour son rôle dans le film, notamment avec du coton dans les joues, afin de paraître " comme un Bulldog ", selon ses propres paroles et du cirage polonais dans les cheveux.
C'est l'acteur Michel Duchaussoy qui double Marlon Brando dans la version française.

Marlon Brando en pleine séance de maquillage.

Le choix du personnage de Michael Corleone a été plus difficile : de nombreuses stars ont été envisagées, telles que Warren Beatty, Jack Nicholson, Dustin Hoffman, Robert Redford ou encore Ryan O'Neal avant que le rôle ne revienne à Al Pacino, acteur de théâtre jusqu'alors inconnu.

Frank Sinatra a été pressenti un temps pour interpréter Johnny Fontane (qui échoua à Al Martino) mais on jugea la vie de l'acteur-chanteur trop proche de celle du personnage.

Avant que Robert Duvall ait été choisi, Paul Newman et Steve McQueen ont été auditionnés pour le rôle de Tom Hagen.

Le dialecte sicilien entendu dans le film est le vrai dialecte parlé dans le village nommé Corleone , situé dans la province de Palerme en Sicile.

Le Logo du film et des deux suites symbolise un pantin, une marionnette. Lorsque Don Vito Corléone prépare sa succession, il s'adresse à son fils Michael et dit : "J'ai toujours refusé d'être un pantin qui danse sur un fil tiré par de gros bonnets....Je voudrais que quand mon heure viendra, ce soit toi qui tires les ficelles".

Le premier volet a obtenu 3 Oscars :

- Meilleur acteur (Marlon Brando),
- Meilleur film,
- Meilleur scénario (Francis Ford Coppola et Mario Puzo).

Le Parrain a été le premier film à dépasser la barre des 100 millions de dollars au box-office américain, totalisant 133 millions de dollars, devenant ainsi un des rares films à plaire simultanément au public et à la critique.

Le tournage du 2ème opus a été long et s'est fini en Italie, pour toute la partie de la jeunesse de Vito Corleone, donc de celle interprétée par Robert De Niro. Le comédien, dont le grand-père est italien, a étudié la langue, qu'il ne connaissait que par bribes, grâce à un voyage en Sicile avant les premiers coups de manivelle. Coppola a choisi Robert de Niro pour le rôle de Vito Corleone jeune, alors que le comédien avait été pressenti au départ pour jouer Michael, rôle finalement tenu par Al Pacino. En fait, De Niro remplace Marlon Brando, que Coppola voulait, en le maquillant pour lui donner un air jeune, comme il l'avait maquillé pour lui donner l'air âgé dans le premier film. Le problème est que Brando avait une clause dans son contrat qui stipulait son refus d'une quelconque suite.

Pour le tournage du Parrain deuxième partie, le budget est passé à 15 millions de dollars, soit deux fois et demi plus que pour le premier.

Ce 2ème volet a obtenu 7 oscars :

- Meilleur Acteur (Al Pacino),
- Meilleur second rôle (Robert De Niro),
- Meilleur film,
- Meilleure mise en scène,
- Meilleure adaptation,
- Meilleure musique (Carmine Coppola, Nino Rota),
- Meilleurs décors.


Robert De Niro récompensé par l'Oscar du Meilleur Acteur dans un Second Rôle.

Coppola hésita près de dix ans avant de tourner le dernier volet, alors la Paramount songea tour à tour à confier la réalisation à Costa-Gavras, Sidney Lumet, Scorsese et même Eddie Murphy.
Finalement, en 1989, il s'attaqua avec Maria Puzo au scénario (inspiré du scandale de la Loge P2 et de la mort mystérieuse de Jean-Pauller). Le tournage débuta à Cinecittà le 27 novembre 1989 et se poursuivit pendant sept mois à Rome, en Sicile, à New York et Atlantic City.
il fut obligé d'accepter le titre du "Parrain 3" exigé par la Paramount alors que lui voulait "La mort de Michael Corleone".

Les deux premiers films furent remontés en une mini-série de quatres épisodes pour la télévision : "La saga du Parrain", dans laquelles furent insérés des plans non retenus dans les films sortis en salle, totalisant en tout 7 h 15 (une heure de plus que la durée totale de projection des deux films).

SOFIA COPPOLA
Actrice puis réalisatrice



Winona Ryder, devait interpréter au départ le rôle de Mary, la fille de Michael Corleone, mais elle venait à peine de terminer le tournage de "Les deux sirènes", et, épuisée, déclara forfait. Elle fut remplacée au pied levé par Sofia, la fille du réalisateur (qui avait déjà joué le bébé de Connie dans la séquence du baptême à la fin du Parrain 1ère partie). Ce rôle est abondamment critiqué (elle reçoit d'ailleurs le Razzie Award de la Pire révélation de l'année et du pire second rôle féminin en 1990) et marque la fin de sa carrière en tant qu'actrice, si on excepte une apparition dans le film indépendant Inside Monkey zetterland (1992) et dans l'épisode de la Guerre des étoiles La menace fantôme (1999), ainsi que le rôle principal dans le clip "Electrobank" des Chemical Brothers (1997). Elle est aujourd'hui une réalisatrice reconnue par la critique et le public ("Virgin Suicides", "Lost in Translation", "Marie-Antoinette...).

L'AVIS DE "CIN & TOILES"

Une grande saga familiale dépeinte avec brio par Francis Ford Coppola. Dès le premier film, on se laisse prendre par l'histoire et on n'a qu'une envie, c'est de connaître la suite...Des scènes fortes, des acteurs fantastiques, beaucoup d'émotions et de beaux paysages de la Sicile. De grands classiques du cinéma à ne pas manquer.


 


Fiche technique "Le Parrain 1ère partie "

Co-scénariste, d'après son roman
Mario PUZO
Directeur de la photographie
Gordon WILLIS
Musique
Nino ROTA
Décors
Dean TAVOULARIS
Production
Albert S RUDDY /
Paramount
Distribution
UIP
Durée
2 h 58

Autres interprètes

Mc Cluskey
Sterling HAYDEN
Jack Woltz
John MARLEY
Barzini
Richard CONTE
Kay Adams
Diane KEATON
Sollozzo
Al LETTIERI
Carlo Rizz
Gianni RUSSO
Clemenza
Richard CASTELLANO
Mama Corleone
Morgana KING
Tessio
Abe VIGODA
Johnny Fontane
Al MARTINO

 

Fiche technique
"Le Parrain 2eme partie "

Scénario
Francis FORD COPPOLA, Mario PUZO
D'après le roman de
Mario PUZO
Directeur de la photographie
Gordon WILLIS
Musique
Nino ROTA, Carmine COPPOLA
Décors
Dean TAVOULARIS
Montage
Peter ZINNER, Barry MALKIN, Richard MARKS
Production
Francis FORD COPPOLA / Paramount
Distribution
UIP
Durée
2 h 20

Autres interprètes

Hyman Roth Lee STRASBERG
Fanucci Gastone MOSCHIN
Merle Johnson Troy DONAHUE
Mrs Marcia Roth Fay SPAIN
Al Neri Richard BRIGHT
Frankie Pentangeli Michael V GAZZO
 


Fiche technique
"Le Parrain 3ème partie "

Co-scénariste Mario PUZO
Décors Dean TAVOULARIS
Musique Carmine COPPOLA
Production Paramount
Distribution UIP
Durée 2 h 40

Autres interprètes

Don Altobello Eli WALLACH
Jocy Zasa Joe MANTEGNA
Grace Hamilton Bridget FONDA
Mary Corleone Sofia COPPOLA
BJ Harrison George HAMILTON
Le cardinal Lamberto Raf VALLONE
Anthony Corleone Franc D'AMBROSIO
L'archevêque Gilday Donal DONNELLY
Frederick Keinszig Helmut BERGER
Mosca Mario DONATONE
Don Tommasino Vittorio DUSE
Père Andrew Hagen John SAVAGE
Al Neri Richard BRIGHT
Calo Franco CITTI

La société Electronic Arts a travaillé sur une adaptation en jeu vidéo du Parrain dont le scénario s'inspire du premier film. Sa sortie a eu lieu le 21 mars 2006. Le joueur a le rôle d'une petite frappe qui gravit les échelons dans l'organisation criminelle de la famille Corleone pour arriver au statut tant convoité de "Don". Ses missions ont lieu en parallèle avec le scénario du film, le joueur doit donc, par exemple, déposer la tête de cheval au pied du lit, ou encore cacher un pistolet dans le bateau pour que le fils de Don Vito puisse venger le défunt. Beaucoup d'acteurs du film on prêté leur voix comme James Caan, Robert Duvall, et même Marlon Brando avant son décès.