Drame

1993

Film américain


PRINCIPAUX INTERPRETES


Tom Hanks
(Andrew Beckett)

Denzel Washington
(Joe Miller)

Jason Robards
(Charles Wheeler)

Mary Steenburgen
(Belinda Conine)

Joanne Woodward
(Sarah Beckett)

Antonio Banderas
(Miguel Alvarez)

 

PHOTOS



 


 




 

HISTOIRE

Andrew Beckett est un brillant avocat de Philadelphie. Il voit ses talents récompensés lorsque Charles Wheeler, son patron et fondateur du plus prestigieux cabinet de la ville, lui propose de devenir l'un de ses associés. Homosexuel, Beckett s'avère atteint du sida. Les associés, au courant de son état, arrangent alors une prétendue faute professionnelle et lui notifient son licenciement. Beckett entend faire respecter son droit et sa dignité, et attaque le cabinet en justice, ayant réussi à convaincre l'avocat noir et homophobe Joe Miller — connu pour ses émissions juridiques à la télévision — d'assurer sa défense. La jurisprudence établissant comme violation de la loi tout licenciement discriminatoire, Wheeler et ses associés, défendus par la redoutable Belinda Conine, doivent convaincre le jury que lorsqu'ils se sont séparés d'Andrew, ils ignoraient tout de sa maladie. D'heure en heure, le procès devient aussi une affaire de tolérance, un procès contre le silence, contre la souffrance, pour la vie. C'est ce que réalise Miller, changeant peu à peu ses propres préjugés au contact d'Andrew, en étant par exemple témoin de sa bouleversante émotion à l'écoute d'un air d'opéra d'Umberto Giordano chanté par Maria Callas. Finalement, Andrew doit dévoiler en public les lésions qui lui couvrent le torse afin de prouver que c'est bien l'apparition d'une lésion similaire sur son visage qui servit d'indice à ceux qui le licencièrent. Les contradictions de la partie Wheeler conduisent le jury à se prononcer en faveur d'Andrew, qui obtient réparation financière et morale. Mais la maladie l'emporte peu après, entouré de toute sa famille, son compagnon Miguel Alvarez, et tous ses amis, dont Joe Miller.

 

SECRETS DE TOURNAGE

Le premier titre original pressenti pour ce film était: "People Like Us".

«Nous avons cherché la “vraie ville américaine” et nous avons choisi Philadelphie, déclara Jonathan Demme, parce que c'est “la ville de l'amour fraternel” comme nous l'appelons ici, et que c'est là que fut adoptée la Déclaration de l'Indépendance, ce qui donne une nouvelle dimension à une histoire parlant de justice et de fraternité.» .
Il s'agit du premier film d'un grand studio américain à traiter de la maladie du sida. Ainsi l'aspect très tabou de ce sujet à l'époque est abordé de face. Le film fut crée pour changer le regard des gens, pour qu'ils aient enfin la sensation de connaître une victime de cette terrible maladie et comprennent ce qu'elle implique comme l'explique Jonathan Demme, le réalisateur : "J'ai fait ce film pour des gens comme moi, hétérosexuels ayant peur du sida par ignorance, élevés dans le mépris des homosexuels".
Ce film est en fait largement inspiré de la vie de Geoffrey Bowers, avocat licencié par le cabinet Baker et Mckenzie.

Une seule des scènes du film fut tournée en studio, toutes les autres le furent en décors réels dans la ville de Philadelphie.

Daniel Day Lewis, Michael Keaton et Andy Garcia étaient pressentis pour incarner Andrew Beckett avant que Tom Hanks obtienne le rôle.

Tom Hanks alla jusqu'à perdre quinze kilos, mais progressivement, au fur et à mesure de l'avancée de la maladie qui ronge le personnage et donc d'un tournage qui, pour cette raison essentielle, se déroula presque entièrement dans l'ordre chronologique des séquences, d'octobre 1992 à février 1993.


Ce film a obtenu 2 oscars  en 1994 :



Trophée de la Meilleure Chanson Originale pour «Streets of Philadelphia», écrite et interprétée par Bruce Springsteen.
Trophée du Meilleur Acteur pour Tom Hanks.

Philadelphia" a également remporté deux Golden Globes (Meilleur Acteur pour Tom Hanks et Meilleure Chanson Originale pour Bruce Springsteen), trois grammy Awards pour Bruce Springsteen (Meilleure Chanson de Film, Meilleure chanson rock de l'année et Meilleure performance vocale rock) et l'Ours d'Argent (pour Tom Hanks) au Festival de Berlin.

L'AVIS DE "CIN & TOILES"

Ce film est poignant, bouleversant et plein d'humanité. Le premier film à aborder sans détour le sida. Le duo Hanks/Washington est fabuleux
(la scène lorsque Tom Hanks écoute de l'opéra sous le regard ému de son avocat est magnifique). Beaucoup d'émotions et le plaisir de retrouver Antonio Banderas dans un de ses premiers films hollywoodiens. Bref, Philadelphia est un Chef d'oeuvre incontesté du 7ème art à voir illico presto pour ceux qui ne l'auraient malheureusement pas encore vu !!!




Fiche technique


Scénario
Ron NYSWANER
Directeur de la photographie
Tak FUJIMOTO
Musique
Howard SHORE
Production
Edward SAXON-Clinica Estetico
Distribution
Columbia Tri-Star Films
Durée
1 h 59

 

Autres interprètes

Sarah Beckett
Joanne WOODWARD
Bob Seidman
Ron VAWTER
Walter Kenton
Robert RIDGELY
Le juge Garnett, président du tribunal
Charles NAPIER
Lisa Miller
Lisa SUMMEROUR
Anthea Burton
Anna DEAVERE SMITH
Melissa Benedict
Kathryn WITT




Scène finale sur une chanson interprétée par Neil Young.