Comédie

1997
Film britannique


PRINCIPAUX INTERPRETES


Robert Carlyle
(Gaz)


Tom Wilkinson
(Gérald)

Mark Addy
(Dave)

Steve Huison
(Lomper)

Paul Barber
(Horse)

Hugo Speer
(Guy)

William Snape
(Nathan)


PHOTOS




 


 




HISTOIRE

Autrefois cité industrielle prospère, la ville de Sheffield est aujourd'hui peuplée de chômeurs comme Gaz, que son épouse Mandy a abandonné, emmenant avec elle leur petit garçon Nathan. Dave, le meilleur ami de Gaz, est lui aussi au chômage, mais il a la chance que sa femme Jean l'aime toujours et le soutient. Gerald, un ancien contremaître, espère encore qu'à cinquante ans, il va pouvoir retrouver du travail ; en attendant, il n'ose avouer sa situation à son épouse Linda. Lomper, un rouquin timide affligé d'une mère impotente, fait également partie de cette équipe et si Gaz et Dave n'étaient intervenus à temps, il se serait probablement suicidé. Un soir, en constatant l'émoi que provoque chez les femmes de la ville la venue d'un groupe de Chippendales, Gaz a une idée : monter avec ses copains un spectacle de strip-tease. Bien sûr, ils ne sont pas des Apollons. Gaz est gringalet, Dave grassouillet, Lomper pâlichon et Gerald trop âgé. Mais ils disposent d'un atout : contrairement à leurs concurrents, ils ne comptent pas s'arrêter au "cache-sexe" et sont décidés à offrir "le grand jeu" (the full monty). À l'issue d'une série d'auditions, deux autres individus sont recrutés : Horse, un retraité noir, capable d'enchaîner les pas les plus endiablés, et Guy, dont les impressionnants attributs génitaux compensent largement le manque de technique. Les répétitions commencent dans un entrepôt désaffecté, sous le regard blasé de Nathan, le fils de Gaz, chargé de la sono. Dave rencontre certains problèmes : il essaye de maigrir mais en vain, et sa femme, découvrant son string , s'imagine qu'il a une maîtresse ; découragé, il laisse tomber le groupe et accepte un emploi de vigile au supermarché. Ses copains persistent, mais un jour, ils sont surpris par un policier faisant sa ronde. Lomper et Guy s'enfuient et, en chemin, se rendent compte qu'ils sont faits l'un pour l'autre. Les autres se retrouvent au poste. Gaz se voit interdit de visite parentale; Gerald doit avouer la vérité à Linda. Le spectacle semble très compromis. Or, Alan, le cabaretier qui leur a loué sa salle, leur annonce que les billets s'arrachent comme des petits pains. Au dernier moment, Dave se décide et quitte son poste pour rejoindre ses amis. Bien qu'il vienne de trouver un emploi, Gerald tient ses engagements. Le moment venu, l'équipe est au complet. Seul Gaz hésite et c'est Nathan qui doit le pousser sur scène, l'encourageant à donner le meilleur de lui-même et finalement montrer aux spectatrices en délire... " the full monty".

 

SECRETS DE TOURNAGE

Uberto Pasolini, le producteur qui a initié le projet, a été chercher aux Etats-Unis le financement auprès de la Fox et a pu disposer d'un budget de 3,5 millions de dollars. Il peut engager l'acteur alors en vogue, Robert Carlyle, qui vient de se faire connaître grâce à "Trainspotting". Le scénariste, Simon Beaufoy , explique leur idée : "montrer comment des marginalisés par le système qui n'y ont plus leur place, trouvent le ressort pour rebondir et récupérer leur identité". Pour réaliser le film, ils contactent Ken Loach qui n'est malheureusement pas disponible. Ils remarquent alors Peter Cattaneo au Sundance Film Festival de 1996 où le réalisateur remporte un grand succès avec son téléfilm "Loved Up".


Peter Cattaneo, le réalisateur, dirigeant Robert Carlyle.

The Full Monty" se déroule à Sheffield faisant partie de ces petites provinces anglaises malmenées au point de vue social sous le gouvernement Thatcher. Dans ce même contexte, on a pu voir également d'autres films britanniques : "Les virtuoses, Billy Elliot"...

Le numéro final est exécuté sur la chanson de Randy Newman "You Can Leave Your Hat On" dans une version spécialement enregistrée pour le film par Tom Jones. La version par Joe Cocker de cette même chanson accompagnait le strip-tease de Kim Basinger dans le film "Neuf semaines et demi".

Au départ considéré comme un "petit film", "The full monty" remporte un grand succès populaire, qui va au delà des espérances de ses créateurs : il reste trois mois au sommet du box-office, et fait mieux que "4 mariages et un enterrement" ; il détient ainsi le record de recettes de l'histoire du cinéma britannique (160,5M£) . Il a connu aussi une forte audience aux Etats-Unis et en France...

Le film a obtenu :

- 1 nomination aux Golden Globe (meilleur film dans le registre "comédie"),

- 1 Oscar de la meilleure musique pour Anne Dudley,

- 3 nominations aux Oscars (Meilleur Film, Meilleur Réalisateur , Meilleur Scénario)

- 1 nomination aux Césars (meilleur film étranger),

- Le Felix du Meilleur Film aux European Awards,

- Le Goya du Meilleur Film Européen.

- BAFTA du Meilleur Film 1997.


Les acteurs du film aux Golden
Globe Awards.


L'AVIS DE "CIN & TOILES"

Un petit film britannique devenu culte grâce à son histoire originale, ses répliques humoristiques et sa bande son du tonnerre. Une comédie brittish très agréable et raffraîchissante qu'on revoit toujours avec autant de plaisir. J'adore la scène où nos héros sont dans la file d'attente de l'agence pour l'emploi, et se mettent à danser instinctivement sur un air de Donna Summer ("Hot stuff). Bien qu'ils ne soient pas très connus, tous les interprètes sont formidables et rendent leurs personnages attachants.

 

 



Fiche technique


Scénario Simon BEAUFOY
Directeur de la photographie John DE BORMAN
Musique Anne Dudley
Production Uberto PASOLINI - Redwave Films /
Fox Searchlight
Distribution UFD
Durée 1 h 32

Autres interprètes

Jean Lesley SHARP
Mandy Emily WOOF
Linda Deirdre COSTELLO
Alan Dave HILL

Simon Beaufoy, le scénariste du film.

ROBERT CARLYLE

Il est né le 14 avril 1961 à Glasgow (Ecosse). Abandonné par sa mère à l'âge de 4 ans, il est élevé par son père et trouve sa voie en lisant "Les sorcières de Salem" d'Arthur Miller. Il s'inscrit à l'âge de 21 ans au Glasgow Arts Centre, et suit des cours de théâtre qu'il abandonne ensuite pour gagner sa vie sur les planches et les plateaux télé. Il joue plusieurs rôles avant de se faire connaître grâce au personnage de Begbie dans "Trainspotting" (de Danny Boyle) , un alcoolique et psychopathe dont les difficultés d'interprétations ont fait monter l'acteur sur le devant de la scène. Sa réputation achève de s'affirmer avec son interprétation de Gaz dans 'The Full Monty'. S'il préfère tourner dans des films britanniques, il accepte toutefois quelques grosses productions américaines comme le "James Bond" : "Le monde ne suffit pas" ou le film fantastique "Eragon". En 2006. Il retrouve Danny Boyle, le réalisateur anglais qui l'a fait connaître, dans le film "La plage" ' , où il joue aux côtés de Leonardo DiCaprio, et dans "28 jours plus tard", où il tient le rôle principal. Des rôles complètement déjantés au film d'horreur en passant par le film fantastique, cet acteur caméléon ne se refuse rien, et fait partie des comédiens que les réalisateurs s'arrachent.