Drame

1997

Film américain


PRINCIPAUX INTERPRETES


Léonardo DiCaprio
(Jack Dawson)

Kate Winslet
(Rose)

Billy Zane
(Cal Hockley)

Bill Paxton
(Brock Lovett)

Kathy Bates
(Molly Brown)

Gloria Stuart
(Rose à 102 ans)

Frances Fisher
( Ruth Dewitt Bukater)

PHOTOS


 




 


 





HISTOIRE

Explorant l'épave du paquebot "Titanic" à la recherche d'un trésor, l'expédition de Brock Lovett découvre le croquis d'une jeune fille nue, portant autour du cou un diamant mythique, le "Coeur de la Mer". Ayant alerté les médias, Lovett est contacté par une centenaire, Rose Calvert, une ancienne actrice qui se présente comme l'inconnue au diamant. Intrigué, il reçoit à son bord la vieille dame qui, sur les lieux mêmes du naufrage, se rappelle la tragique première traversée du paquebot... Le 10 avril 1912, le "Titanic" appareille emportant vers New York plus de 2000 passagers. À son bord, tout le gratin de la haute société anglo-américaine s'empresse autour du commandant Smith, de Bruce Ismay, président de la White Star Line et de Thomas Andrews, concepteur de "l'insubmersible". Rose voyage avec sa mère, Ruth Dewitt Bukater, et le riche Cal Hockley, avec lequel elle est promise à un mariage sans amour. Mais dans cette vie d'oisiveté et de mondanités, Rose étouffe. Le soir même, désespérée, elle tente de se jeter à la mer, mais est sauvée de justesse par Jack Dawson, un jeune dessinateur vagabond, passager de la troisième classe, qui a gagné au poker son billet pour rentrer au pays. Pour le remercier, Cal l'invite à se joindre à eux pour le dîner, espérant ainsi le ridiculiser. Mais la fougue et l'assurance de Jack séduisent toute l'assistance et Rose tombe sous le charme. Alors que les mondanités se prolongent dans les salons, il l'entraîne dans une fête populaire aux étages inférieurs... Ivres de liberté et vivant un amour passionnée, les deux jeunes amants immortalisent leur rencontre par un croquis où Rose pose nue pour Jack avec pour seul attribut un diamant magnifique que lui a offert Cal. Cette même nuit, le 14 avril, le "Titanic" heurte à toute vapeur un iceberg géant. Le verdict d'Andrews est sans appel : des cloisons étanches sont crevées, le "Titanic" n'a plus que deux heures avant de sombrer et le nombre de canots est insuffisant pour sauver tout le monde. La priorité revient aux premières classes, aux femmes et aux enfants. Alors que les passagers et l'équipage engagent une lutte sans merci contre la mort, Cal, fou de jalousie, tente par tous les moyens de séparer Jack et Rose, avant de préférer sauver sa peau. Les deux amants vivent ensemble les derniers instants du Titanic avant de se réfugier sur une planche, à bout de forces... Lorsque les secours arrivent, Jack a succombé de froid et d'épuisement. Alors que Lovett et son équipage restent bouleversés par ce récit, Rose conjure ce douloureux passé en jetant à la mer le fameux diamant...

 

SECRETS DE TOURNAGE

Le RMS Titanic est un paquebot transatlantique britannique de la White Star Line, construit sous l'initiative de Joseph Bruce Ismay en 1907. Il a été conçu par l'architecte Thomas Andrews des chantiers navals Harland et Wolff. La construction débute en 1909 à Belfast et se termine en 1912. C'est le plus luxueux et le plus grand paquebot jamais construit alors. Il appartient à la Classe Olympic avec ses deux Sister-ships, l’Olympic et le Gigantic (rebaptisé plus tard Britannic). Le Titanic est pourvu de 16 compartiments étanches servant à protéger le navire d'avaries importantes. Les médias lui ont ainsi donné une réputation de navire fiable et insubmersible. Le billet le plus cher coûte 124 000 dollars d’aujourd’hui (740 000 F), le moins cher 1 300 dollars (7 800F).
Lors de son voyage inaugural de Southampton à New York, il percute un iceberg sur le flan tribord le 14 avril 1912 à 23 h 40 et coule le 15 avril 1940 à 2 h 20 au large de Terre Neuve. Entre 1 490 et 1 520 personnes périssent, ce qui fait de cet événement une des plus grandes catastrophes maritimes en temps de paix et la plus grande pour l'époque. Le drame met en évidence les faiblesses des navires de l'époque concernant le nombre de moyens de sauvetage et les carences des procédures d'urgence. Des conférences internationales sont par la suite organisées, entraînant des changements de règlementation encore en vigueur un siècle après la catastrophe.
L'épave du Titanic est localisée le 1er septembre 1985 par le professeur Robert Ballard. Elle gît à 3 843 mètres de profondeur à 650 km au sud-est de Terre-Neuve.

James Cameron eut l'idée du film après avoir vu en 1987 le documentaire du découvreur de l'épave, le Dr Robert Ballard.
Pour coller au plus près de la réalité physique et historique, le réalisateur s'est rendu sur les lieux du drame 2 ans avant de commencer le tournage pour explorer lui-même l'épave. Grâce au navire scientifique russe "Akademik Mstislav keldysh", qui abrite deux submersibles nommés "Mir 1" et "Mir 2", il a pu effectuer 12 doubles plongées sur l'épave qu'il a pu explorer au moyen d'un véhicule télécommandé spécifique. Michael Cameron,son frère, a inventé une caméra pouvant sortir du submersible pour approcher et se déplacer à l'intérieur de l'épave, et capable de résister à des pressions d'eau élevées et des températures très basses.

Robert Ballard, le découvreur de l'épave le
1er septembre 1985.
James Cameron, le réalisateur, s'écriant : "Je suis le maître du monde !" (comme Jack, le héros du film) lors de la remise des Oscars en 1998.

La construction du décor débuta à Rosarito Beach au Mexique le 31 mai 1996 (soit 85 ans jour pour jour après la mise à la mer du paquebot) et nécessita trois mois de travail.
Pour des raisons essentiellement économiques, le bateau, les canots, les fenêtres furent réalisés à 90% de leur taille d'origine.
Le plateau, construit dans un bassin sur vérins hydrauliques pouvant contenir 65 millions de litres d'eau, faisait notamment face au vent pour que la fumée ou les cheveux des personnages aillent dans le bon sens.
Une grue de 55m devait permettre à James Cameron de réaliser ses impossibles travellings le long de la coque. Différentes maquettes sont venues compléter l'ouvrage principal.

Les objets du décor furent minutieusement reconstitués au plus près de la réalité, et parfois même par les compagnies d'origine qui fournirent le Titanic, comme pour la moquette et les canots de sauvetage. James Cameron a également travaillé à partir du livre de Ken Marshall et Don Lynch Titanic : an illustrated history , sorti en 1992. Les deux spécialistes ont d'ailleurs participé au travail de reconstitution.
On n'a construit qu'une moitié de la salle des machines et reflété le reste dans des miroirs.

Les studios ont envisagé plusieurs acteurs pour jouer le rôle de Jack Dawson, notamment Macaulay Culkin, Matthew McConaughey et Chris O'Donnell, mais James Cameron voulait un acteur plus jeune. Concernant le rôle de Rose, Gwyneth Paltrow (pour Rose jeune) et Fay Wray (pour Rose âgée) ont été envisagées, cette dernière refusant par peur que cette expérience soit traumatisante pour elle. Robert De Niro s'est quant à lui vu offrir le rôle du Commandant Smith mais a dû refuser, souffrant à l'époque d'une infection gastro-intestinale. Les acteurs campant des personnages réels, comme Bernard Hil (le commandant Smith), Erik Braeden (John Jacob Astor IV) ou Jonathan Hyde (Joseph Bruce Ismay) ont été choisis pour leur ressemblance physique avec le personnage qu'ils interprètent.

Ce film titanesque a également bénéficié de 550 séquences réalisées en images de synthèse par Digital Domain, société dirigée par James Cameron, le réalisateur (même l'haleine des naufragés sur l'eau glacée est une "vapeur numérique").


James Cameron est l'auteur des dessins de Jack. C'est d'ailleurs ses mains que l'on voit dans la scène où Jack dessine un portrait de Rose. Il s'est inspiré pour le personnage de Rose, du manuscrit de Helen Churchill Candee, une journaliste et écrivain américain, qui y relate le naufrage, ainsi que sa romance avec un passager du paquebot. Après le film, une tombe dans un cimetière de Halifax a particulièrement attiré l'attention, celle d'un certain « J. Dawson » dans la section « Titanic » du cimetière de Fairview Lawn. Il ne s'agit pas de Jack Dawson, mais de Joseph Dawson, un soutier mort dans la catastrophe.

Ce film est le plus cher réalisé jusqu'alors avec un budget de prés de 300 millions de dollars (record battu depuis par les films "Avatar" et "Spiderman 3"), avec un tournage de 160 jours répartis sur 8 mois.
James Cameron a même renoncé à son salaire et à tout pourcentage sur les recettes pour compenser les dépassements de budget et poursuivre le tournage selon ses vues (il a néanmoins reçu entre 50 et 100 millions de dollars après la confirmation du succés commercial du film, en dédommagement de son renoncement !).

TITANIC connut un triomphe dans le monde entier et il a accumulé les plus grosses recettes de l'histoire du cinéma :

- 3,4 milliards de dollars de recettes globales (fin 1998).
- Plus de 20 millions d'entrées en France.

Le film a été récompensé aux Golden Globe Awards de 1998 :


- Meilleur film (drame).
- Meilleur réalisateur (James Cameron).
- Meilleur musique (James Horner).
- Meilleure chanson ("My heart will go on" interprétée par Celine Dion).

Il a également été nominé 14 fois aux oscars en 1998 et récompensé par 11 statuettes, égalant ainsi le record de Ben-Hur (1959) :

- meilleure photo,
- meilleurs décors,
- meilleur son,
- meilleurs costumes,
- meilleurs effets spéciaux sonores,
- meilleur montage,
- meilleure chanson originale (interprétée par Céline Dion)
- meilleure musique (James Horner),
- meilleurs effets spéciaux,
- meilleur réalisateur,
- meilleur film.

Céline Dion : "My heart will go on".

Millvina Dean , dernière survivante du Titanic, est décédée le 31 mai 2009 à l'âge de 97 ans. Lors du naufrage du paquebot, elle n'était âgée que de 2 mois. Elle a été invitée à l'avant première du film mais a décliné la proposition, déclarant qu'avoir vu "Atlantique latitude 41°"avait déjà été trop douloureux pour elle.

KATE WINSLET

L'actrice la plus jeune
de l'histoire du cinéma
à avoir été nommée
5 fois aux Oscars !

Née dans une famille d'acteurs, le 5 octobre 1975, l'inoubliable interprète de Rose, commence véritablement sa carrière en 1994 avec le film "Créatures célestes" de Peter Jackson dans lequel elle incarne une adolescente meurtrière. L'année suivante, elle joue dans "Raison et sentiments" d'Ang Lee qui la fera nommer aux Oscars. Sa participation à l'adaptation d'"Hamlet" de Kenneth Branagh, dans le rôle d' Ophélia, sera remarquée, mais c'est le fim "Titanic" qui rendra son visage mondialement célèbre. Kate tourne ensuite dans des productions plus modestes comme "Marrakech express" ou "Holly smoke" de Jane Campion. Elle retrouve le drame historique en 2000 avec la bio du marquis de Sade "Quills". En 2001, elle est de nouveau nommée aux Oscars pour sa performance dans "Iris" de Richard Eyre et se retrouve embarqué en pleine seconde guerre mondiale dans "Enigma" de Michael Apted. Actrice de challenge, elle change de registre en 2003 dans "La vie de David Gale", d'Alan Parker, thriller carcéral sur la peine de mort face à Kevin Spacey, puis est unanimement saluée en 2004 pour sa performance dans "Eternal sunshine of the spotless mind" du francais Michel Gondry aux côtés de Jim Carrey qui lui vaut sa quatrième nomination aux Oscars. Après le nommé aux Oscars "Neverland", face à Johnny Depp ou elle est bouleversante, elle tourne en 2005, la comédie musicale "Romance and cigarette" de John Turturro. En 2006, elle est à l'affiche du drame politique "Les fous du roi" aux côtés de Sean Penn et Jude Law, très critiqué par les critiques, malgré un casting de choc mais renoue avec le succès avec l'étonnant "Little children" ou sa performance est de nouveau unanimement salué lui valant une cinquieme nominations au oscars . Elle partage ensuite la vedette de la comédie romantique "The holiday" de Nancy Meyers et retrouve Leonardo Dicaprio dans "Les noces rebelles" de Sam Mendes en 2009.


L'AVIS DE "CIN & TOILES"

Le film est a l'image de son titre: TITANESQUE. Pendant 3 h on ne s'ennuie pas, la beaute du 7ème art atteint son apogée. " Titanic" est un des plus grands films du 20ème siècle au même titre que "Ben Hur" ou "Autant en emporte le vent". La reconstitution y est millimétrée : décors et costumes notamment. On a l'étonnante impression d'être les témoins de ce célèbre drame. Cette histoire, devenue presque un mythe, marque et marquera encore de nombreuses générations. L'histoire d'amour est très touchante, les acteurs sont impeccables et que dire de l'envoûtante musique. Merci, James Cameron pour ce travail d'orfèvre.

Fiche technique


Réalisation, scénario, montage et production

James CAMERON

Directeur de la photographie Russel CARPENTER
Musique James HORNER
Chef décorateur Peter LAMONT
Production 20th Century-Fox / Paramount
Distribution UFD
Durée 3 h 20

Autres interprètes

Le commandant Smith Bernard HILL
Thomas Andrews Victor GARBER
Bruce Ismay Jonathan HYDE
Spicer Lovejoy David WARNER

D'autres films, téléfilms et séries télévisées ont relaté la catastrophe du Titanic :

"Titanic" de Jean Negulesco (1953) avec Cliffton Web, Barbara Stanwick et Robert Wagner. Adapté du livre "La nuit du Titanic" de l'historien Walter Lord, il est réalisé avec l'aide de certains acteurs du drame ce qui en fait un des films les plus proches de la réalité.

"Atlantique latitude 41°" de Roy Baker (1958) avec
Kenneth More.

"SOS Titanic " de William Hale (1979) avec David Janssen.

"Le Titanic" téléfilm de Robert Lieberman (1996) avec Catherine Zeta-Jones, Peter Gallagher et Georges C. Scott.

Avec le film documentaire (sorti en 2003) "Les fantômes du Titanic", le réalisateur James Cameron a souhaité retourner sur le lieu légendaire de son plus grand succès : l'épave du Titanic. Accompagné par des historiens, des marins et l'acteur Bill Paxton, il embarque pour ce qui est devenu la tombe des 1.500 personnes ayant trouvé la mort dans le naufrage. Grâce à la mise au point de ses propres systèmes de prise de vues, il a pu filmer de façon exhaustive tous les étages et toutes les salles. Et découvrir ainsi ce qu'il reste, dans le bateau échoué, de mobilier et d'effets personnels. Pour souligner l'omniprésence des victimes, James Cameron a choisi de superposer aux images de l'épave des scènes jouées par des acteurs interprétant les occupants dans les heures qui ont précédé le drame.

BILLY ZANE

De son vrai nom William George Zane Jr, l'interprète du fiancé tyrannique, est né le 24 février 1966 à Chicago. Très jeune, il s'intéresse au métier d'acteur. Il participe au "Harand Camp of the Theater Arts" à Elkhart Lake dans le Wisconsin. En 1982, il va à l'École Américaine en Suisse, puis revient aux États-Unis où il s'inscrit à l'université de Chicago. Son diplôme en poche, il file en Californie. En à peine 3 semaines, il obtient son tout premier rôle dans "Retour vers le futur" (1985), où il joue l'un des "hommes de main" de Biff Tannen, rôle qu'il reprend dans la suite en 1989. Après un petit rôle dans le film d'horreur "Critters" (1986), il obtient des rôles plus importants dans des téléfilms (dont "Cléopâtre"). Il se fait surtout connaître dans le thriller "Calme blanc" (1989) en inquiétant passager recueilli par Nicole Kidman et Sam Neill. En 1996, il obtient le premier rôle musclé dans le film "Le fantôme du Bengale". Billy Zane participe quelques mois plus tard à l'aventure de "Titanic", Plus discret les années suivantes, l'acteur revient sur le scène indépendante en 2001, avec des participations à "Danny Balint" et "CQ", entrecoupées par un petit rôle non-crédité dans "Zoolander" avec Ben Stiller.


La bande originale du film, composée par James Horner, est devenue la bande originale orchestrale la plus vendue de tous les temps. Elle comprend les prestations de la chanteuse norvégienne Sissel Kyrkjebo et de Céline Dion. C'est un succès mondial qui est resté seize semaines à la première place des ventes aux Etats-Unis et s'est vendu à 11 millions d'exemplaires. Au départ, James Cameron ne voulait pas de chanson pour son film. C'est donc secrètement que James Horner a demandé à Céline Dion de participer à des enregistrements, dont le résultat a finalement convaincu le réalisateur pour le générique de fin. Cette chanson a été récompensée par un oscar et elle est devenue un succés mondiall. En France, ce single est certifié disque de diamant.