PORTRAITS

"Steven Spielberg ne laisse personne indifférent. Certains le détestent, l'accusant de faire un cinéma trop commercial. D'autres l'adorent, le remerciant d'avoir donné au cinéma quelques un de ses moments les plus époustoufflants. Depuis qu'il a imposé le phénomène des "Blockbusters", jusqu'à la création de son propre studio (DreamWorks), le réalisateur et producteur fait sa loi à Hollywood. Son empire et son emprise sont tels qu'il est sans doute le "créatif" le plus puissant du septième Art. Avec son nom, tous les projets se font. Après 30 ans de cinéma, il est devenu un symbole, une marque. Il s'est essayé à tous les genres : action, horreur, drame, guerre, comédie, science-fiction, ... De nombreux de ses films sont parmi les plus gros succès du cinéma made in Hollywood. Chose étonnate, plus sa filmographie s'épaissait, plus sa maîtrise du cinéma se bonnifie. Avec la maturité, son regard s'est aiguisé et son sens du cinéma s'est amélioré. Cela lui a permis des audaces avec le choix de films difficiles, de sujets plus personnels". ECRAN NOIR.FR


 

PHOTOS DE TOURNAGE


La guerre des mondes

Arrête moi si tu peux

Les aventuriers de l'arche perdue


Les dents de la mer

E.T l'extra-terrestre

Il faut sauver le soldat Ryan

La liste de Schindler

Minority report

Rencontres du troisième type

 

BIOGRAPHIE

 Le 18 décembre 1947, Steven Spielberg voit le jour à Cincinnati, dans l'Ohio. Il se passionne fort jeune pour le cinéma, s'approprie la caméra Super-8 de son père et réalise des petits films.
A l'âge de 12 ans, il tourne son premier essai d'amateur : "The Last Gun" et gagne un prix à 13 ans pour un film de guerre de 40 minutes qui retrace les campagnes du maréchal Rommel : "Escape to Nowhere" .

Steven Spielberg (au centre)) entouré de ses parents et sa soeur Anne.

En 1964, il tourne Firelight , une répétition générale du futur Rencontres du troisième type. Son père loue une salle de cinéma pour un soir. Le film avait coûté 500 dollars. En une nuit, il en rapportera 600. C'est également l'année du divorce de ses parents, dont l'écho reviendra sous le thème de la séparation dans nombre de ses films. Il s'installe alors en Californie où il se voit refuser l'entrée de toutes les écoles de cinéma et finit par s'inscrire à la California State University de Long Beach pour y étudier l'anglais. Il en profitera surtout pour se forger une solide culture cinématographique : «  J'étais tout le temps fourré dans deux salles, le New Art et le Vagabond, qui organisaient constamment des rétrospectives. Tout ce qui n'était pas américain me fit une très forte impression.  » A cette époque, il tournera de nombreux films expérimentaux souvent inachevés.

En 1969, il s'essaie au 35 mm et réalise le court métrage Amblin' , avec l'aide d'Allen Daviau, futur chef opérateur d' E.T. . Récompensé dans divers festivals, le film — qu'il avait réussi à montrer à Sid Sheinberg, alors responsable du département télévision de la Universal — décide le studio à lui proposer un contrat pour une durée de sept ans. Sa première réalisation sera l'épisode pilote de la série Night Gallery avec Joan Crawford, intitulé "Eyes". Malgré une histoire bancale (celle d'une milliardaire aveugle achetant les yeux de quelqu'un pour voir avec eux durant douze heures), le résultat est visuellement fort intéressant, plein de trouvailles, pas toujours du goût des dirigeants. Prisonnier d'un contrat faussement doré qui l'empêche d'aller voir ailleurs, il tourne tout ce qu'on lui donne.

En 1971, deux de ses réalisations ne passeront pas inaperçues : le pilote de la série Columbo , "Murder by the Book" ("Le livre témoin"), de Steve Bocho, et Duel, téléfilm tourné en seulement 16 jours, acclamé lors de sa diffusion sur ABC (au passage, c'est en le voyant lors d'une fête organisée chez F.F. Coppola que George Lucas a souhaité rencontrer Spielberg) et sortira en salles en Europe, deux ans plus tard, avec à la clé le Grand Prix du premier Festival d'Avoriaz. Steven Spielberg se fait alors une réputation de réalisateur à la main sûre et au travail parfait.

Deux producteurs, David Brown et Richard D. Zanuck, ont alors toute confiance en l'avenir de Spielberg et lui permettent de réaliser en 1974 son premier long métrage de cinéma, Sugarland Express, qui marque également sa première collaboration avec son compositeur fétiche, John Williams. La Universal, dont le point faible est le marketing, ne sait pas comment vendre le film, et malgré un Prix du Meilleur Scénario à Cannes, la sortie est plus que discrète. Mais Spielberg n'a pas le temps de se lamenter sur son échec. Il vient de commencer le tournage du film qui lui apportera la consécration : Les dents de la mer.
Ce film est né lorsque Spielberg a volé les épreuves du livre Jaws (littéralement : mâchoires) sur le bureau de Zanuck, croyant avoir affaire à une histoire de dentiste. Après avoir vu les possiblités cinématographiques, il a insisté pour que le projet lui revienne.
Sorti le 20 juin 1975, le film ne va pas tarder à battre tous les records au box-office, tant aux Etats-Unis qu'au niveau mondial, et la critique le salue comme l'un des meilleurs films jamais tournés (il est classé 48e par l'American Film Institute).

Il se lance ensuite dans le tournage de Rencontres du troisième type, dont le succès restera tout de même dans l'ombre d'un "concurrent" de taille : La Guerre des étoiles , réalisé par son ami George Lucas. Cette même année, il se lance dans la production en aidant Robert Zemeckis à monter son premier film,
I Wanna Hold You Hand .

Après le dérapage contrôlé de 1941 , co-écrit par Zemeckis et Bob Gale, Spielberg et Lucas vont créer à eux deux un nouveau mythe, Indiana Jones, et faire revivre la magie des vieux films d'aventure. Le succès étant au rendez-vous, Les aventuriers de l'arche perdue sera suivie d'Indiana Jones et le temple maudit, et d'Indiana Jones et la dernière croisade.

Steven entouré d'Harrison Ford et Georges Lucas.

Il tourne ensuite E.T. l'extra-terrestre, véritable ode à la tolérance. Présenté en clôture du Festival de Cannes de 1982, le film est ovationné par les festivaliers. Pendant onze ans, jusqu'à Jurassic Park , il détiendra le record de recettes aux Etats-Unis. Ce succès phénoménal — encore une fois inattendu, Spielberg considérant E.T. comme son "petit film" — lui permet de fonder avec Kathleen Kennedy et Frank Marshall, sa société de production, "Amblin Entertainment". A travers Amblin, il produira quelques uns des plus grands succès de l'histoire du cinéma tels que Qui veut la peau de Roger Rabbit ? (R. Zemeckis, 1988), Gremlins (Joe Dante, 1984) le premier "film d'horreur pour enfants", ou encore Men In Black (Barry Sonnenfeld, 1997).

C'est en 1985, l'année où Spielberg a son premier enfant, qu'il change de registre et tourne La Couleur pourpre , pour laquelle il sera élu meilleur réalisateur de l'année par la Directors Guild of America, bientôt suivi par Empire du soleil..
Ses succès passés — et la liberté qu'ils lui ont conféré — lui permettent à présent de mettre en scène de tels films, plus personnels et moins commerciaux.
Après les accueils mitigés de Always en 1989 (remake inspiré d'un film de Victor Fleming datant de 1944, Un nommé Joe ) et de Hook en 1991, Jurassic Park fait figure de triomphe en détenant jusqu'au film Titanic, le record de meilleures recettes mondiales. La même année, La liste de Schindler lui vaut enfin l'Oscar du Meilleur Réalisateur et celui du Meilleur Film, après avoir été ignoré pendant près de vingt ans par l'Académie.

Récompensé par les Oscars du Meilleur Film et Meilleur Réalisateur pour "La liste de Schindler".

Depuis, un nouveau studio a vu le jour, Dreamworks S.K.G, créé en association avec un des anciens dirigeants des studios Disney, Jeffrey Katzenberg (le K), et le producteur de disques David Geffen (le G). Via le studio, Spielberg est revenu sur la condition noire avec Amistad , réalisé la même année que la suite de Jurassic Park , Le Monde perdu . Revenant à une période de l'histoire qui lui est chère, Il faut sauver le soldat Ryan lui a valu l'Oscar du Meilleur Réalisateur pour la seconde fois de sa carrière et reste dans les mémoires pour sa scène du Débarquement tel qu'il n'a jamais été filmé.

A.I. intelligence artificielle, basé sur les travaux de son ami disparu Stanley Kubrick, a marqué son retour à un genre qu'il avait délaissé depuis Rencontres... en 1977. Incompris et rejeté par une bonne partie du public et de la critique, le film n'a pas connu le succès mérité et attendu.
Le réalisateur retrouve vite le chemin du succès en s'accordant les services des plus grosses pointures du star-system (Tom Hanks et Leonardo DiCaprio dans Arrête moi si tu peux , Tom Cruise dans Minority report). Il démontre encore de son savoir-faire avec La guerre des mondes en 2005, film à grand spectacle qu'il enchaîne à nouveau avec un film plus confidentiel, Munich, portant sur les conséquences du drame des Jeux Olympiques de Munich en 1972.

Il a été marié une première fois à Amy Irving de 1985 à 1989 avec laquelle il a eu un fils, Max.
En secondes noces, il a épousé Kate Capshaw (vue dans Indiana Jones et le temple maudit) en 1991. Ils ont eu ensemble trois enfants : Sasha, Sawyer et Destris Allyn.
Il a également adopté deux autres enfants : Théo et Mikaela.
Il est le parrain de Drew Barrymorre, actrice qu'il a dirigée enfant dans E.T. l'extra-terrestre.

En compagnie de sa première femme, Amy Irving.
Steven et son premier enfant, Max.
En compagnie de sa seconde femme, Kate Capshaw depuis 1991.

Sa fortune personnelle est estimée à 2 milliards de dollars dont 250 millions simplement grâce à Jurassic Park.

En 1999, "Entertainment Weekly" l'a classé "Meilleur Réalisateur du siècle" devant Alfred hitchcock.

Ses récompenses :

  • Nominé à l' oscar du Meilleur Réalisateur en 1977 pour Rencontres du troisième type.
  • Nominé à l' oscar du Meilleur Réalisateur en 1981 pour Les aventuriers de l'arche perdue.
  • Nominé à l' oscar du Meilleur Film et du Meilleur Réalisateur en 1982 pour E.T. l'extra-terrestre.
  • Nominé à l' oscar du Meilleur Film en 1985 pour La couleur pourpre.
  • Golden Globe du Meilleur Film Dramatique en 1983 pour E.T. l'extra-terrestre.
  • Oscar du Meilleur Film et du Meilleur Réalisateur en 1993 pour La liste de Schindler.
  • Golden Globe du Meilleur Film Dramatique en 1994 pour La liste de Schindler
  • Nominé à l' oscar du Meilleur Film en 1998 pour Il faut sauver le soldat Ryan.
  • Oscar du Meilleur Réalisateur en 1998 pour Il faut sauver le soldat Ryan.
  • Golden Globe du Meilleur Film Dramatique en 1999 pour Il faut sauver le soldat Ryan.
  • Chevalier de l' Ordre de l'Empire Britannique (KBE) en 2000.

Le dernier volet des aventures d'Indiana Jones, qui a eu les honneurs d'une présentation cannoise en avant-première mondiale, s'est pourtant fait attendre pendant 19 ans, notamment en raison de l'insatisfaction de Georges Lucas sur les multiples moutures du scénario. Trois ans après, Steven Spielberg revient sur le devant de la scène en 2011, avec deux films à l'affiche en seulement trois mois : "Les Aventures de Tintin : Le Secret de la Licorne" et "Cheval de guerre".

 

FILMOGRAPHIE SELECTIVE

Réalisations

Cheval de guerre 2012
Les aventures de Tintin : le secret de la Licorne 2011
Indiana Jones et le royaume du crane de cristal
2008
Munich
2006

La guerre des mondes

2005

Le Terminal

2004

Arrête moi si tu peux

2002

Minority report

2002

A.I Intelligence Artificielle

2001

Il faut sauver le soldat Ryan

1998

Amistad

1997

Le Monde perdu : Jurassic Park

1997

La liste de Schindler

1993

Jurassic Park

1993

Hook, ou la revanche du Capitaine Crochet

1991

Always

1989

Indiana Jones et la dernière croisade

1989

Empire du soleil

1987

La Couleur pourpre

1985

Indiana Jones et le temple maudit

1984

La Quatrième Dimension - Segment 2

1983

E.T. l'extra-terrestre

1982

Les aventuriers de l'arche perdue

1981

1941

1979

Rencontres du troisième type

1977

Les dents de la mer

1975

Sugarland Express

1974

Duel

1973

Productions

Real steal 2011
Cow boys et envahisseurs 2011
Super 8 2011
Numéro 4
2011
Au delà
2011
True grit
2011

The Pacific (Mini série TV)

2005

Mémoires d'une Geisha

2005

Le Talisman

2005

Le Terminal

2004

Disparitions - Taken (Mini série TV)

2002

Arrête moi si tu peux

2002

Men in black II

2002

Frères d'armes - Band of Brothers (Mini série TV)

2001

Jurassic Park III

2001

A.I. Intelligence Artificielle

2001

Les Derniers jours - The Last Days

1998

Il faut sauver le soldat Ryan

1998

Le Masque de Zorro

1998

Deep Impact

1998

Amistad

1997

Men In Black

1997

Twister

1996

Tiny Toon Adventures: Night Ghoulery (TV)

1995

Balto

1995

Casper

1995

La Famille Pierrafeu

1994

Urgences - ER (Série TV)

1994

Les Quatre Dinosaures et le Cirque magique

1993

La liste de Schindler

1993

Family Dog (Série TV)

1993

Animaniacs (Série animée)

1993

Fievel au Far West

1991

Tiny Toon Adventures (Série animée)

1990

Joe contre le volcan

1990

Arachnophobie

1990

Gremlins 2 , la nouvelle génération

1990

Retour vers le futur III

1990

Dad

1989

Always

1989

Retour vers le futur II

1989

Le Petit Dinosaure et la Vallée des Merveilles

1988

Qui veut la peau de Roger Rabbit ?

1988

Empire du Soleil

1987

L'Aventure intérieure

1987

Miracle sur la 8e Rue

1987

Fievel et le Nouveau Monde

1986

Une Baraque à tout casser

1985

Le Secret de la pyramide

1985

La Couleur pourpre

1985

Histoires fantastiques (Série TV)

1985

Retour vers le futur

1985

Les Goonies

1985

Gremlins

1984

La Quatrième Dimension

1983

Poltergeist

1982

E.T. l'extra-terrestre

1982

Continental Divide

1981

La Grosse magouille

1980

 

 





"E.T l'extraterrestre"


"La liste de Schindler"


"Duel"

 




AFFICHES DE FILMS